Category: allemagne…

Regular

“Ce jeudi matin, près de 200 policiers ont pris d’assaut une
quinzaine d’immeubles et maisons dans les villes de Rüsselsheim,
Raunheim et Biebesheim,
dans la région de la Hesse. Si les policiers
allemands espéraient mettre la main sur douze présumés suspects, tous de
nationalité allemande ou marocaine et âgés de 22 à 33 ans
, ils n’ont
arrêté qu’un couple de nationalité germano-marocaine de 26 ans,
d’après
le quotidien Wormzer Zeitung.

Ils
sont accusés d’avoir voyagé en Turquie avec leurs deux enfants nés en
2012 et 2015 pour se rendre par la suite en Syrie avec de faux
passeports afin d’être formés ”à des fins djihadistes”, selon le
procureur de Francfort. Ils auraient été arrêtés en Turquie et renvoyés
en Allemagne par la suite.

Lors de l’assaut, de l’argent, des couteaux et des documents ont été saisis par les policiers.”

(Aussi sur mon Fb, 21/02/19)
Article du HuffPost Maghreb : “Allemagne: Arrestation d’un couple marocain suspecté de préparer un attentat”

Regular

Cette nouvelle horreur ressemble fort à une attaque terroriste
planifiée, sur le modèle des viols et agressions sexuelles du jour de
l’An 2 015/16 à Cologne notamment.

Basile Pesso, FreeLand, 20 février 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
(Voir aussi développements essentiels en commentaires)

>>>>>

“Allemagne – Cinq villes ont été secouées par des agressions au couteau
pendant la nuit de samedi à dimanche
. A Cologne, Nuremberg, Lingen
(Basse-Saxe), Mülheim et Francfort,
la police et les habitants
s’interrogent sur ce qui s’est passé dans la tête des agresseurs.

-Cologne : Dispute devant un bar à chicha, un homme grièvement blessé
après avoir été poignardé à plusieurs reprises par un agresseur âgé de
26 ans.

-Lingen : Une femme de 44 ans a été agressée alors
qu’elle était sur son vélo et a reçu plusieurs coups de couteau sur
différentes parties du corps. Les agresseurs sont très jeunes,
probablement des mineurs.

-Nuremberg : Une femme de 21 ans attaquée au couteau en pleine rue par un Irakien.

-Mülheim : Un jeune homme poignardé sur un terrain de jeu par au mois
cinq assaillants, des individus « d’origine arabe » recherchés,

-Francfort : Un individu poignardé lors d’une rixe impliquant au moins huit assaillants.

(…)

Alice Weidel, coprésident du groupe parlementaire AfD, a réagi à ces
agressions en série : « Une nuit normale en Allemagne. Les politiciens
responsables ruinent ce pays »

Article de Bild : “Fünf Messer-Attacken in deutschen Städten”

Regular

“Heimstetten (Allemagne) :

Dans une gare, un Afghan de 18 ans vêtu exclusivement de sous-vêtements
a agressé plusieurs passants et blessé les policiers qui tentaient de
l’appréhender.
Il a été admis dans un hôpital psychiatrique.

Trois policiers ont été attaqués par le jeune homme de 18 ans. Un
policier de 31 ans a reçu des coups de pied alors qu’il était au sol, un
autre a subi une lacération et une fracture.
Les policiers ont alors
appelé à l’aide d’autres agents, qui ont finalement réussi à interpeller l’agresseur avec l’aide d’un bâton.

Selon la police fédérale, le jeune migrant s’est défendu avec tant de
véhémence qu’il a même détruit deux menottes en plastique
servant à
attacher ses pieds.

Avant cela, le jeune Afghan de 18 ans a
agressé plusieurs personnes dans les environs de la gare. Un homme de 39
ans frappé, une femme et sa fillette de 10 ans qui attendaient sur le
quai ont été molestées par l’assaillant, qui a ensuite essayé de
s’introduire dans une voiture en essayant de briser les vitres, alors
que trois individus étaient à l’intérieur.”

(Mix entre citations traduites de cet article et d’un article de Rosenheim 24).

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 21/02/19)
Article de Abendzeitung Muenchen : “Bahnhof Heimstetten: Unterhosen-Mann verletzt Polizisten”

Regular

“Quatre
réfugiés (17-19 ans), deux Afghans, un Iranien et un Syrien ont tabassé
des passants au hasard pendant des heures samedi dernier.
Le juge
d’instruction les a placés en détention et les a envoyés dans
différentes prisons.

(…)
L’une des nombreuses victimes, une jeune fille de 17 ans, a été harcelée sexuellement et traitée de « pute ».”

(Journal Mittelbayerische :

“La police a énuméré douze victimes, pour la plupart légèrement
blessées, âgées de 16 à 42 ans
dimanche. Plusieurs personnes ont dû
aller à l’hôpital, un homme de 17 ans était encore allongé dans une
clinique avec une blessure à la tête
le dimanche soir.

