Category: emmanuel macron

Regular

Bellamy,
tête de liste aux Européennes pour le parti de droite Les Républicains,
est sur la même ligne que Guy Millière (voir article et addition
mienne en post précédent)
.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 19 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article d’Ouest-France : “Notre-Dame. François-Xavier Bellamy regrette que Macron n’ait « pas eu un mot » pour les catholiques”

Regular

Sarkozy
est ici amusant. Il veut, en façade, s’entendre comme larrons en foire
avec ManuMac, ceci juste après être allé s’entendre comme larrons en
foire avec un des ennemis obsessionnels du président “anti-fasciste” de
pacotille : Viktor Orban.

Après la façade, Sarkozy veut tancer
ManuMac sur sa gestion des GJ, non pour la barbarie flashballesque en
visant les yeux y compris de jeunes femmes (les preuves ont été
nombreuses, je ne reviens pas dessus), mais pour…l’absence de
fermeté ! Je rappellerai à Sarkozy qu’une réponse encore plus
dictatoriale aurait pu mener à de véritables bains de sang, avec des
conséquences que l’on ne connaît pas.

Basile Pesso, FreeLand, 1er avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>

“Emmanuel Macron et Nicolas côte à côte ce dimanche, pourtant, deux
jours plus tôt, Le Figaro révélait une entente de moins en moins
cordiale entre eux. La raison : la crise des Gilets jaunes.

Nicolas Sarkozy avait pourtant prévenu Emmanuel Macron lors d’un
déjeuner le 7 décembre dernier. Aujourd’hui, il ne comprend pas le chaos
qui règne dans le pays et condamne l’incapacité de l’exécutif à
restaurer l’ordre.”

Article du Point : Nicolas Sarkozy sur Emmanuel Macron : “ça va mal finir”

Regular

“Depuis
la fin de la seconde Guerre mondiale, l’armée n’a plus été mobilisée
pour des missions de maintien de l’ordre en métropole. Ce week-end, elle
remplacera policiers et gendarmes pour garder certains "lieux
sensibles”.

C’est étrange, quand il s’agit des quartiers
sensibles, on nous explique que c’est impossible. Cela doit dépendre du
degré de sensibilité.“

Julien Vergès
(Aussi sur mon Fb, 21/03/19)

Regular

(Notez
que les yeux cernés sont pas loin de la totale invention – revoyez ou
voyez la vidéo – juste le dessous des yeux un peu
bleu).

>>>

“Un de ses conseillers assure : « Il y
a encore des gens sur les ronds-points, la crise n’est pas achevée.
Alors, voir le président en train de faire du ski pendant ce temps-là,
ce n’est peut-être pas le meilleur message à adresser en ce moment. »

Pourtant, lors de son intervention télévisée, le 10 décembre dernier,
Emmanuel Macron est apparu particulièrement amaigri, fatigué, mal rasé,
le visage marqué, les yeux cernés.

Une usure et une fatigue que
Ludovic Marin, le photographe de l’AFP chargé de lui suivre, a également
constatées. Ce dernier s’en récemment confié au micro de RTL : « Il a
changé. Il a pris une gravité plus importante. Parfois ça se voit sur
son visage parce qu’il est très absorbé par les sujets. Parfois on note
des traits de fatigue inhabituels, voire des moments de tension sur son
visage qui sont assez nouveaux. »”

(Aussi sur mon Fb, 24/12/18)
Article de Jean-Marc Morandini.com : “Les conseillers d’Emmanuel Macron lui recommandent d’annuler ses vacances de Noël au ski pour ne pas exciter les gilets jaunes“

Vidéo de l’allocution

Regular

Extrait d’un texte de Cyrano, trouvé sur internet :

“Si
Macron tombe (et il peut tomber très rapidement), c’est donc le dernier
rempart de Soros et des mondialistes qui va s’effondrer. Et comme le
président de la République, égal à lui-même, n’a rien trouvé de mieux à
dire, en réaction aux manifestations d’hier, que les Gilets jaunes lui
avaient fait honte, il pourra raconter tout ce qu’il voudra, ce mardi,
il pourrait même annoncer (ce dont il n’est pas capable) que le litre
d’essence reviendra à 0,80 euro, c’est à présent trop tard.


Macron ne peut, certes, être tenu pour responsable de la politique
menée ces quarante dernières années. Mais il a escroqué les Français en
leur faisant croire à un renouveau politique alors qu’il n’a fait
qu’aggraver, par sa politique fiscale, ses délires écologiques et sa
folie immigrationniste, la situation des Français.
Hollande était
minable, Macron est arrogant et méprisant, et les Français ne sont pas
près d’oublier ses nombreuses insultes à leur égard, souvent proférées
depuis l’étranger.

