Category: est de la france…

Regular

En effet, une vague “remise en question du vivre-ensemble”….

>>>

“« On pense toujours que ça n’arrive que chez les autres, mais non… Et
puis tout de suite, en bon Alsacien, je me suis dit qu’il allait falloir
nettoyer tout ça, mais cette fois j’ai eu le réflexe d’appeler la
police. »

À son arrivée, un voisin
l’avait averti que deux extincteurs gisaient au sol, devant l’église.
En entrant dans le bâtiment, ouvert au public de 9 h à 19 h, le père
Muntzinger a constaté que ceux-ci avaient été vidés sur les bancs et les
murs,
mais aussi – surtout – que l’autel avait été dégradé.

De
la cire avait été renversée, tout comme le cierge pascal et la statue en
bois de saint Joseph
qui y trônaient, sans compter les linges d’autel
arrachés
, la couronne du Christ détachée, la vasque jetée dans le
confessionnal…

Prévenue, la police s’est rendue sur place, à
l’instar de l’adjointe de quartier, Nicole Dreyer. « Il ne faut pas
laisser passer ça, sinon, c’est l’escalade.
Ce n’est pas une poubelle
renversée, nous sommes dans un lieu de culte ! » s’insurge-t-elle.

« L’église Saint-Louis de la Robertsau à Strasbourg vient d’être
dégradée et profanée. Un acte qui s’ajoute à une liste déjà bien trop
longue d’actes qui témoignent d’une crise profonde des valeurs dans
notre pays,
et d’une remise en question du vivre-ensemble. Les auteurs
doivent être vite identifiés et condamnés », commente de son côté la
conseillère départementale Françoise Pfersdorff.”

(Aussi sur mon Fb, 11/03/19)
Article des Dernières Nouvelles d’Alsace : “A Strasbourg, l’église Saint-Louis a été vandalisée”

Regular

“Le drame s’est produit jeudi matin à l’école Sainte-Thérèse de Rethel, dans les Ardennes.
Une fillette, âgée de 4 ans, se trouvait dans la cour de récréation lorsqu’elle s’est écroulée devant ses camarades.

Les secours, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès. On
ignore pour l’instant les causes de la mort. Mais un arrêt cardiaque
serait évoqué.”


(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 14/12/18)

Article de L’Aisne Nouvelle : “Ardennes: une fillette de 4 ans meurt dans la cour de son école“

Regular

Après
l’attaque à la moto sur des policiers il y a 3 jours (scroller ici),
Mulhouse en Alsace est de nouveau le théâtre d’une attaque que nous
qualifierons en attendant plus d’infos, de sans origine ni religion.

Basile Pesso, FreeLand, 9 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Trois femmes ont été agressées à l’arme blanche dimanche après-midi en
gare de Mulhouse
. Deux d’entre elles ont été blessées. L’agresseur
souffrirait de troubles psychiatriques. Il a été rapidement interpellé.

Une attaque à l’arme blanche a eu lieu dans le hall de la gare de
Mulhouse ce dimanche après-midi. Trois femmes ont été agressées par un
homme, connu des services de police.
Il a d’abord planté un couteau dans
le dos d’une voyageuse, qui était accompagnée de sa fille de 10 ans. La
mère de famille a été blessée au thorax.
Il s’en est pris ensuite à une
seconde femme, qui a été touchée à la main. La troisième femme agressée
a eu le temps de se dégager. Seuls ses habits ont été déchirés. Elle
n’a pas été blessée.

(…) L’homme, un jeune majeur, a pris la
fuite avant d’être rapidement interpellé, place de la République, à
proximité de la gare. Il a été placé en garde à vue. Il devrait être vu
rapidement par un médecin pour évaluer son état psychiatrique.”

Article de France-Bleu : “Agression au couteau en gare de Mulhouse, trois femmes blessées”

Regular

Plus
de précisions sur l’attaque sur des policiers qui a eu lieu tout’à
l’heure (addendum 09/12/18 : le 6 décembre) à Mulhouse. Dans les circonstances actuelles, les attentats
peuvent se mêler aux attaques “révolutionnaires”.

“Cet
après-midi, à Mulhouse, un policier a été violemment percuté par un
lycéen à moto, cagoulé et sans casque, qui a foncé sur lui. Il est
gravement blessé au bassin et aux deux jambes, avec «des plaies ouvertes
sérieuses». Plusieurs centaines de lycéens ont aussi provoqué des
incidents, jetant des cocktails Molotov, saccageant des voitures et
caillassant des bus.”

(2e paragraphe : Eloise Lenesley).

