Category: fight homophobia

“Des
photos de l’exposition "les couples de la République”, certains
homosexuels, du photographe Olivier Ciappa ont été vandalisées sur les
grilles d’un parc à Bourges, a-t-on appris de sources concordantes. “Je
vous confirme qu’il y a eu des actes de vandalisme. L’exposition devait
être inaugurée à midi”, a indiqué la mairie de Bourges à l’AFP. Sur le
réseau social Twitter, le photographe de 40 ans a dénoncé ces actes de
vandalisme. “J’arrive à Bourges. La société qui était chargée de
remettre les photos depuis hier ont prévenu ce matin que les dernières
photos ont été détruites cette nuit
(…) pas du tout envie qu’on
s’habitue à ça”
, a-t-il écrit.

Sur Facebook, l’association
Berry-LGBT “dénonce le climat LGBTphobe que des individus malveillants
cherchent à installer” alors que la 3e marche des diversités LGBT du
Berry a lieu samedi à Bourges.

“Ce ne sont pas des photos qui ont
été vandalisées. C’est le droit des personnes LGBT, des couples gays et
lesbiens et des familles homoparentales d’être présentes dans l’espace
public qui est refusé”
, a ajouté l’association dans un communiqué.

Des photographies de l’exposition “Les couples de la République” qui
met en scène des personnalités connues du grand public et des anonymes,
avaient déjà été vandalisées par le passé, à Metz en 2018 ou à Toulouse
en 2015.“

(Aussi sur mon Fb, 04/07/19)
Article de La Provence : “Bourges : une exposition photo avec des couples homosexuels vandalisée”  

La France…on note que le taré se promène avec femme et enfants, et fait ce qu’il a fait.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 28 juin 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Six hommes ont été victimes d’une agression homophobe dimanche, à
Paris, et l’auteur présumé a été placé en détention provisoire (…). Les
policiers, prévenus par des passants qui filmaient la scène
(…) sont
rapidement intervenus pour mettre fin à l’agression qui a duré une
quinzaine de minutes.
Une des victimes a été admis aux urgences avec une
double fracture de la mâchoire tandis que les trois autres se sont vu
prescrire entre un et sept jours d’incapacité totale de travail (ITT).
(…)

L’homme, « imposant physiquement » et qui se promenait avec
une femme et deux enfants, « a asséné des coups sans raison apparente »,
a ajouté l’avocat qui a précisé qu’il n’y avait eu ni « provocation »
ni « incitation »
de la part de ses clients, également victimes”.

Article du Monde : “Six hommes victimes d’une agression homophobe à Paris“

“L’association
pour l’Egalité LGBTQ en Israël affirme qu‘un incident anti-gay se
produit toutes les dix heures en moyenne dans le pays”

(…)

“D’après le rapport, 25 % des plaintes, qui incluent des actes de
violence, des discours haineux, de la discrimination ou du harcèlement,
concernaient des incidents constatés dans l’espace public.
Pour le reste des plaintes enregistrées, 22 % des incidents se
produisent sur Internet ou dans les médias, 15 % à la maison ou dans le
cercle familial et 13 % sur le lieu de travail.”

(…)

“Les auteurs du rapport ont pris soin de noter que les chiffres ne
reflètent pas le nombre d’agressions ou de harcèlements, mais seulement
le nombre de fois où des victimes ou autres ont rapporté leur existence.

Quand une ville présente un grand nombre de tels incidents –
comme Tel Aviv – cela ne reflète pas nécessairement une plus grande
homophobie, mais une plus grande détermination à dénoncer les actes et
harcèlement homophobes ou transphobes.”

(Aussi sur mon Fb, 07/05/19)
Article de The Times of Israel (février 2 019) : “Hausse de 54 % des incidents homophobes en Israël en 2018″

Effectivement,
pour lutter contre l’homophobie et en particulier les agressions
homophobes, pas forcément besoin de montrer deux hommes quasi nus
s’embrassant, ce qui choque nombre de gens, en particulier les
aficionados de sport, qui sont souvent assez rustauds.

Logiquement, un kiosquier refuse de vendre le numéro, et assume. Ca va,
suffit de le comprendre, il a absolument le droit d’être choqué, pas
besoin d’appeler à le faire chier devant son kiosque, y a d’autres
problèmes beaucoup plus graves dans la
vie, à commencer, dans ce domaine, par la lutte contre les agressions de
rue barbares en montée en flèche en France sous la pression des idoles
des gays, les sans origine ni religion. Dieu, quelle époque de tarés.

