Category: fight hate…

Regular

La France….

(P.S : on attend, on ne sait quand, les origines des agresseurs, mais
encore, pour quiconque connaît le 93…you know the story).

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Soupçonnés d’avoir attiré un homosexuel de 29 ans dans un guet-apens à
Drancy
(Seine-Saint-Denis) avant de le passer à tabac et de le
poignarder,
trois jeunes, dont deux mineurs, ont été présentés
aujourd’hui à un juge, a appris l’AFP auprès du parquet de Bobigny.

Le parquet a indiqué à l’AFP avoir ouvert une information judiciaire
pour tentative de meurtre en raison de l’orientation sexuelle, vol avec
arme et association de malfaiteurs, pour des faits qui se sont déroulés
dans la nuit du 4 au 5 mars. Violemment agressée, la victime, âgée de 29
ans, a eu le poumon perforé par un coup de couteau.”

Article du Figaro : “Drancy : 3 jeunes soupçonnés de tentative de meurtre homophobe”

Regular

“Une Renault Megane de couleur grise venait de surgir en face de la
place Micoulaud. À son bord, deux individus. Une source proche du
dossier indiquait dimanche matin à Actu Toulouse que le passager avait
ouvert le feu au fusil d’assaut, a priori une kalachnikov, sur les deux
victimes, qui se trouvaient à bord d’une Volkswagen Golf noire,
stationnée devant la pharmacie des Izards, face à la station de métro.

Une Golf criblée d’impacts, une trentaine de balles au moins ayant été
tirée. Confirmant « qu’un grand nombre de douilles » a été récupéré sur
place, le parquet de Toulouse précise que les enquêteurs ont relevé «
des tirs de plusieurs calibres, notamment de type kalachnikov ».

(…)

L’un, âgé de 23 ans, a été grièvement touché au thorax. Transporté en
urgence absolue à l’hôpital Rangueil, son pronostic vital était encore
engagé dimanche soir. L’autre, âgé de 21 ans, a été plus légèrement
blessé. Touché à l’abdomen, il a été hospitalisé à Purpan.

Le parquet précise que les deux victimes ont un casier judiciaire, l’une des deux pour des affaires de stupéfiants.

(…)

Concernant les auteurs de la fusillade, ils seraient au moins deux, et
ont pris la fuite. Quant à la Megane avec laquelle ils ont opéré,
rappelons qu’elle a été retrouvée incendiée peu de temps après au niveau
de la Forêt de Bouconne.

D’après nos informations, les
enquêteurs font d’ores et déjà un lien avec d’autres règlements de
comptes
survenus récemment, notamment celui du mois de novembre devant
une pizzeria,
à quelques dizaines de mètres de là… Le tout probablement
sur fond de trafic de drogue.

(Aussi sur mon Fb, 18/03/19)
Article d’Actu.fr : “Toulouse. Deux blessés, dont un grave, dans une fusillade aux Izards : la piste du règlement de comptes“

Regular

Dois-je
le dire ? Cela fait plusieurs fois dans les dernières semaines que je
me rends, ou ai à me rendre, dans certains des lieux fermés les plus
touristiques de Barcelone.
Malgré les menaces terroristes extrêmement précises, ces lieux sont “open bar”, dont des lieux chrétiens.

Déjà, en 2 017, l’immonde mairesse ada cola(b)au avait tout simplement
refusé la pose de gros plots pour éviter le passage de vans et autres
poids-lourds sur Las Ramblas de Cataluña. On sait ce qu’il advint.

Elle n’en conçut pas de honte. Elle continue aujourd’hui sur la même
ligne, exactement, d’accusation des Résistants, et d’immigrationnisme à
tout crin, de mensonge, de dissimulation de tous faits qui lui posent
problème. Comme vous l’avez vu si vous me suivez, j’étudie son Twitter
après les crimes “sans origine ni religion”, le Twitter est
systématiquement muet sur ces sujets.

Un sans origine ni religion décidé peut, à tout instant, carnager à l’envi, dans les lieux dont je viens de parler.
S’il le fait, cola(b)u continuera exactement comme avant.

Pour la remplacer…Valls. Je me suis assez exprimé sur le sujet, sa
stratégie s’est muée en un ersatz de colau, avec des variantes sur des
points subalternes, et une accusation permanente de la mairesse…sauf
sur les points essentiels.

Ni l’un ni l’autre ne sont la
solution, même si, bien sûr, Valls serait un moindre mal, surtout s’il
arrête de mentir une fois au pouvoir.

Basile Pesso, FreeLand, 17 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Regular

“Claire Colebourn a comparu devant un Tribunal en
Grande-Bretagne pour avoir tué sa fille de 3 ans. Les faits se sont
déroulés le 19 octobre 2017 à Fordingbridge, dans le Hampshire.

