Category: emmanuel macron

Zut !

C’est bien simple : en choisissant la voie du n’importe quoi et en
particulier du soutien à la violence migrante et d’“une certaine
immigration”, en attaquant sans arrêt et de manière incroyablement
“toupéteuse” des partenaires et amis historiques comme l’Italie, ManuMac
a dégoûté ceux qui, comme moi, attendaient pour voir.

Je ne vais
pas répéter sans arrêt quand j’ai décroché (Conf. des Evêques de
France, avril), puis Fête de la Musique drag queen à l’Elysée (juin), puis affaire Benalla, puis accentuation de la ligne que j’ai décrite en ouverture de texte.

On notera que cette ligne est apparue plus “ferme” suite à l’affaire
Benalla, qui, selon mes analyses et celles de pas mal d’autres, est une
manoeuvre de recadrage d’Attali, Rotschild et autres vrais maîtres de
l’immonde jeu.

Le problème, que les maîtres ne voient pas, c’est
que ce qui compte n’est pas leur satisfaction, étant donné qu’il y a un
petit paramètre à ne pas oublier dans l’équation manipulatoire : le
peuple. Cette notion étrange, sur laquelle on chie, ces gens avec qui
l’on joue, dont on se sert, parfois se frankensteinisent, pour le
meilleur, et sautent à la jugulaire de leur maître soudain ébahi devant
tant de vitalité.

Basile Pesso, FreeLand, 16 septembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
(Voir aussi discussion très intéressante en commentaires)

>>>

“Seuls 19% des Français interrogés jugent le bilan de son action positif contre 60% qui l’estiment négatif.”

Article du Figaro : “Emmanuel Macron : un bilan négatif pour 60% des Français”

Regular

Je
sais pas si ManuMac sait ça…Manu, on pourrait ne pas t’aimer pour les
bonnes raisons, on te hait aussi sans même te connaître ni ce que tu
fais à la France et l’Europe. Ces Catalanistes “pacifistes” comme mon
cul sont vraiment épatants !!

Basile Pesso, FreeLand, 13 septembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“En marge de la concentration de la Diada, des manifestants
indépendantistes de la CUP (parti anti-capitaliste) ont brûlé des
portraits des chefs d’Etat français et espagnol.

Juste après la
manifestation indépendantiste traditionnelle du jour de fête nationale
de la Catalogne, un autre rassemblement se déroulait place Urquinaona à
Barcelone. Une diada alternative, un regroupement annuel convoqué par
l’extrême gauche du parti la CUP.

Quelques individus y ont brûlé
un portrait du chef de l’Etat français Emmanuel Macron ainsi qu’un autre
du roi d’Espagne Felipe VI.

Une fraction de l’extrême-gauche
catalane amalgame dans sa lutte la France et l’Espagne, toutes deux
accusées de “coloniser les pays catalans” de Perpignan à Tarragone. Des
députés catalans de la Cup étaient présents lors de ce rassemblement.”

Article d’Equinox Magazine : Un portrait d’Emmanuel Macron brûlé par des indépendantistes d’extrême-gauche à Barcelone “

Regular

Suite
à mes développements hier (Fb) sous mon texte sur l’Américano-Israélien
Michael Chertoff, figure essentielle de la politique américaine et
israélienne de ces 3 ou 4 dernières décennies, développements dans
lesquels je montrais le ridicule achevé des postures politiques, des
soutiens à l’un ou à l’autre, des “vouages” aux gémonies des uns et des
autres, du “girouettage” (voir lien en commentaires), on continue dans
la même veine absolument grotesque, avec un des personnages les
plus ridicules de la politique française voire internationale de ces
dernières décennies, l’inénarrable et profondément haineux Jean-Luc
Mélenchon.

Juste après
avoir déclaré en meeting marseillais dans l’après-midi que Macron était
“le plus grand xénophobe de France” (mais quelle bêtise, mon dieu,
quelle infinie bêtise…), Méluche fait organiser une fausse rencontre
fortuite par son équipe avec Macron qui est aussi dans le coin avec
Merkel.

Une vraie rencontre entre potes, dans laquelle Méluche
use d’une de ses manips habituelles (changer de sujet très rapidement
pour ne pas avoir à assumer sa saillie débile de meeting devant le
visé).

On remarque d’autre part que Macron est à la limite de se
marrer en parlant de Merkel, et bloque un rire avec un mouvement de
bouche (1.50).

3 minutes de vidéo-gag qui puent le vieux port.

Basile Pesso, Freeland, 9 septembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Vidéo : “Rencontre entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sur le Vieux Port de Marseille”

Not My President…

Pour plusieurs raisons, j’ai arrêté de parler de ce président qui n’est
plus le mien si tant est qu’il l’ait jamais été. C’est aussi, il faut
le dire, parce qu’il était en vacances. Je vais voir si je consacrerai
du temps à cet individu à l’avenir, je l’ai beaucoup trop fait depuis un
an et demi en louant les qualités que je pensais qu’il avait, en le
défendant face aux incompréhensions.