Une lutte à mort est donc engagée entre un mouvement populaire, haï par l’establishment, et Macron et son régime.”

(Je précise que je ne suis pas
nécessairement d’accord avec les 2 points cités avant “folie
immigrationniste”, mais j’aime énormément l’ensemble de l’extrait).

(Aussi sur mon Fb, 26/11/18)

Regular

Typiquement
du trollage à la Trump, de la provoc stratégique. Je savais qu’il
devait jouir de la situation avec les Gilets Jaunes vu sa haine récente
et justifiée envers ManuMac au sujet, entre autres, de la proposition de
Macron de créer une armée européenne “pour se protéger des USA, de la
Russie, de la Chine”
.

Trump demande aux Gilets Jaunes de prendre
en compte les mauvais traitements diplomatiques et économiques de Macron
envers les USA, et d’ajouter à leur colère ces griefs avec lesquels ils n’ont rien à voir.

On retrouve ici son “art of the deal”, inspiré de l’Art de la Guerre de
Sun Tzu : profiter d’une situation de pré-rupture pour ajouter une
graine de zizanie personnelle et ainsi, pousser au changement pour
accoucher d’une nouvelle donne.

Problème : il y a plusieurs mois
que je demande à l’homme orange d’aider l’Europe face à la violence sans
origine ni religion, et de faire savoir en détail aux USA et au reste
du monde le calvaire français.

Lui laisse Bannon fédérer la
révolte, de plus, avec un co-chef de mouvement basé en Israël, ce qui
augure de quelque chose de peut-être moins “défense et sauvetage de
l’Europe”
que ce dont on avait rêvé, ou en tout cas, avec d’éventuelles
contreparties proches des actuelles.

Basile Pesso, FreeLand, 25 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Twitt de Donald Trump

Regular

La
Réunion (au large de l’Afrique du Sud), anciennement exemple de
coexistence raciale et religieuse, glisse depuis plusieurs années. Je
l’avais montré en chiffres il y a quelques temps. Les composantes
raciales ne sont pas données pour ces émeutes, agressions et pillages,
donc je ne dirai rien à ce sujet.

Lisez bien les citations, la
fin parle de faits QUOTIDIENS, sans que l’on sache s’il s’agit du
quotidien en général, ou du quotidien de ces derniers jours. Si c’est le
cas 1, c’est gravissime.

Basile Pesso, FreeLand, 22 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“En recul en métropole, le mouvement « des gilets jaunes » a continué à
paralyser mercredi l’île de la Réunion où il s’accompagne, malgré
l’instauration d’un couvre-feu nocturne, d’une flambée de « violences
urbaines » comme elle n’en avait plus connu depuis près de trente ans.

(…)
"Déjà « 109 interpellations et 30 blessés parmi les forces de l’ordre »

Au cinquième jour du mouvement, les blocages routiers durant la journée
succédaient aux violences commises la nuit par « des bandes de jeunes
gens qui n’ont rien à voir avec le mouvement dit des "gilets jaunes” »
,
selon le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. « Leur
objectif, a-t-il déploré mercredi, c’est de profiter d’un mouvement
social pour piller, pour saccager, pour détruire »
, a-t-il déclaré à
l’issue du Conseil des ministres à la mi-journée mercredi.

Au
total, depuis le début des violences, il y a eu « 109 interpellations,
30 blessés parmi les forces de l’ordre, 16 policiers, 14 gendarmes, à
peu près une cinquantaine de barrages, un millier de manifestants »"

(…)
“Un commandant de police, membre du GIPN, a eu une main arrachée lors
de l’explosion accidentelle d’une grenade dans son véhicule alors qu’il
était caillassé par de jeunes manifestants
. Quinze autres membres des
forces de l’ordre ont été blessés plus légèrement dans la nuit de mardi à
mercredi, a annoncé la préfecture de La Réunion.

Dans un
communiqué commun, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et la
ministre des Outre-mer Annick Girardin, ont affirmé « leur soutien à
l’ensemble des services de sécurité mobilisés à La Réunion » alors que
l’île « est confrontée depuis samedi à des violences urbaines
inacceptables ».

« C’est une situation de guérilla urbaine à
laquelle les services des forces de l’ordre sont désormais confrontés au
quotidien »,
s’est alarmé le président de la Région Didier Robert dans
une lettre à Emmanuel Macron en lui demandant de prendre « toutes les
mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens dans
notre île ».”

