Category: écrivains anti fascistes

Regular

L’international
néo-zélandais de foot en salle, le goal Atta Elayyan, est mort lors des
massacres en Nouvelle-Zélande dans les mosquées. Il fait partie des 12
victimes palestiniennes des massacres, 6 morts, 6 blessés.

Il
était également PDG d’une entreprise de technologie, et l’un des 100
meilleurs innovateurs néo-zélandais selon un classement paru lors des
dernières années.

Ancien réfugié au Koweït car sa famille était “indésirable” chez le colon israélien (désolé, vous pouvez
m’“unfriender” pour ce bout de phrase), il suivit ensuite sa famille
aux USA, puis partit en NZ où il fonda une famille. Il laisse notamment
une jeune épouse, et un enfant en bas âge. Il était le fils du fondateur
d’une des deux mosquées.

Basile Pesso, FreeLand, 19 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Twitt de l’Imam Tawhidi (Imam of Peace) sur le sujet

Regular

L’hispano-camerounais Bertrand Ndongo, depuis ses récents passages
télévisés, en particulier celui sur une chaîne nationale, n’a pas à
subir que des insultes et des menaces, ce qui est assez logique
connaissant la haine et la bêtise hallucinantes d’une grande partie des
gauchistes, mais également, plus surprenant…des commentaires racistes
en cascade, de la part…de ces mêmes “anti-racistes”.

Son crime : soutenir VOX, le soi-disant parti “fasciste”, qui, comme dit ici 20 fois,
ne l’est pas plus que le chien que je vois actuellement en bas de chez
moi (à moins que ce vilain vilain toutou soit fasciste et qu’on me l’ait
caché).

Passer dans un
grand média pour la 1e fois, ce qui devrait souvent être une
consécration, en particulier lorsque vous êtes artiste, devient une
épreuve. Si l’épreuve n’a pas lieu durant l’interview ou le tournage,
c’est juste après, sur les réseaux asociaux. C’est une raison absolument
essentielle à la pleutrerie ambiante, et à l’ennui qui se dégage des
avis donnés en général.

C’est un de mes thèmes centraux de
recherche depuis des années, notamment dans mes séries de textes sur
internet et l’accélération, en corrélation avec les recherches de Paul
Virilio sur un thème cousin (“Penser la Vitesse”, documentaire de Pascal
Paoli sur Paul Virilio).

Basile Pesso, FreeLand, 19 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Bertrand Ndongo es amenazado por defender a VOX: “He sufrido racismo de la extrema izquierda”

Regular

Massacrée
au couteau dans la rue par un inconnu, pour son portable. Une toute
jeune et magnifique fille dont je montrerai plus tard le portrait.

Basile Pesso, FreeLand, 19 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de La Provence : “Étudiante poignardée à Marseille : un recueillement organisé demain dans les sites universitaires”

Regular

Ah ben s’il s’en bat les roustons, formidable !
Il est en train d’inaugurer la nouvelle loi “anti-feelings”, qui ne
veut pas dire anti-sentiments, mais anti-roues arrière en scooter et 2
roues motorisés en général.

Il a été vu 19 fois en une soirée sur
les caméras de rue faire ces “feelings”, le tout en mettant la vie des
gens en danger. Son attitude au tribunal, dont vous voyez un extrait en
citations, est révélatrice d’une certaine France, celle qui pue.

Basile Pesso, FreeLand, 19 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Le prévenu, passablement énervé, tente alors quelques explications sur
sa jeunesse qui passe… en prison. « J’ai 20 ans », plaide-t-il à son
tour en tapotant sa montre
pour monter qu’il a déjà passé trop de temps
derrière les barreaux.
Puis il entre dans une vraie rage où il lance
hargneux « J’m’en bats les c… ; vous avez que ça à faire…d’tout’ façon,
j’vais faire appel…tranquille ! »

Article d’Actu.fr : “Seine-et-Marne. 2 mois de prison pour 19 roues arrière à scooter à Savigny-le-Temple”

Regular

Un
Marocain sort sa bite et ses couilles plusieurs fois devant la fenêtre
d’une adolescente dans la région de Murcie (sud-est de l’Espagne), ado
qui doit prévenir sa mère, alors que l’homme venait de tenter de
l’agresser sexuellement près de chez elle.

La fois suivante, la
mère de la jeune fille a filmé les auto-attouchements de l’homme (on ne
sait pas s’il se branlait, ou montrait juste son costume 3 pièces), et a
tout montré aux flics.

L’homme ne risque que 9 mois de prison, et 2 ans d’éloignement de la victime. En attendant le procès, il est en liberté.

Basile Pesso, FreeLand, 19 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Dejan en libertad a un marroquí que exhibió sus genitales ante una niña de 11 años en Murcia“

Regular

Dois-je
le dire ? Cela fait plusieurs fois dans les dernières semaines que je
me rends, ou ai à me rendre, dans certains des lieux fermés les plus
touristiques de Barcelone.
Malgré les menaces terroristes extrêmement précises, ces lieux sont “open bar”, dont des lieux chrétiens.

Déjà, en 2 017, l’immonde mairesse ada cola(b)au avait tout simplement
refusé la pose de gros plots pour éviter le passage de vans et autres
poids-lourds sur Las Ramblas de Cataluña. On sait ce qu’il advint.

Elle n’en conçut pas de honte. Elle continue aujourd’hui sur la même
ligne, exactement, d’accusation des Résistants, et d’immigrationnisme à
tout crin, de mensonge, de dissimulation de tous faits qui lui posent
problème. Comme vous l’avez vu si vous me suivez, j’étudie son Twitter
après les crimes “sans origine ni religion”, le Twitter est
systématiquement muet sur ces sujets.

