Category: écrivains anti fascistes

Au Sud, C’Etait les Français.

Soyons clairs, que se passe-t-il avec ces enculés de Frenchies ? Il se
passe qu’ils ferment leur gueule sur l’invasion de leur pays, harcèlent
les Résistants, les ostracisent, puis, quand ils se rendent compte que
ceux qu’ils ont harcelés et ostracisés disaient la vérité, ils ne disent
rien, puis se barrent quand ils pensent que c’est la meilleure chose à
faire.

Ils prennent une ville magnifique, qui au départ était surtout considérée comme touristique.
Une ville à l’esprit simple (au meilleur sens du terme), dans un pays
simple (au meilleur sens du terme), pas dénaturée, comme beaucoup le
sont.

Puis, ils
transforment l’esprit de la ville et mettent les habitants et
commerçants en grande difficulté. Lorsqu’ils sont interrogés comme ici,
ils disent que le “cadre est agréable”. Alors que le mot est
“merveilleux”. C’est comme quand ils disent “c’est sympa”. De la variété
française ou de la techno, c’est “sympa”, mais Chopin, c’est aussi
“sympa” (ou “ennuyeux”).

Mange-tout, sans tripes, sans honneur,
sans nation sauf celle du fric, lèche-bottes des Nazis puis des nouveaux
Nazis. Les Français.

Je rappellerai d’autre part que les
Français ont exploité les Portugais pendant des décennies. A une époque,
le Portugal était dans une grande pauvreté et a constitué un des plus
grands groupes d’immigration en France. Ils ont été au service des
blancs français pendant des décennies, avec des salaires parfois
minables. Ils ont souvent été, comme je l’ai déjà écrit, raillés,
méprisés. Les blagues fusaient sur les “Portugaises moustachues”, “qui
sont toutes des concierges”
, etc. Et personne ne voulait savoir que les
Portugaises sont parmi les plus belles femmes du monde.

Les gens les appelaient les “Portos”, et pas nécessairement amicalement.

Pourtant, leur abnégation et leur absence de participation à la
délinquance, à la criminalité et aux mafias a toujours été patente en
France.

Lorsque les choses ont commencé à mal tourner à cause des
“sans origine ni religion”, beaucoup sont repartis au pays, nonobstant
les difficultés économiques, et ils se réjouissaient de leur choix.
Aujourd’hui, leurs maîtres sont de retour. Heureusement, le portugais
est trop difficile à apprendre pour la plupart des Français, c’est
pourquoi je pense que l’invasion sera jugulée.

Je précise aussi
que le niveau de Français des Portugais est hallucinant, quel que soit
le niveau social. Avec un léger accent délicieux, et une qualité
grammaticale et de vocabulaire rare chez des non-français. Ceci pour
montrer un peu l’esprit d’abnégation, de respect et de discrétion de ce
peuple remarquable qui ferait bien de trouver une solution pour contrer
l’invasion.

Basile Pesso, FreeLand, 15 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article du JDD : “Portugal : quand les étrangers délogent les habitants de Lisbonne“

Regular

Effectivement,
l’économie catalane, en particulier en termes de nombres d’entreprises,
et d’implantations de grands groupes comme Facebook et Pepsico, a
résisté à la crise politique née du référendum illégal d’octobre
dernier, et résiste encore aux haines entre indéps. et espagnolistes.

Il était tout à fait logique de s’inquiéter eu égard aux départs des
sièges sociaux de nombre des grosses entreprises en catastrophe l’an
dernier, et en particulier les banques. Il était aussi logique qu’elles fissent ce choix.

L’arrivée de nouveaux gros noms comme ceux cités ici peut correspondre à
la propagande réussie par Soros par l’entremise, notamment, d’Omnium
qu’il finance grassement pour mentir. Des américains “de gauche” comme
Zuckie ont ainsi fait un geste de soutien à une cause qu’ils ne
connaissent que par un prisme propagandaire. On a vu l’an dernier que ce
sont les USA qui sont le plus tombés dans le panneau propagandiste,
selon le canal que je viens de définir aujourd’hui encore. Tant mieux
pour l’économie barcelonaise, catalane, et…espagnole ; mais encore une
fois, une défaite de l’honnêteté et de la vérité. On est habitués.

Basile Pesso, FreeLand, 13 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
(Développements essentiels en commentaires, sur l’emprise de Soros sur le monde depuis des décennies, par Gabriel Nerciat).
Article d’El Nacional : “On són els catastrofistes?”