Il s’enfonce dans un véritable populisme, si jamais ce mot a un sens, c’est-à-dire celui qu’il n’a absolument pas dans le sens dans lequel il est employé chaque jour du matin au soir.

Son populisme est un trompe-le-monde, il est basé sur le mensonge
permanent, sur des faits qui ne SONT PAS DONNÉS au sujet de la sécurité
des Français et des Européens, au sujet des mouvements idéologiques,
politiques et religieux mondiaux.

C’est un “populisme élitiste”
de la plus grande gravité, qui flatte l’ignorance des gens, leur manque
d’empathie cruel pour les gens qui les entourent, pour la souffrance
quotidienne des gens, le plus souvent des femmes, aux vies détruites par
les agressions sexuelles et les viols des nouveaux Dieux, mais aussi de
tous ces jeunes hommes sujets à une “nouvelle violence” souvent
barbare, toujours masquée par le pouvoir, lorsqu’elle n’est pas tout
simplement, et sciemment, cachée. Si jamais vous n’étiez pas au courant,
faites le job, scrollez ici et/ou allez sur les archives de mon Tumblr
personnel, en cliquant sur “text posts”. STOP !!

Basile Pesso, FreeLand, 31 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Mots de Virginie Morizot en lien avec le post Fb, mots qui me firent écrire ce texte : “Lance une pétition
Pour sauver le Macron des Bois
Qui, hors de son habitat naturel bancaire, n’est pas adapté au monde qui l’entoure : le Peuple de France”

Regular

(Moati
est franc-maçon, Macron aussi, et Mitterrand, c’est THE franc-maçon.
Quant à l’histoire de la Pyramide…j’y reviens (de nouveau) plus tard.
Voir ajouts en commentaires du post sur DSK juste en-dessous sur Macron,
la franc-maçonnerie, et Attali).

Basile Pesso, FreeLand, 29 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb) – Avec une addition de ma part particulièrement intéressante en commentaires :

“Si
DSK est présenté dans les jours qui viennent dans les médias, qu’il y a
des reportages sur lui, etc, qu’on dit qu’il a fait une cure de
désintox sexuelle, qu’il prend soin de sa ligne, etc, etc, on saura
qu’Attali (etc) l’a / l’ont choisi lui pour remplacer
Manu Mac. Et s’il est élu après la convocation de nouvelles élections,
on saura que le peuple français ne s’en sortira peut-être jamais à part
s’il y a une guerre civile.“

Article de Ouest-France (08/05/2 017) : “Macron au Louvre : “Un rite initiatique, indispensable”, selon Serge Moati  “

Regular

“Cependant, on se souvient que, durant la Guerre froide, les
États-Unis et le Royaume-Uni avaient créé dans l’ensemble des États
alliés un service pour lutter contre l’influence soviétique à l’insu des
institutions nationales.

Ce système est connu des historiens
sous le nom de stay-behind et du grand public sous celui de sa branche
italienne, le Gladio. Dans le monde entier, il était géré conjointement
par la CIA et le MI6, via la Ligue anti-communiste mondiale (WACL), sauf
en Europe où il fut rattaché à l’Otan.

Les principaux responsables opérationnels de ce réseau stay-behind
(c’est-à-dire apte à entrer dans la clandestinité en cas d’invasion
soviétique) étaient d’anciens responsables de la répression nazie. Si
les Français savent que le capitaine de la SS et chef de la Gestapo à
Lyon, Klaus Barbie, est ainsi devenu le responsable du réseau
stay-behind en Bolivie contre Che Guevara
, ils ignorent par exemple que
le préfet de police de Paris, le collaborationniste Maurice Papon, qui
massacra une centaine d’Algériens le 17 octobre 1961, était un des
responsables du réseau en France contre le FLN.

Ici, à Damas où
je réside, on se souvient d’un autre officier SS et directeur du camp de
Drancy, Alois Brunner, qui fut placé comme conseiller des services
secrets syriens par la CIA et le MI6 pour empêcher que le pays ne
bascule dans le camp soviétique. Il fut arrêté par le président Bachar
el-Assad dès son accession au pouvoir.

En France, lorsque le
stay-behind se retourna contre la France accusée de lâcher l’Algérie aux
Soviétiques, organisa le coup d’État de 1961 et finança l’OAS
(Organisation de l’Armée secrète), le président De Gaulle en récupéra
certains agents pour former une milice contre la milice : le SAC
(Service d’action civique)”.