Ce jour là, cette maman de 36 ans a tué son enfant pour se venger de son
mari infidèle. Ce dernier venait de lui annoncer son intention de
divorcer, après 16 ans de vie commune.

Claire a réveillé Bethan, 3
ans, puis l’a noyée volontairement pendant qu’elle lui donnait son
bain. Elle a ensuite tenté à plusieurs reprises de mettre fin à ses
jours.
En vain.

Au début, elle a essayé de faire croire aux enquêteurs qu’il s’agissait d’une noyade accidentelle, avant d’avouer le meurtre.

Une lettre écrite par l’accusée a été retrouvée sur les lieux. Elle
déclare avoir voulu sauver sa fille des griffes de son père infidèle :
"À mes yeux, je l’ai sauvée, car tout était devenu flou pour nous, ces
derniers jours”.

Sur son ordinateur, plusieurs recherches sur le suicide ont été retrouvées avant son infanticide.

Cette semaine, elle a finalement été reconnue coupable d’infanticide
avec préméditation.
Le verdict sera connu dans quelques jours.“


(Aussi sur mon Fb, 17/03/19)

(Voir aussi échange très intéressant en commentaires)
Article de Closer repris par Faits-divers.org : “Pour se venger de son mari infidèle, elle noie sa fille de 3 ans“

Regular

Déjà, en cette période, s’appeler Kalash devrait être puni légalement.

BP.

>>>

“Le rappeur martiniquais Kalash a été arrêté par la police dimanche
matin (17 mars 2019), à Paris. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux
montre l’arrestation notamment pour délit de fuite après des accrochages
en voiture
à Paris.

Dans cette vidéo postée sur les réseaux
sociaux, on voit le rappeur aux prises avec une patrouille de police à
Paris dans la nuit de samedi à dimanche (16 au 17 mars 2019), après voir
embouti plusieurs voitures.

Kalash revenait d’une invitation sur scène au concert de Drake, rappeur-compositeur, chanteur et acteur canadien.

L’un des quatre policiers dont une femme, se saisissent du chanteur pour lui mettre les menottes.

« Lâche-moi », répète Kalash qui est maîtrisé en présence de quelques
passants qui filment l’arrestation. Kalash proteste auprès des policiers
qui s’apprêtent à le conduire dans un commissariat de Paris afin d’être
placé en garde à vue. Il pourrait être poursuivi notamment pour les
différents accidents avec d’autres véhicules, délit de fuite et outrage à
agents de la force publique.

Le chanteur avait été mis en examen
avec Admiral T, l’autre vedette du Rap antillais, pour faits de
violence. Tous les deux avaient été placés sous contrôle judiciaire. On
leur reproche d’avoir agressé trois policiers dans la nuit du 13 au 14
novembre 2014 à Paris, en état d’ivresse.
Version contestée à l’époque
par les deux hommes et leurs avocats.

Kalash vit en France depuis
son succès avec le titre « Bando » sorti en 2015. Il avoue qu’il aurait
préféré rester en Martinique, mais son évolution musicale l’a poussé à
partir pour connaître un succès grandissant.”

(Aussi sur mon Fb, 18/03/19)
Article de La 1e/France TV Info : “Le rappeur martiniquais Kalash arrêté par la police à Paris“

Regular

Ne vous demandez pas si j’ai “réagi ou pas réagi” au double massacre de Christchurch, car la grande question est “cet islamophobe de Pesso soutient-il Tarrant ?” Passionnant.

Je diffuse mes textes et les compte-rendus d’actualité d’abord sur Fb. Puis, en fonction de ce que je peux faire, je les reposte ici, et donc, certains ne sont pas rapatriés ici. Si vous voulez voir ce que j’ai écrit sur ces attentats, vous allez sur mon Fb, Sinon, vous attendez que je reposte les 2 textes/posts sur le sujet, qui contiennent des pages de développements sous les posts.

Des attentats sont des attentats. Les gens qui soutiennent la mort et la barbarie sont des gens qui soutiennent la mort et la barbarie, et ce n’est pas franchement mon cas, pour quiconque me connaît.

Basile Pesso, FreeLand, 18 mars 2 019.

Regular

“Refoulé
du restaurant, un groupe d’une dizaine de personnes en est venu aux
mains avec des serveuses et clientes,
dimanche 10 mars 2019, au Buffalo
Grill de Roques (Haute-Garonne).

Il était environ 20 heures,
dimanche soir, quand une rixe a éclaté au sein même du restaurant.
D’après nos informations, un groupe a débarqué au restaurant, et demandé
une table pour une dizaine de personnes.
Sauf qu’ils ont été refoulés à
l’entrée, l’établissement leur indiquant qu’il ne pouvait pas les
accueillir par manque de personnel.
Très vite, le ton est monté, et les
coups ont plu.