Article de 20 Minutes : “Vidéo : “Violences à La Réunion: Emmanuel Macron annonce la mobilisation des militaires dès ce jeudi”

Ultra-logique, Bébé Prés.

2e tentative en quelques jours après le jeune Breton dénoncé
par…ses parents (voir mon texte d’avant-hier – Fb). Macron en tenaille, par
l’Ouest, l’Est, bientôt par tous les angles, pris par des Français
devenus fous, interdits d’exprimer l’horreur de la violence qui les
touche.

Depuis des années, je développe ici et ailleurs, sur tous
les tons, le thème du refoulé et des monstres que l’on crée en
refoulant, en brimant les populations, en développant une société du mensonge et de la destruction des peuples.
Le retour de bâton est ultra-logique. Il sera si simple et si bête de
blâmer l’“ultra-droite”, qui est, pour sa très grande majorité,
l’ultra-France, ultra-simple, ultra-humaine, qui n’en peut mais, et peut
devenir ultra-hargneuse, comme tout être maltraité chaque jour sur la
durée.

Basile Pesso, FreeLand, 11 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“« On est vraiment intervenus juste avant une action imminente, précise
à France 2 une source proche de l’enquête. Il a l’air de monsieur
Tout-le-monde, il aurait pu y arriver. » Une attaque d’un groupuscule
d’ultradroite qui inquiète d’autant plus les enquêteurs qu’il s’agit de
la troisième affaire de ce type en un an.”

Article de France Info : “Projet d’attaque violente visant Macron : les quatre suspects
voulaient poignarder le président lors des commémorations du 11-Novembre“

Précision linguistique, de nouveau : “N’en pouvoir mais”

Regular

“Macron
a mis plus d’an pour répliquer au général de Villiers, il a bien
réfléchi et il est à présent convaincu que non, l’ennemi n’est pas à
l’intérieur mais outre-Atlantique, l’ennemi ce sont les USA ! Fallait y
penser.

Macron est un génie mais il n’a pas le sens du timing, ou
il l’a plutôt beaucoup, car sa proposition est tombée à peine deux
jours avant la visite des chefs d’État, dont celui des USA, pour la
commémoration centenaire de l’armistice, qui a mis fin à la Grande Guerre”.

(…)

“Tous les « nique la France » ne se préparent-ils pas à punir les
crimes contre l’humanité que Macron a humblement confessés lors de son
acte de contrition en Algérie ? Le jour J et l’heure H quand toutes les
banlieues s’insurgeront à l’unisson, que feront les forces de l’ordre et
les forces armées pour tenir en main la situation ?

Et que fera
Macron: battre en retraite et décréter la partition de la France pour
acheter une paix illusoire ? Ou bien implorer, la mort dans l’âme,
l’aide généreuse et désintéressée de celui qu’il a bêtement désigné
comme ennemi ?”

(Aussi sur mon Fb, 11/11/18)
(Extraits de l’article d’Helios d’Alexandrie pour Dreuz, qui n’est PAS un “journal d’extrême-droite” : “La France dira un jour : jamais deux sans trois”)

Regular

“LGV
– Le président de la République française, Emmanuel Macron, se rendra
au Maroc jeudi 15 novembre pour inaugurer la Ligne à Grande Vitesse
(LGV) reliant Tanger à Casablanca, a appris l’agence de presse Reuters
auprès de l’Elysée.

Les rumeurs annonçaient sa venue, elle est aujourd’hui confirmée pour ce 15 novembre, après l’invitation du roi Mohammed VI.

Plusieurs entreprises françaises ont pris part au projet aux côtés de l’ONCF: la Société nationale des chemins de fer (SNCF)
mais aussi “Egis et Systra, Alstom pour la fourniture des rames ou
encore le consortium Colas Rail-Egis Rail pour les voies et caténaires”,
rappelle Reuters.

L’Agence
française de développement (AFD) avait également accordé un prêt de 80
millions d’euros au Maroc pour financer la dernière tranche du projet.”

(Aussi sur mon Fb, 07/11/18)

(En commentaires, lien vers la situation des “LGBT” (entre guillemets, je n’aime pas le terme) au Maroc, plus quelques exemples d’homophobie parfois barbare au Maroc ces dernières années, de la part d’individus, de foules, et de policiers (pas de barbarie là, mais de la dictature et de l’iniquité)).

Article du HuffPost Maghreb : “Emmanuel Macron au Maroc le 15 novembre pour l’inauguration de la LGV”