(Aussi sur mon Fb, 07/12/18 avec vidéo plus précise et détaillée que la précédente vue ici)

Regular

Mulhouse (Alsace, Est de la France), un lycéen sur une petite moto fonce sur des flics, qui l’arrêtent. Très courte vidéo.

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 07/12/18)
Twitt de DY

Regular

Hors de prison, ou dedans, l’ultra-violence n’a plus de barrières.

>>>>

“Un détenu de 26 ans a été retrouvé mort samedi matin par les gardien
dans sa cellule de la maison d’arrêt de Besançon, dans le Doubs.

Le corps de la victime présentait d’impressionnantes traces de
violences. « Il a été massacré » a expliqué une source proche de
l’enquête.

Son codétenu, seule personne présente dans la pièce, a
été placé à l’isolement puis en garde à vue. Il a fallu que les
surveillants utilisent la force pour l’extraire de sa cellule.

Ce jeune homme de 19 ans, qui a un casier judiciaire bien chargé, est quelqu’un d’extrêmement violent.

Il a notamment été condamné à 30 mois de prison, dont 12 avec sursis,
pour avoir passé sa mère à tabac, tout en menaçant son petit frère de 8
ans avec un couteau.

Une autopsie sera pratiquée prochainement
pour connaître les causes de la mort. La victime devait sortir de prison
en 2019 où elle purgeait une peine pour des atteintes aux biens.”

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 21/11/18)
Article de L’Est Républicain : “Homicide en prison à Besançon : le détenu a été “massacré’‘”

Regular

Toute
occasion est bonne pour ces chenapans que les amerloques “de gauche”
ils disent qu’ils sont formidables et qu’on est rien que des racistes si
on essaye d’alerter.

Eh, putain de “de gauche” amerloque de New
York, Portland, Los Angeles, Boston, etc ! Va vivre dans le “9-3” et
échange ta belle baraque avec les gens qui sont prisonniers des bandes
de tes idoles. Enculé !!

Basile Pesso, FreeLand, 18 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Les policiers du commissariat de Wittenheim, qui assuraient la
sécurité au niveau du Château d’Eau à Kingersheim et qui géraient
notamment les flux sur la RD430, bloquée par les manifestants, ont été
pris à partie en début de soirée (vers 19h30) par un groupe d’une
vingtaine de gilets jaunes clairement hostiles.

S’ils portaient
la plupart le signe de ralliement des manifestants du jour, ils étaient
pour la majorité cagoulés et porteurs de barres de fer.


Rapidement les policiers ont compris, après avoir essuyé des jets de
pierre, qu’ils n’avaient pas affaire à des manifestants du 17 novembre
mais à des jeunes trublions venus du quartier de Bourtzwiller,
situé à
quelques centaines de mètres de là à vol d’oiseau.

(…) Deux
jeunes, âgés de 15 et 22 ans ont été interpellés par des hommes de la
brigade canine et de la BAC (brigade anticriminalité) et placés en garde
à vue.”

Article de L’Alsace : “Kingersheim : Faux gilets jaunes, vrais semeurs de troubles”

Regular

“Dans la nuit de samedi à dimanche, une rixe a eu lieu à proximité de la discothèque VIP de Savonnières-devant-Bar.

Dans le conflit, un homme aurait asséné un coup de couteau à un autre
au niveau de la gorge. Une femme aurait été également blessée à la main,
de manière plus légère.”

(Aussi sur mon Fb, 28/10/18)
Article de l’Est Républicain : “Meuse : coup de couteau à la gorge après une rixe”

Regular

“Il a été remis en liberté et convoqué devant le tribunal, le 8 mars 2019.” : ok…..

(Aussi sur mon Fb, 26/10/18)
Article de France 3 Régions : “Strasbourg : un couteau à pain dans sa chaussette, il menace de “tuer quelqu’un” à la CAF de Hautepierre“

Regular

“L’agression
a été d’une grande violence et totalement gratuite,
selon les premiers
éléments de l’enquête. Un couple, un homme et une femme, ont été pris à
partie par deux individus dans la nuit de jeudi à vendredi 11 octobre
2018 dans une rue du centre-ville de Metz (Moselle).

Les faits se
sont déroulés près de la Place Saint-Simplice, en plein centre. Deux
individus ont d’abord abordé une jeune femme qui marchait dans la rue
de
manière « insistante », selon une source policière.

C’est quand
son compagnon est arrivé pour la rejoindre, un jeune homme de 21 ans,
que la situation a dérapé. Les deux assaillants l’ont roué de coups,
notamment au visage.”

(Aussi sur mon Fb, 14/10/18)
Article d’Actu.Fr : “Metz : un couple agressé en pleine rue, le compagnon tabassé par deux individus”