Category: écrivains anti fascistes

Regular

Une des MULTIPLES occurrences qui montre que, lorsque vous allez au
commissariat pour menaces notamment de mort et qu’un agent vous refuse
avec dédain toute protection “parce que les menaces, "ça ne se réalise
JAMAIS”“
, soit il MENT, soit il est ignorant, ce qui est quasiment
impossible vu son métier.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 24 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

"Deux hommes pourraient être présentés au parquet de Lyon dans les
prochaines heures. Ils ont été interpellés mercredi pour des faits
remontant à la semaine dernière.

Un individu avait passé
plusieurs coups de fil à son ex-compagne. Importunée, cette dernière
avait laissé un ami prendre le téléphone pour expliquer à son
interlocuteur qu’il devait trouver une autre occupation.
La conversation
avait alors mal tourné, l’ancien amant promettait de venir à
Francheville en découdre.

Et il a tenu promesse. Lorsque l’homme
a ouvert la porte pour l’accueillir de manière musclée, il a été
poignardé à quatre reprises
par l’ex de son amie, accompagné d’un
compère dont le rôle reste à déterminer.

Les jours de la victime
ne sont plus en danger, il doit probablement la vie à son entourage qui
a fait des points de pression
sur ses blessures en attendant
l’intervention des pompiers.”

Article de Lyon Mag : “Francheville : il poignarde l’ami de son ex-compagne”

Regular

Un
jeune homme dont l’origine n’est pas ici donnée, tué au couteau par un
jeune Marocain en pleine rue, et en plein jour, à Sant Antoni, nord-est
de Barcelone. On ne connaît pas les raisons.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 23 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Detienen en Barcelona a un marroquí tras asesinar a una joven de 17 años”

Regular

Menacer de…ce ne sera pas en titre, mais en France, aujourd’hui,
dans les lieux que le minable Benoît Hamon, homme politique complètement
faisandé, décrète avec une démagogie répugnante être des merveilles,
comme s’il ne savait pas qu’ils sont très souvent des repères de la
pègre, clients comme direction et/ou personnel, sans compter les
fréquents problèmes d’hygiène, dans ces lieux donc, les clients peuvent
se faire menacer d’égorgement par un sans origine ni religion pendant la période de paix et de recueillement du ramadan.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 18 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
P.S : noter le courage de certains clients.

>>>>

“Un homme de 29 ans est mort mercredi soir devant le kebab « Chez Deniz
» à Cornimont. Il avait menacé de mort les clients avant de briser une
vitre avec son poing et de se vider de son sang devant l’établissement.

Il est 20 h 30 lorsqu’un homme de 29 ans entre brusquement dans le
kebab.
Visiblement dans un état second, il commande à manger. Puis il
s’en prend aux clients présents ce soir-là ainsi qu’au couple de
gérants, avant de se mettre torse nu et de proférer menaces et insultes.

« Il a débarqué comme ça, je ne l’avais jamais vu », témoigne le patron
de l’affaire Sali Durmu. « Il voulait tuer. Il a crié “Je vais vous
égorger”.
Nous ne savions pas ce qu’il avait sur lui mais il gardait
sans cesse la main dans la poche arrière de son pantalon.
»

Conscient que la situation peut vite dégénérer, le gérant contacte la
gendarmerie. Pendant ce temps, l’individu continue de s’énerver et
pousse le père de Sali Durmu, qui chute lourdement devant le comptoir.
C’est là que plusieurs clients interviennent et parviennent à sortir le
forcené.

(…) Afin d’empêcher l’individu de pénétrer une nouvelle
fois, le père du gérant a rapidement baissé le rideau métallique
bloquant l’accès à la porte d’entrée. Maintenu dehors, l’homme a alors
brisé la vitrine de l’enseigne avec son poing. C’est en retirant son
bras qu’il causera les plaies mortelles et l’hémorragie qui lui seront
fatales.

Premiers sur les lieux, les gendarmes ont appréhendé le
forcené. Ils lui ont fait un point de compression en attendant la venue
des pompiers. L’homme a finalement perdu connaissance à l’arrivée des
secours, qui n’ont pas pu le réanimer. Le décès a été prononcé à 21 h
45.”