Trois employées, mais aussi deux clientes de
l’établissement qui ont tenté de s’interposer, ont été blessées.
La
Dépêche précise que certaines des victimes souffrent de côtes cassées et
d’hématomes.
Des dégâts ont également été constatés dans le
restaurant.”

(Aussi sur mon Fb, 17/03/19)
Article d’Actu.fr : “Une violente rixe éclate au Buffalo Grill, des serveuses et des clientes blessées, près de Toulouse”

Regular

Une sorte d’attentat, en fait.

On note d’autre part un changement drastique dans le traitement du cas,
considéré comme non psychiatrique alors que des dizaines d’autres ont
été considérés comme tels par des experts plus ou moins fiables, et par
les médias en général, ce sans aucune information sérieuse allant dans
le sens d’un cas psychiatrique plus que d’un cas criminalo-religieux.

Basile Pesso, FreeLand, 14 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : Laure, si vous me lisez, faites passer le message : j’ai corrigé
dans les citations, mais c’est “Allahu akbar”. Je vous recontacte
bientôt pour le dossier que vous savez.

>>>

“«
Allahu akbar ». Une expression censée exprimer la dévotion du croyant
envers Dieu mais devenue, par la mauvaise grâce de l’islam radical, une
source de peur et d’effroi. Aussi, lorsqu’un individu a été aperçu mardi
soir dans le centre de Lézignan, déambulant en criant « Allahu akbar »,
la chose n’a pas été négligée. D’autant que ce jeune homme, très
agressif dans son comportement, ne s’est pas privé de reprocher à une
femme de ne pas être voilée, avant de menacer de s’en prendre à d’autres
personn
es.

(…)

L’homme va même jusqu’à agresser
physiquement les militaires, provoquant une lutte au cours de laquelle
tous se retrouveront au sol.
Dans le feu de l’action, l’arme de poing et
le chargeur de l’un des gendarmes se détachent : l’individu tentera de
s’en emparer,
mais sera heureusement maîtrisé et menotté avant d’y
parvenir. Au moment de partir en garde à vue, il réitérera des menaces
de mort à l’encontre des policiers, des gendarmes, du procureur, mais
aussi de ses concitoyens.

(…)

Selon le parquet, ce
Lézignanais de 21 ans présenterait des signes évidents de «
radicalisation » au regard de sa « lecture de la religion ». Sa famille
aurait évoqué des troubles psychiatriques, toutefois contredits par deux
examens arrivant à la conclusion que l’homme n’était « ni altéré, ni
aboli » au moment des faits, pas plus qu’il n’était en état d’ébriété.

(…)
Seule certitude à ce stade : son casier judiciaire affiche déjà différentes condamnations.”

Article de L’Indépendant : “Lézignan : Il crie “Allahu akbar” et s’en prend aux gendarmes”

Regular

Plus de précisions sur le double infanticide barbare de la région de Valence (Espagne), dont j’ai ici parlé récemment.

Le couple ne semble finalement pas belge, mais espagnol, et Okupa (squatteurs).

On donnerait particulièrement le bon Dieu sans confession au beau et souriant papa.

Les enfants, dont un bébé, ont semble-t-il été…jetés la tête la
première sur un sol en ciment….d’où leurs nombreuses fractures au
crâne…

Caso Aislado met l’accent sur le silence féministe sur
ce cas, en particulier si c’est la mère qui a tué. Rien ne prouve, cela
dit, que ce soit elle, car ce peut être le père, ou les deux.

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Ni rastro de las feministas: el feminismo supremacista ignora la muerte de los niños de Godella a manos de su madre”

Regular

“Les faits se sont déroulés vendredi soir à Rotterdam, aux Pays-Bas.
Un homme, âgé de 41 ans, est soupçonné d’avoir poignardé à mort sa fille, âgée de 8 ans.
Plus tôt dans la soirée, le père et sa fille s’étaient présentés à l’hôpital Maasstad, avant de soudainement disparaître.

Les policiers, alertés par le personnel de l’hôpital, se sont rendus
sur les lieux et se sont mis à la recherche du père et de sa fille.

Quelques heures plus tard, l’homme est revenu à l’hôpital et a indiqué
où se trouvait sa fille qui était également dans l’établissement.
Lorsque les secours l’ont retrouvée, elle était toujours vivante mais
grièvement blessée.

Les secours ont tenté en vain de la sauver mais elle a succombé quelques minutes plus tard à ses blessures.

Le quadragénaire, qui est soupçonné de l’avoir poignardée, a été interpellé et placé en garde à vue.”

(Aussi sur mon Fb, 16/03/19)
Article de Sud-Info Belgique : “Une fillette de 8 ans mortellement poignardée à Rotterdam, son père interpellé”