Category: fight female violence

Regular

“Selon
le syndicat local pénitentiaire Force Ouvrière, une détenue de la
maison d’arrêt de Lyon-Corbas a agressé plusieurs surveillantes, dont
une femme enceinte ce mercredi.

"Cette détenue présente un profil
psychiatrique et fait l’objet d’une consigne de gestion à deux agents
en raison de sa dangerosité potentielle”, alerte le syndicat dans un
communiqué. Malgré ces précautions, la prévenue s’est montrée très
violente.

Après la promenade, la détenue aurait fait preuve d’une
certaine réticence au moment de regagner sa cellule. L’officier, qui
lui demandait de rentrer dans ses quartiers, s’est alors vu assené d’un
coup de pied au niveau des jambes. “L’alarme s’est déclenchée et la mise
en prévention devient nécessaire” explique FO Lyon-Corbas.

Par la suite, trois gardiennes pénitentiaires venues en renforts
recevront chacune des coups de pieds. L’une d’entre elles, enceinte, a
été touchée au niveau du ventre.

Il n’en fallait pas plus pour
que le syndicat alerte sa direction à laquelle il demande “la plus
grande fermeté face à cette agression (…) ainsi que le transfert de
cette détenue dans les plus brefs délais”. FO réclame également que la
surveillante enceinte “soit postée comme il est de rigueur en poste
protégé dès sa reprise”.

Après cette échauffourée, la détenue a été placée en cellule disciplinaire.“

(Aussi sur mon Fb, 24/05/19)
Article de Lyon Mag : “Selon
le syndicat local pénitentiaire Force Ouvrière, une détenue de la
maison d’arrêt de Lyon-Corbas a agressé plusieurs surveillantes, dont
une femme enceinte ce mercredi.”

Regular

Quelles sont les particularités de la jeune fille ? Découverte dans l’article…

BP.

>>

“Sur Twitter, le maire de Nice a demandé à l’Education nationale «
l’exclusion de l’élève » de son collège de l’Ouest de la ville.

Une collégienne de 14 ans s’est distinguée, ce jeudi à Nice, en faisant
mine de mettre en joue un policier municipal.
L’agent était en faction
devant le collège
Jules-Romains, situé boulevard du Mercantour, dans la
plaine du Var.

Le policier s’est approché de l’adolescente qui était voilée pour la sermonner. C’est alors qu’elle a griffé l’agent au visage.

Le fonctionnaire a immédiatement déposé plainte.”

(Aussi sur mon Fb, 18/05/19)
Article de Nice-Matin : “Une collégienne fait mine de tirer sur un policier puis le griffe, il dépose plainte”

Regular

“Le
11 décembre 2018, l’horreur frappait Strasbourg. Dans la soirée, Chérif
Chekatt, un homme connu des services de police et fiché S tuait cinq
personnes, et en blessait onze autres dans le centre-ville de la
capitale alsacienne, tout près du marché de Noël.

Sa mort après
deux jours de traque n’a pas mis fin à l’enquête, loin de là. Depuis,
elle se poursuit pour mettre en lumière d’éventuelles complicités.

Ce mardi 14 mai, cinq personnes, deux femmes et trois hommes âgés de 23 à 46 ans ont été arrêtées dans le cadre de ces investigations, a-t-on appris de source proche du dossier.

Ces arrestations sont intervenues « dans le cadre des vérifications
liées aux armes détenues par Chérif Chekatt », abattu par une patrouille
de police deux jours après l’attentat, a-t-on précisé de même source,
confirmant une information du quotidien Le Parisien.”

(…)

“Le matin même de son équipée meurtrière, les gendarmes avaient saisi
chez Chérif Chekatt une grenade défensive, un revolver de calibre .22
Long Rifle chargé, plusieurs munitions de calibre .357, quatre couteaux
et une cagoule, ajoute le journal.”

(Aussi sur mon Fb, 16/05/19)
Article d’RTL : “Attentat de Strasbourg : cinq personnes arrêtées”

Regular

Une affaire sévèrement burnée. Quand fiston cale, maman arrive à la rescousse et saisit des parties intimes.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 07/05/19, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>

“Une mère de famille a comparu jeudi dernier devant le Tribunal
Correctionnel de Saint-Malo pour des violences à l’encontre du patron
de son fils.

Les faits se sont déroulés durant l’été 2017 à Cancale, en Ille-et-Vilaine.