Douce semaine à tous les obsessionnels.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 6 mai 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article du Figaro : “Le magazine L’Équipe propose une Une sur le sport face à l’homophobie, Twitter s’enflamme”

Comme
je l’ai dit plusieurs fois dont une récemment, Le Monde est bon en
politique dite étrangère sauf sur Trump, Salvini et autres “populistes
xénophobes”
™. C’est sur le terrain sociétal et sécuritaire en France
voire en Europe qu’il est minable (pour rester poli).

Je n’ai
pas accès à l’entièreté de l’article mais la grande partie accessible
est très intéressante, et apparemment, pas mensongère. Cela dit, les
excités homophobes et ultra-chrétiens sont ils vraiment poussés par
Bolsonaro, ou a-t-on un phénomène comparable aux USA, avec une haine
qui n’est pas poussée par le pouvoir, mais qui s’exprime maintenant plus
facilement ?

Bon, être
pertinent (ou relativement) sur l’“étranger”, c’est bien, mais il
faudrait peut-être se souvenir du nombre d’exilés français (voir lien et
développements en commentaires : quasiment 2 millions
d’“expatriés”…), fuyant votre monde, Le Monde. Ah oui c’est vrai, pas
intéressant. Ca n’existe pas, comme tout ce pour quoi vous vous sentez
honteux sans aller jusqu’à pleine réalisation de ce sentiment qui vous
honorerait pourtant un brin.

Basile Pesso, FreeLand, 11 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Menacé de mort comme les autres, l’écrivain et activiste Anderson
França est parti au Portugal. L’anthropologue pro-avortement Debora
Diniz et la philosophe et candidate au poste de gouverneur à Rio de
Janeiro, Marcia Tibouri, se sont installées aux Etats-Unis. Jean Wyllys,
le plus médiatique et peut-être le plus emblématique, a, lui, choisi
Berlin.

Article du Monde : “Jean Wyllys, premier exilé de l’ère Bolsonaro : « La société ne se laissera pas faire »”

Une
certaine délicatesse musulmane “qui n’a rien à voir ni  avec le
Maghreb, ni avec le monde arabe, ni avec les Musulmans, ni avec l’Islam,
ni avec le Coran”, ni avec rien. C’est rien. Puisque vous l’avez
décidé. N’oubliez pas : vos fantasmes, vos désirs, sont importants. Le
réel n’existe pas.

Basile Pesso, FreeLand, 8 avril 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“L’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM) a décidé de
porter plainte contre l’artiste tunisien Walid Nahdi après ses propos
haineux envers la communauté juive mais aussi les homosexuels.

Invité, jeudi, de l’émission “Tranquilla” sur Radio Med, l’artiste tunisien a tenu des propos choquants:

 “Quand j’étais petit, on habitait un immeuble où nous avions trois
familles juives voisines dont je ne supportais pas l’odeur. Ils ont une
odeur spéciale (…) Les juifs, de nature, je ne les supporte pas!”
a-t-il affirmé malgré la désapprobation de l’animatrice et des
chroniqueurs de l’émission.

“Je ne peux pas m’attabler avec eux
et avec les homosexu
els. Personnellement, je ne me sens pas à l’aise
avec eux” a-t-il poursuivi.

En réaction à ces propos outrageants,
la présidente de l’ATSM Yamina Thabet a annoncé que l’association par
le biais de son avocat Kais Balteji a décidé de porter plainte contre
l’artiste.”

Article du HuffPost Maghreb : “Après ses propos racistes et homophobes: L’Association tunisienne de soutien des minorités porte plainte contre Walid Nahdi”
Un des clips du rappeur
avec apologie de production de coke, et des paroles du type “trop de vices, dis-moi à quoi ça sert".

La France….

(P.S : on attend, on ne sait quand, les origines des agresseurs, mais
encore, pour quiconque connaît le 93…you know the story).

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Soupçonnés d’avoir attiré un homosexuel de 29 ans dans un guet-apens à
Drancy
(Seine-Saint-Denis) avant de le passer à tabac et de le
poignarder,
trois jeunes, dont deux mineurs, ont été présentés
aujourd’hui à un juge, a appris l’AFP auprès du parquet de Bobigny.

Le parquet a indiqué à l’AFP avoir ouvert une information judiciaire
pour tentative de meurtre en raison de l’orientation sexuelle, vol avec
arme et association de malfaiteurs, pour des faits qui se sont déroulés
dans la nuit du 4 au 5 mars. Violemment agressée, la victime, âgée de 29
ans, a eu le poumon perforé par un coup de couteau.”