Article de Vosges Matin : “Il menace les clients, brise la vitre du kebab et se vide de son sang à Cornimont“

Regular

Un Dominicain viole une jeune fille de 13 ans à Barcelone dans le
Raval, quartier central historique qui est aussi, comme je l’ai souvent
dit, un des centres occidentaux du jihadisme (contrôlé, mais existant).

Le viol a eu lieu dans un “narco piso” (appart-drogue).
Le Parti VOX a déclaré récemment vouloir rendre le Raval à ses habitants.
Le représentant barcelonais du parti, Ignacio Garriga, dit qu’en 100
jours il peut rendre la ville aux habitants. Je n’ai aucune idée de la faisabilité
en un laps de temps si court, mais si c’est faisable, c’est dire à quel
point il est grave qu’une mairesse aussi ignoble qu’Ada Colau puisse
laisser perdurer une telle situation de violence quotidienne avec son
lot de vies brisées.

Je
rappelle que c’est elle qui refusa l’installation de plots de sécurité
sur las Ramblas de Cataluña, et continua à la refuser après les
attentats d’août 2 017, “car Barcelone est une ville ouverte”. Il s’agit
d’une idéologue malade mentale, comme il y en a beaucoup, mais elle est
à l’origine du plan de Barcelone, coeur de la matrice de la terreur
actuelle.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 19 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : Un inmigrante dominicano es detenido en el Raval de Barcelona tras violar a una niña de 13 años”

Regular

On
avait remarqué, par exemple récemment (voir un de mes récents posts),
que les journaux africains dont les africains du nord (Maghreb) n’ont
pas forcément de problème à nommer l’origine de leurs délinquants en
Occident. Ils les considèrent comme des mauvaises herbes, et les
“outent”.

Ils sont en cela bien supérieurs aux minables petits
blancs, dont j’ai expliqué je ne sais combien de fois qu’ils font du
zèle, des choses que même les intéressés sauf les activistes type Rokhaya Diallo, ne leur demandent absolument pas. C’est le syndrome du kapo. Doux week-end à tous les collabs…

Basile Pesso, Free/ChristLand, 18 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Un Sénégalais d’une vingtaine d’années, de surcroît trafiquant de
drogue,
a été arrêté par les forces de sécurité italienne pour avoir
cassé le bras d’un agent de police.

Selon Les Echos, l’incident
est parti d’une dénonciation faite contre le jeune délinquant. La police
étant intervenue pour le déloger du domicile qu’il occupe en toute
illégalité,
à Rome, le jeune se jeta sur eux alors qu’ils tentaient de
le maîtriser. Il finit par casser le bras de l’un d’entre eux.

Par conséquent, le compatriote sénégalais est poursuivi pour coups, blessures, résistance et menaces sur un agent public.

Article de Sene News : “Italie : Un Sénégalais arrêté pour avoir cassé le bras d’un policier”

Regular

2
Maghrébins agressent une veille dame de 75 ans dans le hall de son
immeuble à Vitoria au Pays Basque espagnol, comme cela était déjà arrivé
en août dernier à Bilbao sur 2 vieilles dames par un arabe seul cette fois, et peut-être bien une
autre fois, que je n’ai pas en tête à l’instant.

Ils lui cassent
le nez, la volent. Des voisins arrivent en courant, mais les ordures
sont parties. La dame, transportée à l’hôpital, meurt.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 17 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Indignación tras la muerte de la mujer de 75 años tras el ataque de dos magrebíes: «Merecen lo peor esa gentuza»“      

Ici (juin 2 018, Urduliz, Pays Basque), même cas, sauf que la veille dame n’est pas morte. Aucune origine du criminel donnée.

Regular

Amad
Rashad, prénom musulman. Il s’agit d’un massacre raciste anti-blanc,
éventuellement anti-kuffar. EVIDEMMENT, le LA Times se garde de mettre la photo du taré…(lien vers l’article).

Imaginez
l’inverse (un blanc sur une noire, une arabe), imaginez l’état de Tumblr
et autres plateformes. Observez, ici, le silence assourdissant et
usuel, si usuel, si prévisible, si immonde.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 15 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>>

“Les faits se sont déroulés lundi après-midi à Long Beach, en Californie (Etats-Unis).

