Category: fight antisemitism

Regular

“Des casseurs appellent notamment à « casser du Juif », selon les informations recueillies par la Ligue de Défense Juive.”

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 07/12/18)
Article de Dreuz : Dérapages antisémites en marge des Gilets Jaunes : les Français juifs sont appelés à la plus grande prudence samedi 8 décembre

Regular

“Contrairement
aux idées reçues, les incidents antisémites ont constitué la moitié de
tous les crimes de haine à New York cette année,
selon le Département de
la police. Pour mettre ce chiffre en contexte, il y a eu quatre fois
plus de crimes motivés par des préjugés contre les Juifs – 142 en tout –
que contre les Noirs. Les crimes haineux contre les Juifs sont 20 fois
plus nombreux que les crimes haineux visant les transgenres.

En l’espace de quelques jours ce mois-ci, une croix
gammée est apparue dans un coin de l’Upper West Side et deux hommes
ultra-orthodoxes ont été attaqués dans la rue dans des quartiers
hassidiques de Brooklyn
dans des incidents distincts.

Dans l’un d’eux, selon la police et les procureurs, un chauffeur
musulman a sauté d’une voiture et a commencé à frapper sa victime,
apparemment au hasard, en criant « Allah ».

Pas plus tard que
cette semaine, d’autres croix gammées sont apparues avant l’Halloween
sur Garden Place, un endroit populaire de Halloween à Brooklyn Heights,
des messages haineux ont été laissés à l’intérieur d’une synagogue de
Prospect Heights avant un événement politique animé par Ilana Glazer, de
« Broad City », et un acronyme antisémite a été trouvé sur une plaque
de camionnette dans le Queens.

Si l’antisémitisme n’arrive pas à
être considéré comme un problème grave à New York, c’est dans une
certaine mesure parce qu’il refuse de se conformer à une narration
facile avec un seul ennemi idéologique.

Au cours des 22 derniers
mois, aucune personne prise ou identifiée comme l’agresseur dans un
crime haineux antisémite n’a été associée à un groupe d’extrême-droite,
m’a dit Mark Molinari, commandant du Groupe de travail sur les crimes
haineux du service de police.

« J’aimerais presque que parfois les choses soient plus simples, a-t-il dit.”

(Aussi sur mon Fb, 05/11/18)
Article of The NY Times : “Is It Safe to Be Jewish in New York?“

Regular

“Selon
nos informations, ce mercredi 31 octobre, vers 17 h 20, un jeune homme
de 19 ans, de confession juive, a été agressé par trois jeunes hommes.
Abordée pour un motif futile, la victime a vu l’un de ses agresseurs lui
voler son sac contenant sa carte d’identité ainsi qu’un ordinateur
portable.

Ses deux complices, ayant aperçu sa kippa, lui ont
tenu des propos à caractère antisémite. Projetée au sol, la victime a
ensuite reçu plusieurs coups de pied dans le dos.

(…) Toujours
selon nos informations, la veille, à Sarcelles (Val-d’Oise), une jeune
fille, également de confession juive, s’est présentée au commissariat
pour y déposer une plainte après avoir été agressée en pleine rue par un
inconnu.

La victime, mineure, a indiqué avoir été abordée, alors qu’elle se trouvait avec une camarade de classe, par un homme.

Sans raison apparente, ce dernier lui aurait porté un coup dans le dos avant de prononcer des mots en arabe.
Toujours selon les déclarations de la victime, l’agresseur aurait ensuite mimé un pistolet avec sa main.”

(Aussi sur mon Fb, 02/11/18)
Article du Point : “Un jeune homme agressé et cible de propos antisémites”

Regular

“Dans un premier tweet, il s’est dit « solidaire du peuple américain, une nouvelle fois endeuillé ».

Il lui a fallu un second essai pour enfin pouvoir exprimer sa pensée
complexe, et condamner « l’acte odieux d’antisémitisme à Pittsburgh ».

Et ce président travaille d’arrache-pied pour contourner les sanctions
américaines contre l’Iran, le principal promoteur de l’antisémitisme
meurtrier, du déni de l’Holocauste, du terrorisme, et qui promet
d’exterminer les juifs israéliens.”

(Aussi sur mon Fb, 28/10/18)
Article de Dreuz (qui n’est PAS un “journal d’extrême-droite”) : Attentat antisémite de Pittsburgh : le président Macron condamne … quoi au juste ?

Regular

Retour
sur l’effroyable bilan du terrorisme sur les Israéliens depuis 3 ans (encore plus lourd aujourd’hui, le document a 7 mois).
Plus de 60 morts, et de nombreux blessés, plus des attaques permanentes
sans effets aussi graves, attaques incluant un large usage de cocktails
molotov.