(Extraits de l’article de Thierry Meyssan, Alterinfo : L’Elysée et le Gladio B)
(Aussi sur mon Fb 28/07/2 018) Voir importants développements en commentaires de ma part, dont :

“Il
n’est pas impossible que des policiers aient donné à Alexandre Benalla
les attributs de police qu’il usurpait le 1er mai. Il serait alors tombé
dans un piège” :
il suffit de passer du temps sur la vidéo principale,
pour se rendre compte de ce que j’ai
écrit plusieurs fois : les CRS, et les 2 autres responsables dont Crase,
sont OK avec l’intervention de Benalla. Lui faire porter le chapeau
seul est ignoble, et tout le monde participe à cela.

Et : “On
voit dans la fin de l’article, en encart photo plus légende, que Bannon
est nommé comme possible auteur ou co-auteur de la manip’ pour faire
tomber Manu Mac, et avec un autre but : faire tomber Merkel. Evidemment,
difficile de l’accabler si c’est réellement
ce qu’il fait, nous aurions alors un Batman complètement fou, rejeté
par Trump, qui a chié sur le président US, l’a trahi, et tente
maintenant une des seules entreprises idéologico-lobbyesques pour sauver
l’Europe. Dans ces conditions, Trump a-t’il intérêt à renouer avec lui ?
Pas sûr s’il veut rester loin de l’illégalité. Il ferait bien
d’observer, réjoui, le génie de son ancien fou de la Maison Blanche.“

Mais aussi : “Il
est à préciser toutefois que l’auteur de ce site, quoique fournissant
un énorme travail, emploie par ailleurs à loisir l’adjectif
“islamophobe” pour désigner n’importe qui qui ne l’est pas, de même
qu’Hicham Hamza le fait en permanence sur Panamza. Ceci ne m’empêche pas
de diffuser certains de leurs articles et découvertes que j’estime
pertinent(e)s voire révolutionnaires.“

Regular

Ludovic
Chaker est le second de Benalla si l’on peut dire, sous Macron.
Personne n’a pour l’instant fait le lien avec Charly (c’est plus cette
orthographe qui semble la bonne) Chaker, escroc du foot et du business
lié à un tas de trucs louches, en particulier avec l’Irak, et qui avait
aussi financé Chirac. Je n’ai pas de confirmation de lien familial entre
les 2 Chaker, ni d’infirmation.

Basile Pesso, FreeLand, 29 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb) – Voir importants développements en commentaires, en particulier sur la célèbre actrice Lauren Bacall, de son vrai nom Lauren Bacal-Weinstein ; et sur le nom complet de Ludovic Chaker (rajouter Malik entre le 1er prénom et le nom).

Article de Libération (23/11/2 014) : “Charlie Chaker, Escroc malgré lui”

Regular

Here we are, babies. Pour les liens entre franc-maçonnerie et kabbale, on verra plus tard. Faites les recherches là-dessus.

>>>>

“Alexandre Benalla a été initié au sein de la Loge «Les Chevaliers de
l’Espérance»
de la Grande Loge Nationale Française (GLNF). Ce
franc-maçon porte le matricule 106161 de cette obédience depuis janvier
2017, selon des documents internes qui m’ont été transmis ce 24 juillet
par de bonnes sources.
(…)

"J’ai pu joindre ce 25 juillet le Grand Maître de la GLNF Jean-Pierre
Servel. Il me dit naturellement regretter que l’on m’ait communiqué des
informations sur un de ses frères. «Conformément à notre jurisprudence
constante, dès qu’un frère est mis en examen, nous respectons sa
présomption d’innocence, nous ne prenons donc aucune sanction mais nous
le suspendons à titre conservatoire jusqu’à l’issue de la procédure
judiciaire, m’indique Jean-Pierre Servel. La suspension d’Alexandre
Benalla a été prononcée par ordonnance de son Grand Maître Provincial
(Île-de-France) au début de cette semaine, le 23 ou le 24 juillet.»

(Aussi sur mon Fb, 26 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb) – Voir longs développements en commentaires – ça peut, comme souvent avec ma façon de procéder, vous prendre des heures de lecture et de recherches, vu la gravité des éléments que je présente, et les liens que je fais entre eux. Il n’y a rien à “croire” ou non dans ces liens et éléments que je présente : vous voyez, vous en concluez, ou non, ce que vous voulez : vous êtes libres).

Article de François Koch, Blogs de l’Express : Benalla franc-maçon à la GLNF”

Regular

Il
s’agit d’un passage (final) d’un article venant d’un organe honni au
possible. Il se pourrait, cela dit, que vous y trouvassiez des éléments
d’une haute pertinence. On y voit notamment que Macron n’est pas
considéré dans la situation actuelle comme un “jouet du sionisme” par
cet organe dont c’est la marotte, y compris en ce qui concerne Macron
habituellement.