Rosa Hernandez, 63 ans, marchait tranquillement dans la rue lorsqu’un individu l’a attaquée sans raison.

Le jeune homme, âgé de 27 ans, s’est saisi d’une trottinette électrique
de location laissée à proximité
puis il a battu à mort la sexagénaire
avec. Un témoin a tenté de s’interposer, en vain.

Les coups
étaient d’une telle violence que l’engin s’est brisé en deux sur la
victime
. Les secours, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le
décès de Rosa Hernandez.

Quant au meurtrier, il a été interpellé
quatre heures plus tard alors qu’il achetait des cigarettes dans une
épicerie. Il avait un pistolet dans son sac à dos.

Amad Rashad Redding a été placé en détention provisoire et sa caution a été fixée à 2 millions de dollars.”

Article de Faits-divers.org reprenant le LA Times : “Il massacre au hasard une femme à coups de trottinette électrique”

Regular

On remarque dans les derniers jours une recrudescence de ce genre
d’actes commis par des Africains, quasi tous nigérians (je rappelle
l’ultra-violence de ce pays), voir deux récents en Italie (scroller sur mon Fb), et le modus operandi (tentative d’embrasser de force, puis
agression). Ici, une sorte de nouveauté : l’agression pédo par un
migrant. On arrête, décidément, pas le progrès made in soros…

Basile Pesso, Free/ChristLand, 15 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : noter également, pour la nième fois, le courage de deux passants allemands. On
se souviendra de plusieurs occurrences de ce genre dans les dernières
années en Allemagne, y compris pour des tentatives de meurtres
machistes. Revoir un exemple en lien entre parenthèses (janvier 2 018,
gare de Munich
, encore une fois un migrant nigérian…).

P.S : 2 : le 1er est libre, en attente d’un procès….

>>>

“Munich (Allemagne) – Vendredi matin, une jeune femme malvoyante (22 ans) a été agressée à la gare centrale.


Un Nigérian de 27 ans
s’est approché d’elle et lui a demandé son numéro
de téléphone portable après une courte conversation. Quand elle n’a pas
voulu lui donner, l’Africain a embrassé la femme de force et a attrapé
son sac à dos pour la faire tomber au sol
. Il a ensuite essayé de
déchirer ses vêtements et de la toucher au niveau de la poitrine.

Un passant est intervenu à temps et l’agresseur est parti.

L’Africain, qui vit dans un foyer pour réfugiés dans le district de
Garmisch-Partenkirchen, a été interpellé puis libéré peu après. Il fait
l’objet d’une enquête pour harcèlement sexuel.

Une autre attaque a
eu lieu samedi après-midi, lorsqu’un Erythréen de 38 ans a harcelé une
jeune fille de onze ans et lui a attrapé les fesses
. Heureusement, un
passant a pu empêcher quelque chose de pire.
L’enfant a parlé à ses
parents de l’agression à la maison et ils ont appelé la police.

Les autorités ont pu arrêter le migrant.”

Article de Bild : Zwei Übergriffe am wochenende in München : Sehbehinderte Frau (22) und Mädchen (11) sexuell belästigt”

Regular

Plus
de 40 jeunes Maghrébins récidivistes squattent un immeuble à Barcelone.
La police, comme la plupart du temps, ne peut pas agir eu égard à la
loi sur le squat.
Lors de la tentative de discussion, les flics se sont fait menacer par les angelots.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 14 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Más de 40 menas magrebíes con antecedentes okupan un edificio y amenazan a la Guardia Urbana en Barcelona”

Regular

2
Marocains, dans la région de Séville (sud de l’Espagne) reçoivent des
flics venus les chercher suite à une plainte pour coups et blessures
plus menaces, les reçoivent, donc, à coups de carabine, les ratant
heureusement, mais le but était de tuer.

Pour fuir, un des tarés
brûle la maison dans laquelle il est, mais sera ensuite chopé. Il semble
s’agir de deux trafiquants de haschisch.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 14 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Dos marroquíes intentan matar a tiros a dos guardias civiles en Sevilla”