Category: female violence…

Regular

“Le drame s’est produit mardi soir à Villeurbanne, une banlieue de Lyon (69).
Une jeune femme, âgée de 25 ans, a poignardé son compagnon d’un coup de couteau à l’abdomen.

Puis elle est allée demander de l’aide à une voisine.
Les secours, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès de l’homme, âgé de 29 ans.

La suspecte a été interpellée et placée en garde à vue”.

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 06/12/18)
Article du Progrès : “Villeurbanne: elle tue son compagnon d’un coup de couteau”

Regular

Ah,
le racisme frappe encore. Euh, je veux dire, putain, ces obèses !! Euh,
je veux dire, font chier, ces obèses camés !! J’espère au moins qu’elle
a pas lâché une caisse, parce que ça, c’est peine capitale.

Basile Pesso, FreeLand, 5 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Windi Thomas, 44 ans, a plaidé coupable lundi du meurtre de son compagnon Keeno Butler, âgé lui aussi de 44 ans.

Les faits se sont déroulés en mars dernier à Érié, en Pennsylvanie (Etats-Unis).

Ce jour là, la quadragénaire, ivre et en manque de drogue, était entrée
dans une colère folle. Elle avait d’abord attaqué son petit ami avec un
couteau, le poignardant à la main, avant de le frapper à coups de pied
de table.

Puis elle l’a étouffé à mort en s’asseyant sur lui.
Comme Windi Thomas pèse 133 kg et Keeno Butler 57 kg, elle ne lui a
laissé aucune chance.

L’autopsie a conclu à un homicide causé par
une insuffisance respiratoire secondaire à un traumatisme contondant au
cou et à une compression thoracique, aggravée par un traumatisme
contondant à la tête.

Comme elle a plaidé coupable, sa peine
initiale prévue entre 20 à 40 ans a été réduite à un intervalle entre 18
à 36 ans de prison.
Elle connaîtra sa sentence le 21 décembre.”

Article du Progrès : “Une femme obèse étouffe à mort son compagnon en s’asseyant sur lui”
     

Photos de la criminelle (blanche) et de sa victime (noire) ici 

Regular

Rien
de moins qu’un attentat, qui ne sera probablement pas traité comme tel.
Recrudescence d’attentats islamistes féminins, ou de projets
d’attentats féminins, dans les derniers mois, après notamment La
Seyne-sur-Mer près de Nice en juin.

Basile Pesso, FreeLand, 30 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Une femme de 27 ans, fichée S pour son appartenance à la mouvance
islamiste radicale
, a été interpellée après et placée en garde à vue
mercredi soir, 28 novembre, dans les locaux de la police judiciaire
toulousaine.

Elle est soupçonnée de violences avec un couteau sur
une automobiliste de 62 ans. Les faits se sont déroulés rue des
Chalets, à Toulouse. Mercredi soir, l’automobiliste était en train de se
garer lorsqu’une femme a jailli avec son couteau en tentant de découper
sa ceinture de sécurité tout en essayant de lui porter des coups.

Affolée, la sexagénaire est sortie de son véhicule, mais son agresseuse
est parvenue à lui dérober son sac à main avant de prendre la fuite,

sous les cris de la victime.

L’assaillante a été rapidement
interpellée par des riverains, en pleine rue.
Cette femme qui devrait
faire l’objet d’une expertise psychiatrique, a été placée en garde à vue
dans la soirée de mercredi, au commissariat central. La victime a été
légèrement blessée à une main.”

Article de La Dépêche : “Toulouse : une femme fichée S agresse en pleine rue une automobiliste avec un couteau”

Regular

(Observez
le niveau de “journalisme” : la 1e phrase, que je n’ai pas mise ici,
dit “prétendument puni” (sous-entendu : c’est faux). Le titre contient
un “La raison !” qui ne veut strictement rien dire).