Regular

Des
indéps ayant couvert une plage de Catalogne de croix jaunes symbolisant
la “mort de la démocratie” en vertu des “prisonniers politiques” (ceux
qui ont outrepassé la loi qui interdisait le référendum), devant les
habitants qui arrivent pour retirer les croix, les traitent, ÉVIDEMMENT,
de “fascistes de merde”. Toujours aussi intelligent, toujours aussi
varié.

1m30 de vidéo, mai 2 018.

Basile Pesso, Freeland, 10 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Vidéo de Dolça Catalunya : “¡Rebelión! Decenas de vecinos limpian la playa de Canet de Mar de símbolos separatistas”

Regular

On
sait que la plupart des médias officiels occidentaux déforment à peu
près tout au sujet de Trump, mais le HuffPost Maghreb, comme déjà dit
ici, a une véritable obsession sur lui. Ici, l’exemple de faux
journalisme et de transformation totale d’un extrait d’interview est
patent et absolument odieux.

La “journaliste” appuie sur ce
qu’elle appelle être un “long silence gêné” de Kanye West, au lieu de se
concentrer sur sa réponse juste après, passionnante et formulée avec
une élocution extrêmement compréhensible
contrairement à la quasi totalité des Américains à part…Trump.
J’appuie sur ce point de prononciation car il me semble que les gens qui
s’expriment de façon audible sont des gens qui respectent leur
auditoire.

Le “silence
gêné” de West vient en fait de plusieurs choses, l’une étant
l’“estomaquerie” face à la bêtise de la question posée.

2 minutes de vidéo.

Basile Pesso, FreeLand, 11 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article du HuffPost Maghreb : “Kanye West est resté sans voix face à cette question sur Donald Trump”

Regular

J’avais
dit, lorsque je parlais de la très violente agression de la Place de
Catalogne à Barcelone il y a 10 jours d’un touriste blanc
(cubano-américain) par une dizaine de vendeurs de rue noirs africains
(même si le contexte de l’agression reste douteux – riposte ou
agression), que le président de la Generalitat de Catalunya, Quim Torra,
ne pipait mot, comme Ada Colau la mairesse.

Je viens de faire un tour sur le Twitter de Torra, toujours peau de zobi. Par contre, de la propagande
extrême-gauchiste à donf’, du Mandela, de la célébration de la culture
linguistique maori, de la musique kurde, de la propagande indép à foison
y compris en relayant les menteurs-agitateurs d’Omnium, et ceci, tout
de même, ne pas oublier de bien agiter la haine pluri-centenaire
anti-“castillane”…la commémoration (internet tout d’abord, puis “IRL”) d’une ancienne bataille
contre les Bourbons (royauté espagnole et française) à Barcelone. Pour
ne tout de même pas apparaître “xénophobe” (donc anti-français), il se
garde de trop informer les gens sur la double nationalité des Bourbons,
que l’on puisse s’imaginer qu’il ne s’agit que du rival “castillan”
honni jusqu’à l’obsession létale, pathologique, dévorante.

Basile Pesso, FreeLand, 12 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Article de VilaWeb curieusement effacé, mais il parlait de Quim Torra et de sa commémoration de la bataille de Santa Clara à Barcelone, le 12 août 1 714.
Vous reste la vignette et le titre sur mon Fb. Cette commémoration met l’accent sur le caractère “bourbon” des assaillants.

Regular

Témoignages
extrêmement critiques de victimes des attentats de Barcelone et
Cambrils d’août dernier contre les pouvoirs publics et les psychologues
envoyés pour aider.

Tout d’abord, beaucoup de personnes se
considérant victimes des attentats ou affectées, n’ont pas de suivi
correct, ou de dédommagement : en effet, seuls les proches des victimes
et les victimes physiques sont reconnues comme victimes.

Puis, des maladresses patentes comme envoyer un psychologue uniquement le jour
des funérailles de victimes, sont rapportées dans l’article. Quant au
rôle général de la Generalité de Catalogne et de l’Etat, il est
également lourdement critiqué, en particulier celui de la 1e entité
citée (voir citation en-dessous).

>>>>

“En una entrevista al Periódico, el pare del nen mort de Rubí,  Francisco Javier Martínez, critica el paper de la Generalitat, ‘que no
ha fet res’ i l’estat espanyol, ‘que ha fet ben poc’. ‘L’estat ens va
enviar una psicòloga i ens van ingressar la compensació fixada per
aquests casos. El dia del tanatori van venir per a dir-nos-ho i crec que
no era el moment’”.