Un jeune homme de 20 ans, saisonnier dans un camping, se plaignait de
ses conditions de travail au service restauration
. Il estimait les
horaires trop durs et le salaire trop bas.

Lors d’un entretien
avec son patron, le jeune a demandé à être augmenté. En vain. Furieux,
l’employé a demandé un nouvel entretien la même journée. Cette fois
accompagné de sa mère, le jeune homme a fait face à son responsable et
au père de ce dernier.

Lorsque les deux hommes ont découvert que la mère enregistrait leur conversation, la discussion a dégénéré en bagarre générale.

Afin de récupérer l’enregistrement, les deux hommes ont ceinturé la
femme . Voyant sa mère attaquée, le saisonnier a alors fait "un placage
américain” à son patron.

Pour se défaire de l’emprise de son
agresseur, la maman lui a saisi les testicules et les a broyées. La
victime est saine et sauve mais s’en tire avec 21 jours d’ITT.

Jeudi les quatre bagarreurs, “à la fois prévenus et victimes”, étaient à
nouveau réunis mais cette fois au tribunal. Ils ont été condamnés à
payer des amendes allant de 200 à 300 euros.“

Article d’Actu.fr : “Cancale : son fils se plaint de ses conditions de travail, elle saisit les testicules de son patron”

Regular

La
guerre de Rose a livré son verdict. J’avais rapporté ce cas en
septembre dernier. Une nouvelle fois, le mythe de la femme victime
permanente en prend un coup, même si, évidemment, on ne sait pas si
d’éventuels mauvais traitements ont poussé Rose à appuyer sur la
gâchette.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 3 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : non, le titre ne dit pas “Macron tué”.

>>>>

“Michel Zirafa, 44 ans avait été retrouvé mort le 21 septembre dernier dans sa maison à Thurins, dans le Rhône.

C’est son épouse qui, absente du domicile depuis plusieurs jours, avait fait la macabre découverte en rentrant chez elle.


Paniquée, elle était sortie dans la rue et avait hurlé à une voisine : «
Mon mari est mort, allez voir quand même s’il respire »

La
voisine était alors entrée dans la maison et avait découvert le corps
sans vie du mari qui baignait dans son sang, au pied du canapé du salon.

Mais les policiers ont relevé des incohérences dans le récit de
l’épouse. La maison avait été retrouvée intacte et la porte n’avait pas
subi d’effraction.

Rose Zirafa, 47 ans, a été interpellée la semaine dernière à Pouilly-sous-Charlieu, près de Roanne (42).
Placée en garde à vue, la mère de famille a avoué avoir tué son mari après une dispute le 16 septembre dernier.

Elle a attendu qu’il soit endormi sur le canapé pour pointer  l’arme sur lui et lui tirer une balle au sommet du crâne.”

Article du Progrès : “Maçon tué par balle à Thurins: l’épouse a été arrêtée près de Roanne
 
         

Regular

“La responsable de l’accueil de la caisse d’allocations
familiales a été blessée au couteau,
lundi 29 avril 2019, à Quimper. Les
accueils de Quimper, Brest et Morlaix sont fermés jusqu’au 3 mai
inclus.

Une chargée d’accueil de
la Caisse d’allocations familiales (Caf) a été agressée, lundi 29 avril
2019, à Quimper (Finistère), vers 14 h.

Une allocataire s’est
présentée à l’accueil de la caisse. Malgré la réponse apportée par
l’agent d’accueil, cette allocataire s’est emportée verbalement et a été
reçue en bureau individuel par la responsable de l’accueil.
L’allocataire l’a alors agressée avec un couteau qu’elle avait en sa
possession. La responsable a été blessée à la main et a été choquée.

La femme a également pris à partie deux autres allocataires qui se
trouvaient dans l’accueil.
Interpellée par les agents de police de
Quimper, la femme, âgée de 46 ans, a été placée en garde à vue,
présentée au parquet puis placée sous contrôle judiciaire dans l’attente
de son procès”.

(Aussi sur mon Fb, 02/05/19)_
Article d’Ouest-France : “Finistère. Agression à la CAF : les accueils de Quimper, Brest et Morlaix fermés toute la semaine”

Regular

“La
police a procédé mercredi matin à l’évacuation de la mosquée Calendal à
Aix-en-Provence. Le lieu de culte avait déjà été fermé dans le passé
par la préfecture pour « menace contre la sécurité »
.