>>>

“Les faits se sont déroulés jeudi 15 novembre à Dade City, en Floride (Etats-Unis).

Aux environs de 16H00, Rosalie Contreras, 34 ans, voulait punir une jeune fille de 13 ans pour son "comportement”.
Elle a embarqué de force l’adolescente dans sa voiture et l’a emmenée dans un endroit isolé.

Puis elle l’a forcée à marcher nue et pieds nus sur une route déserte pendant qu’elle la suivait dans son véhicule.

La victime a ensuite appelé la police et la trentenaire a été
interpellée. Elle a été inculpée de maltraitance sur mineur et placée en
détention provisoire.
La relation entre la victime et Contreras n’a pas été révélée.“

(Aussi sur mon Fb, 23/11/18)
Article d’Afrik Mag : “États-Unis : Elle oblige une fille de 13 ans à marcher nue en public. La raison !”

Regular

“L’adolescente,
mécontente d’un changement de place dans la classe, a tiré les cheveux
de son enseignante avant de lui porter des coups au visage.”

(Aussi sur mon Fb, 13/11/18)
Article du Parisien : “Orléans : une lycéenne de 16 ans agresse sa professeure de français“

Regular

Papy fait de la résistance. L’histoire ne révèle pas s’il a un long zob.
Variante du Monde : “un ignoble vieux blanc force une femme latino à se
taper son petit-fils autiste de 14 ans et regarde en se branlant”.

Basile Pesso, journaliste au Monde, payé 500 Euro l’article – 6 000 Euro avec déplacement aux USA, 8 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“En août dernier, Jacuqline Alonzo, prostituée de 28 ans, avait été
hébergée par un couple de retraités à San Antonio, au Texas
(Etats-Unis).

La jeune femme venait de sortir de prison suite à
sa septième condamnation pour prostitution et n’avait pas d’endroit où
dormir.

Un soir, Jacuqline a violé le petit-fils autiste de ses hôtes.
Alors qu’elle était en train d’abuser sexuellement l’adolescent de 14
ans, le grand-père était assis sur le canapé en train de les regarder.

Le retraité a tenté après de participer mais la travailleuse du sexe a refusé.
C’est la victime qui a fini par se confier à sa mère.

Jacuqline Alonzo a été inculpée de viol sur mineur et placée en
détention provisoire. Sa caution a été fixée à 50 000 dollars. Elle
risque jusqu’à 20 ans de prison.

Quant au garçon, qui souffre
d’autisme lourd, il a été retiré à ses grands-parents. Ces derniers ne
seront pas inquiétés par la justice.”

Article de Metro traduit par Faits-divers.org : “08/11 : Une prostituée viole un ado autiste de 14 ans devant son grand-père

Regular

Ok….

“Le 30 octobre dernier, un bébé de 6 mois a
été retrouvé inanimé, la tête en sang, dans une garderie de Wheaton,
dans le Wisconsin (Etats-Unis).

Le nourrisson a été transporté à l’hôpital où il a succombé le lendemain des suites de ses blessures.

Les policiers ont interrogé les 4 personnes qui étaient présentes au
moment du drame : un adulte et trois enfants, dont une fillette de 10
ans.
Cette dernière a alors reconnu qu’elle était responsable de la mort du garçonnet.

Elle a expliqué qu’elle avait le bébé dans ses bras lorsqu’elle l’a
laissé tomber, la tête sur un repose-pieds. Et lorsqu’il s’est mis à
pleurer, elle a paniqué et lui a piétiné le crâne.

Une autopsie a été pratiquée et a révélé que les blessures n’était pas accidentelles.

Lundi, la fillette a été amenée menottée au Tribunal. Sur place, elle a
été inculpée d’homicide et placée en détention provisoire. Sa caution a
été fixée à 50.000 dollars.”