Article du Figaro : “Drancy : 3 jeunes soupçonnés de tentative de meurtre homophobe”

“LGV
– Le président de la République française, Emmanuel Macron, se rendra
au Maroc jeudi 15 novembre pour inaugurer la Ligne à Grande Vitesse
(LGV) reliant Tanger à Casablanca, a appris l’agence de presse Reuters
auprès de l’Elysée.

Les rumeurs annonçaient sa venue, elle est aujourd’hui confirmée pour ce 15 novembre, après l’invitation du roi Mohammed VI.

Plusieurs entreprises françaises ont pris part au projet aux côtés de l’ONCF: la Société nationale des chemins de fer (SNCF)
mais aussi “Egis et Systra, Alstom pour la fourniture des rames ou
encore le consortium Colas Rail-Egis Rail pour les voies et caténaires”,
rappelle Reuters.

L’Agence
française de développement (AFD) avait également accordé un prêt de 80
millions d’euros au Maroc pour financer la dernière tranche du projet.”

(Aussi sur mon Fb, 07/11/18)

(En commentaires, lien vers la situation des “LGBT” (entre guillemets, je n’aime pas le terme) au Maroc, plus quelques exemples d’homophobie parfois barbare au Maroc ces dernières années, de la part d’individus, de foules, et de policiers (pas de barbarie là, mais de la dictature et de l’iniquité)).

Article du HuffPost Maghreb : “Emmanuel Macron au Maroc le 15 novembre pour l’inauguration de la LGV”

Plus
de détails sur l’agression homophobe sur une jeune femme à Toulouse à
côté de la gare la nuit d’Halloween (post précédent ici). Les agresseurs étaient déguisés.

Rappel succinct
également, en citation, de la précédente agression sur une jeune
lesbienne à Paris quelques jours avant, ainsi que du traquenard
ultra-violent, à la limite du meurtre, sur un couple gay à Rouen, dont
j’ai ici (Fb) parlé l’autre jour.

Basile Pesso, FreeLand, 6 novembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Laura explique avoir réussi à fuir grâce à son « expérience » de
précédentes agressions et ses connaissances en sport de combat,
mais
fait état -photos à l’appui- de ses blessures : « traumatisme crânien,
suspicion de 3 côtes fêlées, lèvre éclatée, hématomes sur la face et le
corps »

(…)

"Plusieurs agressions similaires avaient eu
lieu ces dernières semaines dans d’autres villes. A Paris, une jeune
femme avait aussi reçu un coup de poing le soir de Halloween, entraînant
21 jours d’interruption totale de travail (ITT), alors qu’elle
embrassait sa compagne à un arrêt de bus.”

(…)

A Rouen,
une enquête pour agression homophobe, séquestration et extorsion a été
ouverte après la
violente agression le 27 octobre d’un jeune homme de 34
ans à la sortie d’une boîte de nuit.
Deux hommes âgés de 26 et 30 ans
ont été placés en garde à vue.”

Article de Dreuz (qui n’est PAS un “journal d’extrême-droite” : Toulouse : une jeune femme lesbienne porte plainte pour agression homophobe

Après
la recrudescence inquiétante d’agressions homophobes visant des hommes
en France dans les derniers mois, les femmes sont maintenant visées,
dernier exemple ici :

“Une jeune femme a été passée à tabac par
trois individus, dans la soirée de mercredi 31 octobre 2018, à Toulouse.
Elle dénonce sur les réseaux sociaux une agression lesbophobe.

À
Toulouse, près de la gare Matabiau, mercredi 31 octobre 2018, le soir
d’Halloween, cette jeune femme a été sauvagement agressée dans
la rue… en raison de son orientation sexuelle. Sur les réseaux sociaux,
elle a partagé son indignation, et les photos des blessures que trois
inconnus lui ont infligées.

(…) Les trois hommes ont continué de la suivre et l’ont rouée de coups,
au « rythme de propos homophobes », avec les poings et les pieds, ainsi
qu’avec « des coups de batte«”.

(Aussi sur mon Fb, 05/11/18)
(Voir aussi développements en commentaires, par exemple des commentaires pris sur Twitter)
Article d’Actu.fr : “Agression homophobe à Toulouse : une jeune femme rouée de coups par trois hommes le soir d’Halloween”