La
première victime était un homme de 29 ans qui venait d’arriver à Amberg ;
il a été frappé au visage dans le hall de la gare.
Sur le parvis, le
quatuor s’est ensuite attaqué à deux élèves de 17 et 18 ans et les a
battus à coups de poing.”
)

(Aussi sur mon Fb, 01/01/19)
Article de Bild : “Amberg : Asylbewerber sollen 12 Passanten verprügelt haben”

Regular

Après la bombe posée il y a quelques jours dans une petite ville
contre une permanence de l’AfD et visant à tuer, nouvelle attaque ultra-violente contre
ce parti.

Je rappelle que titrer “parti d’extrême-droite” sans
analyser qu’il ne s’agit pas vraiment de ça mais de rejet de
l’immigration excessive et violente, continue à alimenter la haine
envers ces partis et leurs sympathisants.

Basile Pesso, FreeLand, 9 janvier 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“La classe politique allemande est sous le choc, ce mardi 8 janvier,
après une très violente agression qui a eu lieu à l’encontre d’un député
du parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). De
nombreux responsables politiques allemands ont condamné cette attaque
qui serait «politiquement motivée» d’après la police.

Le
sexagénaire est allongé la tête en sang, une large balafre barre son
front.
C’est le résultat de la brutale agression qu’a vécue ce député de
l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), Frank Magnitz, lundi 7 janvier à
Brême. L’élu a été attaqué par trois hommes camouflés. La police estime
que l’agression est politiquement motivée.

L’image du député
inconscient a été diffusée par l’AfD qui dénonce dans un communiqué une
agression due à « une campagne de haine de la classe politique et des
médias »
. L’été dernier, les locaux du parti à Brême avaient été
attaqués et jeudi dernier, un explosif caché dans une poubelle a
largement endommagé un bureau de l’AfD en Saxe.”

Article d’RFI : “Allemagne: un député de l’AfD, parti d’extrême droite, violemment agressé”

Regular

(Je précise que la fin est une fake news : les tensions ont commencé
sérieusement après les 1ers crimes commis par les migrants, et se sont
accentuées quand la barbarie est devenue pluri-quotidienne (revoir
l’article et sa liste impressionnante ici)
).

Basile Pesso, FreeLand, 6 janvier 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“La police allemande annonce avoir interpellé trois suspects après une
explosion jeudi soir devant des bureaux du parti anti-immigration
Alternative für Deutschland (AfD).

L’incident a eu lieu dans la petite ville de Doebeln, dans le land de Saxe, à l’est de l’Allemagne.


La police estime que l’explosion s’inscrit dans une série d’attaques
visant l’AfD mais que pour la première fois l’objectif était de faire
des victimes.

La déflagration n’a en fin de compte fait aucun blessé, mais les dégâts matériels sont importants.

Dans un tweet, le vice-ministre-président de Saxe Martin Dulig estime
que l’« AfD doit être combattue politiquement et non avec des explosifs.
»

En août dernier, des révoltes anti-migrants avaient éclaté dans la ville de Chemnitz, là encore en Saxe.

Depuis 2015, de vives tensions politiques sont apparues en Allemagne
après la décision d’Angela Merkel d’accueillir près d’un million de
réfugiés.”

Article d’Euronews : “Allemagne : un siège de l’AfD visé à l’explosif”

Regular

“La
capitale allemande est-elle toujours dans la ligne de mire des
terroristes du groupe Etat islamique ? La police a lancé une enquête
après la découverte, dimanche, d’une caténaire endommagée sur une ligne
de chemins de fer dans l’arrondissement de Lichtenberg à l’est de
Berlin.

La présence à proximité d’un drapeau du groupe Etat
islamique (EI),
mentionnée dans un premier temps par le site du
quotidien Bild, a été confirmée mardi après-midi par les policiers
berlinois. Des documents écrits en arabe ont été également trouvés à proximité. […]

Les enquêteurs estiment qu’il y a peut-être un lien entre cet incident
et un autre qui s’était produit en octobre, sur une ligne de chemin de
fer reliant Nuremberg à Munich
en Bavière. Un câble d’acier avait été
tendu sur les rails avant le passage d’un train à grande vitesse ICE,
qui aurait pu coûter la vie à de nombreuses personnes.”

(Aussi sur mon Fb, 25/12/18)
Article de Yahoo News : “Berlin : un drapeau djihadiste trouvé près d’un caténaire endommagée“

Regular

En
cette période de pré-Noël où il y a déjà eu trois attentats islamistes
en France dont un seul médiatisé (je rappelle : Courbevoie, Mulhouse,
Strasbourg), les attaques continuent, au “hasard”.

Cette fois
l’agresseur n’a pas été identifié, ce qui fait qu’on ne peut pas
classifier cette attaque correctement. De toute façon, personne n’en
parle, comme ça, ça n’existe pas, et ceux qui osent en parler sont le
Mal.

Basile Pesso, FreeLand, 16 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article d’Actu 17 : “Allemagne : 3 femmes poignardées en pleine rue à Nuremberg, elles sont gravement blessées.“

Regular

Séries
de viols sur mineures, par des “réfugiés” dont on ne donne pas la
provenance. Ici encore, il faut attendre 15 lignes (le nombre habituel
de lignes à attendre, mondialement – il est calculé selon des méthodes
de PNL (Programmation Neuro-Linguistique) par rapport à l’attention du
lecteur – pour savoir qu’il s’agit de migrants.