L’article entier est à lire (je ne mets pas le
lien ici sinon je vous raconte pas ce que je vais me prendre) et évoque
des guerres de clans, notamment entre les réseaux Attali et les réseaux
Minc-BHL-Drahi-Pinault. Je ne dis pas que ces pistes sont les bonnes, ce
sont des hypothèses. On se calme et on boit frais à St-Tropez (ou à
Tel-Aviv, ce qui est à peu près équivalent. Ouille ! Qu’ai-je dit ? Je
vous promets, je me flagellerai, mais plus tard).

Dans cette
optique et si l’on considère que ces pistes sont les bonnes, cela
signifierait que les personnes et/ou groupes qui sont derrière la
révélation si tardive (et si parfaitement calculée juste après la finale
du Mondial) des exactions du bel Alexandre savent qu’ils peuvent
remplacer Manu Mac par un de leurs poulains, ce qui n’augure pas mieux
que ce qu’il se passe actuellement, et qu’on aura de toute façon du
pro-migrant en son lieu et sa place, peut-être simplement moins
pédaleur.

On peut également envisager un retour de Sarkozy dans
les jours et les semaines qui viennent, ou de De Villepin. Les 2 en même
temps, cela semble peu probable tant ils se haïssent, mais finalement,
ils se sont peut-être réconciliés devant quelque chose qu’ils
considèrent comme intolérable : les délires de Manu qui désacralise la
fonction présidentielle. La sauterie du 21 juin n’est pas étrangère à la
montée extrêmement rapide de l’exaspération dans l’ensemble de la
population envers Manu, et dans cette population…il y a des gens
puissants.

L’autre possibilité assez rocambolesque est que Manu
ait voulu se venger d’Alexandre pour des raisons personnelles
(éventuellement amoureuses) et ait profité du timing après les saccages
et agressions post-finale du Mondial, pour le jeter en pâture à la
presse et à ses adversaires personnels, excitant l’opinion pour lui
faire oublier les faits post-finale.

Une option encore plus
probable est que le consortium médiatico-politique dominant en France,
ce qui inclut Macron, ait ourdi cette révélation tardive, avec ce
timing, pour que le but absolu, vécu comme une panique totale (ne pas
dévoiler en profondeur l’ampleur de la “violence sans origine ni
religion”
en France, et là je parle plus spécifiquement de délinquance,
pas d’islamisme et de terrorisme, qui sont maintenant dans le “champs de
l’‘autorisé”
) ne change pas : continuer à pousser à la migration de
masse.

Connaissez-vous quelque chose apte à rendre plus fou un
immigrationniste forcené comme Macron (se souvenir, queue de diable, de
son discours de malade à Marseille durant sa campagne !!) que son rêve
de Mondial “multiculturel” remporté après 20 ans sans titre majeur en
foot pour la France, et gâché par les “sans origines ni religion”, qui
pètent tout, et éventuellement refont un mini-mini Cologne ?

Après quelques baignades estivales, tout le monde pourrait, dans ce cas
de figure, repartir comme si de rien n’était dans un mois ou un mois et
demi.

Basile Pesso, FreeLand, 22 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>

“Incapable de gérer la
démonétisation de l’euromondialisme, en conflit générationnel avec les
tenants de l’ordre établi, sous la pression constante du réseau
sioniste, une véritable course contre la montre s’est engagée pour
Emmanuel Macron. Le président progressiste « ni droite ni gauche » est
en train de vivre à vitesse grand V ce qu’a vécu François Fillon durant
la campagne de 2017. Une tourmente qui vire à la crise dont il se
murmure que le jouet cassé de l’oligarchie ne se relèvera pas…”

Regular

…pendant
ce temps, Manuel Valls, avec lequel j’espère ne pas me griller puisque
j’ai dit que je restais disponible par rapport à la protection de la
péninsule ibérique par rapport au danger islamisme voir Islam sur lequel
il tente d’alerter l’Espagne avec un succès très limité, diffuse des
photos de présos (cliquer sur le lien pour avoir l’image de préso
direct, c’est vraiment amusant) depuis sa soeur avec qui il a des
rapports catastrophiques depuis des décennies.

Valls qui a
également soutenu en lui donnant un passe-droits Benalla en 2 015 pour
qu’il puisse suivre une session sécurité très spéciale, et qui ne pipe
mot sur l’affaire…

Basile Pesso, FreeLand, 23 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb) – avec extrêmement importantes additions en commentaires qui montrent une contradiction ahurissante au sujet des rapports entre le frère et la soeur.

Twitt de la soeur de Manuel Valls retwitté par Manuel Valls : “Importante: Especialistas de todo el mundo se reúnen en Ámsterdam para combatir el VIH/sida”

Addendum 26/07/18 : Valls s’est exprimé sur l’affaire Macron/Benalla, j’en ai parlé hier sur Fb. Je rediffuserai le texte ici bientôt.