Une source
policière interrogée par le site 20minutes confirme l’intervention de la
police, une opération qui s’est faite sans heurts. « La mosquée était
sous le coup d’un arrêté de fermeture, mais elle avait été réoccupée,
confie cette source policière. Il s’agit là d’une procédure d’expulsion
d’un lieu occupé de façon illégale
. L’intervention s’est faite sans
heurt », explique cette source.

Si cette mosquée avait été fermée
par les autorités entre février 2017 et mai 2018
c’est qu’on reproche
au responsable ses prêches radicaux. Le ministre de l’Intérieur de
l’époque indiquait que « le responsable de cette mosquée prônait une
idéologie radicale
appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à
l’animosité à l’égard des autres ».

Réoccupée ensuite par
certains fidèles, le bailleur social des lieux avait porté l’affaire
devant la justice et a obtenu leur expulsion par les tribunaux exécutée
finalement via l’intervention de la police mercredi dernier.”

(Aussi sur mon Fb, 27/04/19)
Article de Bladi : “France : une mosquée d’Aix-en-Provence évacuée par la police“

Regular

Nième
attaque contre VOX, cette fois contre le siège du parti à Madrid,
vitres brisées, à 3 jours des élections, environ deux semaines après
l’attaque contre un hôtel de l’est du pays
(Ségovie) où s’était réfugiée après une première attaque la numéro 2
ou 3 du parti, la jeune et belle Rocio Monasterio.

L’article dit que la demande de Pablo
Iglesias, chef de Podemos (extrême-gauche), de “combattre le fascisme” ™, a
été suivie par une accélération de la violence contre VOX, qui s’étend
maintenant à presque dix régions du pays, principalement la Catalogne et
le Pays Basque.

Basile Pesso, FreeLand, 26 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Article de Caso Aislado : “Radicales de extrema izquierda atacan la sede central de VOX en Madrid“

Regular

Charmant tableau…bonne après-midi.
(“Petit oubli” en titre, la fille est une pro-jihad).

>>>

“Une jeune fille de 17 ans a été sauvée mercredi par la police. Elle
avait appelé les forces de l’ordre pour indiquer qu’elle était
séquestrée chez son petit ami, qui lui faisait subir violences et viols
.
L’adolescente avait fugué depuis quatre jours du centre éducatif où
elle réside.
Son copain, âgé de 24 ans, a été interpellé et placé en
garde à vue.

La jeune fille avait profité de l’absence momentanée
de son ami pour appeler au secours. Les policiers se sont déplacés et
ont réussi à repérer l’appartement en question, à la fenêtre duquel
l’adolescente s’était postée pour être visible depuis l’extérieur.
Elle
était confuse et recouverte de traces de sang. Elle présentait également
des coupures au niveau du visage.

Elle était également fichée S «
mineur favorable aux thèses pro-djihadistes, susceptible de se rendre à
l’étranger, notamment en zone syro-irakienne ».”

(Aussi sur mon Fb, 27/04/19)
Article d’Ouest-France : “Seine-Saint-Denis. Une ado de 17 ans séquestrée et violée, son petit ami en garde à vue”

Regular

Il me semble, en particulier si l’origine de la criminelle s’avère
être arabe, qu’il s’agit d’un attentat, dans une des zones jusqu’ici
épargnées, en tout cas par les attentats islamistes. Et, le cas échéant,
d’un attentat féminin, ce qui est rarissime.

Belle après-midi…

Basile Pesso, FreeLand, 6 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Les faits se sont déroulés jeudi à Rennes, en Bretagne.

Le matin, deux femmes ont été victimes d’une tentative d’agression au couteau dans le quartier de Villejean.
Puis une troisième agression a été commise le soir même.

Vers 21H30, une jeune fille de 22 ans attendait son métro à la station
aérienne Pontchaillou, lorsqu’une femme lui a porté un violent coup de
couteau au visage.
La victime s’en tire avec une dizaine de points de
suture.

Grâce à la vidéosurveillance, les forces de l’ordre
reconnaissent immédiatement l’agresseuse déjà connue des services de
police.

La suspecte, âgée de 39 ans, a été interpellée vendredi matin à la sortie de son domicile dans le quartier de Villejean.

Elle a été dans un premier temps placée en garde à vue mais, compte
tenu de son état, elle a été placée dans une unité psychiatrique.”

Article d’Ouest-France :Rennes : elle agressait des femmes à coups de couteau”