Partout, les
mêmes faits, partout, les mêmes méthodes de mensonge, ou, “au mieux”,
d’oblitération. Les journalistes ne “comprennent pas” pourquoi ils sont haïs “alors qu’ils pratiquent leur métier avec passion”.

Basile Pesso, FreeLand, 13 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

(Voir aussi développements extrêmement importants  en commentaires Fb, sur les techniques de manipulation, en particulier en contexte immigrationniste, et les liens avec la “pensée” sectaire venant en particulier des USA).

P.S : c’est aussi une des raisons pour lesquelles je fais souvent des
textes courts, sauf que je ne me base pas sur la PNL mais sur le
respect du lecteur et ses envies. Au bout de la 8e ligne, c’est déjà
difficile pour beaucoup de gens. Au bout de 30 lignes, les articles ne
sont le plus souvent pas lus, quelle que soit leur qualité.

>>>>

“Finnish police report that a 25-year-old man suspected of taking part
in the sexual abuse of a girl under the age of 15 in Oulu, western
Finland,
was found in Germany and arrested on Tuesday.

The man is
suspected of aggravated sexual exploitation of a minor, aggravated rape
and assault,
according to police. In a rare move earlier on Tuesday,
police published the identity and photos of the suspect in an effort to
track him down. Oulu police said on Friday that they had issued a
warrant for a person suspected of sex crimes in the area.

Seven other suspects in the case have already been remanded in custody.

Police said the suspects carried out the crimes in different homes in
Oulu
over the course of several months. Police also said that all of the
suspects had foreign backgrounds
and arrived in the country as asylum
seekers or as quota refugees.
Last week police said that there are no
indications that there are any direct links among the three cases and
have said that fresh cases may still come to light.

Oulu police
continue to investigate two other underage sex abuse cases in the area
involving suspects with foreign backgrounds
. One of those cases is being
investigated as exploitation while the other is being investigated as
aggravated rape and aggravated sexual exploitation.

The
individual suspected of sexual exploitation had been arrested but was
released on Monday,
but is still considered a suspect, according to
police.”

Article of YLE Finland : “Eight suspects in Oulu sex abuse case caught in Germany”

Regular

“Un
réfugié de Brüggen [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] aurait violé une jeune
fille.
Dés le 29 octobre, immédiatement après les faits, la jeune femme
est allée à la police avec ses parents et elle a porté plainte. D’après
les recherches de notre rédaction, la jeune fille se serait trouvée
avec deux jeunes hommes dans un appartement. On aurait aussi pas mal bu.
Après que celui qui a 26 ans ait quitté la pièce, celui qui est âgé de
22 ans aurait violé la jeune fille.

La police a relevé les empreintes et a entendu les personnes concernées, mais elle n’a pas arrêté le jeune homme de 22 ans.


« Nous n’avons pas pour l’instant de graves soupçons de culpabilité »
, a
déclaré Lothar Gathen, porte-parole du ministère public de
Mönchengladbach. Il n’y a pas non plus de danger de fuite car les deux
accusés habitent des lieux connus des enquêteurs. Le jeune homme de 22
ans nie les faits.

Il est, selon la police, originaire d’Irak.
Il aurait vécu dans un foyer pour demandeurs d’asile de Brüggen, mais
l’aurait quitté entre-temps pour loger à Essen chez des membres de sa
famille.

La jeune fille et l’accusé de 22 ans s’étaient apparemment connus dans l’entreprise où le jeune homme est employé.


Le père de la jeune fille a une entreprise et milite depuis longtemps
pour l’intégration des réfugiés dans le monde du travail.
Il propose
régulièrement des stages et autres mesures qualifiantes pour les
réfugiés. Le jeune homme de 22 ans travaillait chez lui depuis le mois
de mars […]

Le fait que le jeune homme aurait abusé de sa fille
consterne le père : « C’est vraiment terrible. C’est quelqu’un à qui
j’avais fait confiance. » Ce qui s’est passé est « pour nous une horreur
»
, dit le père.

Sa fille se réveille en sursaut et a des accès
de panique.
Il ressent un grand désarroi, « surtout quand il s’agit
d’une personne à qui on a tellement fait confiance ».

Il a
pourtant l’intention de continuer à s’investir pour l’intégration des
réfugiés dans le marché du travail et continuera aussi à l’avenir à
employer des demandeurs d’asile.

Ce n’est pas parce que la police
a voulu dissimuler quelque chose qu’elle n’a pas aussitôt rendu public
le viol reproché au jeune homme, a déclaré Goertz, porte-parole de la
police. « Nous ne l’avons pas fait savoir pour des raisons tenant à la
protection de la victime. »”

(Aussi sur mon Fb, 24/11/18)
Article de RP online : “Brüggen : Flüchtling wegen Vergewaltigung angezeigt”