Un sans origine ni religion décidé peut, à tout instant, carnager à l’envi, dans les lieux dont je viens de parler.
S’il le fait, cola(b)u continuera exactement comme avant.

Pour la remplacer…Valls. Je me suis assez exprimé sur le sujet, sa
stratégie s’est muée en un ersatz de colau, avec des variantes sur des
points subalternes, et une accusation permanente de la mairesse…sauf
sur les points essentiels.

Ni l’un ni l’autre ne sont la
solution, même si, bien sûr, Valls serait un moindre mal, surtout s’il
arrête de mentir une fois au pouvoir.

Basile Pesso, FreeLand, 17 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Regular

Ne vous demandez pas si j’ai “réagi ou pas réagi” au double massacre de Christchurch, car la grande question est “cet islamophobe de Pesso soutient-il Tarrant ?” Passionnant.

Je diffuse mes textes et les compte-rendus d’actualité d’abord sur Fb. Puis, en fonction de ce que je peux faire, je les reposte ici, et donc, certains ne sont pas rapatriés ici. Si vous voulez voir ce que j’ai écrit sur ces attentats, vous allez sur mon Fb, Sinon, vous attendez que je reposte les 2 textes/posts sur le sujet, qui contiennent des pages de développements sous les posts.

Des attentats sont des attentats. Les gens qui soutiennent la mort et la barbarie sont des gens qui soutiennent la mort et la barbarie, et ce n’est pas franchement mon cas, pour quiconque me connaît.

Basile Pesso, FreeLand, 18 mars 2 019.

Regular

En
Espagne, 77% des plaintes pour violence “de genre” (hommes vers femmes)
n’entraîne pas de condamnation, la plupart étant classées sans suite.

Sur les 15 dernières années, 1,7 millions de plaintes ont été déposées,
donc environ 350 par jour, ce qui est absolument gigantesque.

Le nombre de plaintes considérées comme probantes est d’environ 50 par
jour (chiffres à affiner si vous avez envie de faire les calculs exacts
de votre côté), chiffre tout simplement terrifiant, quoi qu’en dise Caso Aislado.

D’autre part, il y a eu 90 femmes tuées par leurs conjoints, depuis un
an. L’origine des tueurs n’est pas connue, ce qui serait un élément
primordial.

Basile Pesso, FreeLand, 17 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : La verdad al descubierto: el 77% de los hombres denunciados por violencia de género son inocentes”

Regular

Une sorte d’attentat, en fait.

On note d’autre part un changement drastique dans le traitement du cas,
considéré comme non psychiatrique alors que des dizaines d’autres ont
été considérés comme tels par des experts plus ou moins fiables, et par
les médias en général, ce sans aucune information sérieuse allant dans
le sens d’un cas psychiatrique plus que d’un cas criminalo-religieux.

Basile Pesso, FreeLand, 14 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : Laure, si vous me lisez, faites passer le message : j’ai corrigé
dans les citations, mais c’est “Allahu akbar”. Je vous recontacte
bientôt pour le dossier que vous savez.

>>>

“«
Allahu akbar ». Une expression censée exprimer la dévotion du croyant
envers Dieu mais devenue, par la mauvaise grâce de l’islam radical, une
source de peur et d’effroi. Aussi, lorsqu’un individu a été aperçu mardi
soir dans le centre de Lézignan, déambulant en criant « Allahu akbar »,
la chose n’a pas été négligée. D’autant que ce jeune homme, très
agressif dans son comportement, ne s’est pas privé de reprocher à une
femme de ne pas être voilée, avant de menacer de s’en prendre à d’autres
personn
es.

(…)

L’homme va même jusqu’à agresser
physiquement les militaires, provoquant une lutte au cours de laquelle
tous se retrouveront au sol.
Dans le feu de l’action, l’arme de poing et
le chargeur de l’un des gendarmes se détachent : l’individu tentera de
s’en emparer,
mais sera heureusement maîtrisé et menotté avant d’y
parvenir. Au moment de partir en garde à vue, il réitérera des menaces
de mort à l’encontre des policiers, des gendarmes, du procureur, mais
aussi de ses concitoyens.

(…)

Selon le parquet, ce
Lézignanais de 21 ans présenterait des signes évidents de «
radicalisation » au regard de sa « lecture de la religion ». Sa famille
aurait évoqué des troubles psychiatriques, toutefois contredits par deux
examens arrivant à la conclusion que l’homme n’était « ni altéré, ni
aboli » au moment des faits, pas plus qu’il n’était en état d’ébriété.

(…)
Seule certitude à ce stade : son casier judiciaire affiche déjà différentes condamnations.”

Article de L’Indépendant : “Lézignan : Il crie “Allahu akbar” et s’en prend aux gendarmes”

Regular

Plus de précisions sur le double infanticide barbare de la région de Valence (Espagne), dont j’ai ici parlé récemment.

Le couple ne semble finalement pas belge, mais espagnol, et Okupa (squatteurs).

On donnerait particulièrement le bon Dieu sans confession au beau et souriant papa.

Les enfants, dont un bébé, ont semble-t-il été…jetés la tête la
première sur un sol en ciment….d’où leurs nombreuses fractures au
crâne…

Caso Aislado met l’accent sur le silence féministe sur
ce cas, en particulier si c’est la mère qui a tué. Rien ne prouve, cela
dit, que ce soit elle, car ce peut être le père, ou les deux.

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Ni rastro de las feministas: el feminismo supremacista ignora la muerte de los niños de Godella a manos de su madre”