(Aussi sur mon Fb, 08/11/18)
Article de Fait-divers.org reprenant Closer : “08/11 : Une fillette de 10 ans tue un bébé de 6 mois en lui piétinant la tête

Regular

Le
retour des femmes terroristes. Rare en Occident mais cela fait
plusieurs occurrences en France en quelques mois (exemple : sud de la France, juin dernier).

BP.

>>>>

“Secteur bouclé. Impressionnant déploiement de policiers. Situation
tendue ce mercredi matin (depuis la fin de matinée) au centre
hospitalier de Dunkerque. Une femme menace de commettre un attentat.
Selon La Voix du Nord, elle a parlé de faire exploser une bombe.

Elle s’est présentée ce mercredi matin aux urgences. Elle a indiqué
qu’il y avait des explosifs dans l’hôpital
. Dans ces cas-là, l’alerte
est déclenchée pour ne prendre aucun risque. L’hôpital est fouillée et
la police analyse la crédibilité de la personne. Elle est à présent
maîtrisée, indique la Préfecture du Nord.

Le Raid et les services
de déminage se sont rendus sur place, par précaution. Selon une source
policière, on se dirige vers une fausse alerte, dramatisée par le fait
qu’elle a eu lieu dans un centre hospitalier.”

(Aussi sur mon Fb, 08/11/18)
Article de France 3-Régions : “Dunkerque : fausse alerte à la bombe au centre hospitalier, la situation est revenue à la normale“

Regular

De
nouveau, la responsabilité pénale des mineurs en question évidente,
suite à l’attaque à l’acide lors de la nuit d’Halloween au sujet de
laquelle je n’ai toujours pas pris le temps de rapporter les multiples
faits criminels lors des sempiternelles émeutes en France commises par
des jeunes sans origine ni religion pour chaque fête considérée comme
importante, ou dont il faut détruire l’esprit : jour de l’An, Noël,
Halloween/la Toussaint fête des morts, Ramadan, 14 juillet, etc…

Préparez-vous pour Noël et le jour de l’An. Je ne sais pas quand ce
qu’il reste de ce pays pourra fêter ses fêtes chrétiennes dans la joie
et/ou le recueillement.

Basile Pesso, Freeland, 3 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Une adolescente de 13 ans,
soupçonnée d’avoir jeté de l’acide sur un policier le soir d’Halloween à
Montgeron (Essonne), le blessant légèrement à la main, a été mise en
examen vendredi, a-t-on appris samedi auprès du parquet d’Evry. La jeune
fille a été mise en examen par le juge des enfants pour « violences
volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec arme »,
a précisé cette même source, confirmant une information du Parisien.

« Elle a été remise en liberté surveillée préjudicielle et devra faire
l’objet d’un suivi éducatif avec des éducateurs »
, a détaillé le
parquet.

Concrètement, étant donné le jeune âge de l’adolescente,
elle devra comparaître devant un juge des enfants mais ne pourra faire
l’objet d’une condamnation pénale
. Des sanctions éducatives pourront
toutefois être prononcées à son encontre, explique la source.

Deux autres adolescentes qui avaient été interpellées ont également été remises en liberté avec un simple rappel à la loi”

Article de La Croix : “Essonne: une mineure de 13 ans mise en examen pour avoir jeté de l’acide sur un policier le soir d’Halloween“

Regular

“"Une crise de démence comme ça, je n’en avais jamais vu ! Elle était comme possédée. »

Selon le commerçant qui témoigne, une femme d’une vingtaine d’années,
se déplaçant pieds nus et portant des traces de sang, a hurlé « Allahou
akbar » et des insanités en s’en prenant aux passants, ce mardi, vers 17
h 40 dans l’avenue Henri-Barbusse, en plein centre-ville.

D’après des riverains, elle aurait mordu une femme. Et cela avant d’être maîtrisée et plaquée au sol par deux hommes.”

(Aussi sur mon Fb, 24/10/18)
Article du Progrès : “Villeurbanne : elle crie « Allahou akbar » et agresse les passants”