Cela dit, je montrerai plus tard une manipulation de
chiffres absolument inouïe sur ces sujets, faite par une figure
franco-israélienne de la politique.

Basile Pesso, FreeLand, 15 octobre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Document du site des ambassades israéliennes (mars 2 018) : “Chronologie des attaques terroristes en Israël

Regular

“Un
homme a été agressé dans la nuit de hier à aujourd’hui alors qu’il
traversait le pont Alexandre III, entre le 7ème et le 8ème
arrondissement de Paris, a révélé France Bleu Paris. L’agression s’est
déroulée aux alentours de 3 heures du matin.

Un premier
deux-roues s’est approché de la victime. Son conducteur lui a dérobé la
chaîne qu’il avait autour du cou et l’a traité de « sale juif » en
voyant le pendentif en forme d’étoile de David.

Un deuxième
scooter est ensuite arrivé, avec plusieurs personnes à son bord.
Celles-ci en sont descendues pour infliger de nombreux coups de pieds et
de poings à l’homme se trouvant sur le pont. Ce dernier est aujourd’hui
couvert de blessures aux bras et aux genoux.”

(Aussi sur mon Fb, 04/09/2 018)
Article du Figaro : “Agression antisémite sur le pont Alexandre III à Paris“

Regular

“Dov
Lewin espère que cet incident « renforcera la communauté juive » de la
ville et qu’elle permettra à ses membre d’en « ressortir plus forts ».

Aucune plainte n’a été déposée par le rabbin, cependant une enquête a été ouverte par les services de police locaux.


Il y a moins d’un an, plusieurs balles à blanc avaient été tirées
contre un mur de la synagogue
. Cette dernière est surveillée par la
police dès que des événements communautaires s’y déroulent, depuis les
attentats du 13 novembre 2 015”

(Aussi sur mon Fb, 31/07/2 018)
(Extrait de l’article de Dreuz (non, encore une fois, ce n’est pas un site “d’extrême-droite”, arrêtez de gober benoîtement les classifications de propagandistes) :Le Havre : une synagogue vandalisée par un tag “non aux sionistes”)

Regular

En
octobre dernier, le maire de Sarcelles (région parisienne) dont j’ai
parlé dans le texte précédent (addendum 31/07 : Fb), François Pupponi, s’est de manière
absolument éhontée fait condamner pour “diffamation” envers Nabil
Koskossi (!!!) alors que le maire avait DÉCRIT des pogroms antisémites
et véritablement néo-nazis d’un “nouveau genre” dans sa ville, dont une
attaque d’épicerie casher, et une attaque de synagogue, plus un
rassemblement avec des cris de type “mort aux Juifs !!”, et, encore plus précis et encore plus inquiétant : “ON VA VOUS BRÛLER !!!”.

Ces faits suivaient des comparables, 2 ans plus tôt, dans cette même
ville, un des plus célèbres foyers juifs de France, et de facto un des
plus grands foyers juifs en pourcentage du monde hors Israël.

Chronique d’un pays malade jusqu’au trognon, épisode 2345454.
>>>>

“A Sarcelles, le 20 juillet, c’est la synagogue principale de la ville
qui est visée : jets de cocktails molotovs et de pierres, et tentatives
d’intrusions sont repoussées par la police, des fidèles armés de barres
de fer et des habitants de Sarcelles de toutes confessions.

Devant l’impossibilité d’atteindre la synagogue, la foule se dirige vers
des commerces juifs qu’elle saccage, ainsi qu’un commerce de la
communauté assyro-chaldéenne.

« M. Nabil Koskossi est le
responsable du collectif qui a voulu organiser le 20 juillet 2014 une
manifestation pro-palestinienne à Sarcelles, manifestation qui a été
interdite par la Préfecture du Val-d’Oise, » explique François Puponni
sur sa page Facebook.

« Confronté à cette interdiction, M. Nabil
Koskossi se faisant le porte-parole du collectif a invité les personnes
qui le souhaitaient à se regrouper non loin de la gare de
Garges-Sarcelles afin d’obtenir des informations sur la situation,
regroupement qui s’est terminé par les cris de « mort aux juifs », « on
va vous brûler »
, par une tentative d’incendie de la synagogue de
Sarcelles et par la destruction de commerces exploités par des membres
de la communauté juive (et un commerce exploité par un membre de la
communauté assyro-chaldéenne) ».”

Basile Pesso, FreeLand, 29 juillet 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de The Times of Israel : “Émeutes de 2014 : le maire de Sarcelles condamné pour diffamations“