Basile Pesso, Freeland, 12 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de VilaWeb : “Víctimes dels atemptats pel 17-A se senten desemparades per les institucions“

Regular

L’ancien
champion de boxe thaï franco-africain Amadou Ba a été tabassé à mort
dans sa voiture à coups de batte de base-ball à Créteil en proche région
parisienne (Sud-Est)., après avoir été visé et touché à l’arme de
poing, puis expulsé de sa voiture.

Les 8 criminels l’attendaient à un feu rouge. Amadou avait aidé de nombreux jeunes délinquants à essayer d’aller mieux.
Cette sordide affaire est quasiment inconnue, alors qu’on a fait des caisses mondiales sur le fake Theo Luaka : la raison : les incriminés étaient policiers, et principalement blancs.
Ici, il ne semble pas que les criminels soient blancs, ils
appartiennent pour 5 d’entre eux à l’ancienne belle-famille d’Amadou.
Voilà tout, les gentils aminches.

3 minutes de vidéo, avril 2 018, par le brillant Cheikh Dieng.

Basile Pesso, FreeLand, 11 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Vidéo de Cheikh Dieng (avril 2 018) : “Amadou Ba, ex champion français de boxe, assassiné à Créteil: tolérance zéro”

Regular

Les
morsures sur flics, ici aussi (voir dernier post (addendum : Fb) d’hier soir), dans un
contexte bien plus primesautier, bien plus bite au cul. Tout est normal.

BP.

P.S : il est très étonnant de constater que le titre
ne dit pas que le couple a attaqué les policiers, mais juste que “ça
s’est mal terminé”.

>>>>

“La police est intervenue pour calmer un couple de quadragénaires qui
n’a pas apprécié être dérangé dans ses ébats en plein air sur l’Ile de
Nantes, tôt ce vendredi matin.

Monsieur et madame s’ébattent, en
bord de Loire, juste de l’autre côte de la barrière qui jouxte la
promenade. En cette nuit d’été il y a du monde qui passe par là, ça créé
quelques désagréments. Quatre agents de sécurité de la ville
interviennent donc.
Courroux des amoureux : « On fait ce qu’on veut
où on veut »
, disent-ils. Lui a 39 ans elle 41 ans. Et c’est la femme
qui vit le plus mal cette intervention. Elle menace, elle crache. La
police arrive à son tour : la violence monte d’un ton : rébellion, gifle
et tentative de morsure sur agent.

Les deux amoureux sont
emmenés au poste. (…) une fois dégrisés, ils ont été placés en garde à
vue, chacun dans une cellule différente.”

(Aussi sur mon Fb, 12 août 2 018)
Article de France Bleu : “Nantes : en bord de Loire, un couple se livre à des ébats sous le regard des passants et ça se termine mal “

Regular

C’est
sûr, cette page parle de “fascistes espagnols” ™ sans que rien ne le
prouve. Mais concentrons-nous sur le contenu, la petite vidéo (20
secondes) et le texte, intelligent et qui, pour une fois, explique bien
le mécanisme de haine entre Espagnols non catalans et Catalans
indépendantistes. On voit dans la vidéo un homme se torchant
(“métaphoriquement”) en pleine rue avec le drapeau catalaniste.

Basile Pesso, FreeLand, 10 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article et vidéo de Topete Glz : “Fascistas españoles se limpian el trasero con la bandera Catalana en plena calle – 13 Julio 2018″

Regular

…tout
simplement une nouvelle tentative d’attentat…on notera, ÉVIDEMMENT,
que le couteau est enlevé du titre, toujours pour les mêmes raisons…

BP.

>>>>

“Grosse frayeur, ce mercredi soir, à Agen dans le Lot-et-Garonne. Vers
23 heures, un homme s’est présenté à la terrasse d’un restaurant avec un
couteau à la main et en criant « Allahou Akbar » devant les clients,
rapporte Sud-Ouest.

Une personne de l’établissement a rapidement
repoussé l’individu qui a alors pris la fuite, non sans être poursuivi
par un client. Finalement, c’est la brigade anticriminalité qui arrêtera
l’homme de 50 ans quelques minutes plus tard.

Placé en garde à
vue, l’individu, qui a déjà été poursuivi pour des violences par le
passé, va faire l’objet d’une expertise psychiatrique dans les prochains
jours.”

(Aussi sur mon Fb, 10 août 2 018)
Article de 20 Minutes : “Agen: Il menace les clients d’un restaurant en criant «Allahou Akbar»”