Category: fight male violence

De
la mafia italienne auparavant aux gangs noirs qui passent leur temps à
s’entretuer (voir compte ahurissant en fin de citation), Chicago reste
un lieu “très particulier”…

Ici, deux fleurons de la lutte
contre la violence, deux pertes gigantesques pour l’humanité, ces deux
jeunes femmes noires qui donnaient tout pour les autres.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 1e diffusion ce jour-là (Fb) (ai perdu le lien, désolé…)

P.S : remarquez la manipulation hallucinante du journal amerloque,
infoutu de s’empêcher de faire croire que la violence entre gangs noirs
qui ravage les USA est un problème de “gun violence” sans origine. Comme
les camions, les kalach, les flingues et les couteaux fous en Europe !!
Pareil !!

>>>>

“Deux femmes appartenant à
l’association Mères Contre les Meurtres Gratuits, qui tente de mettre
fin à la violence armée dans le quartier South Side (Chicago), ont été
tuées par balles sur le même coin de rue où elles avaient l’habitude de
distribuer de la nourriture et de faire jouer les enfants du quartier.

D’après le porte-parole de la police, la fusillade de vendredi soir
visait en fait un homme lié à un gang de rue de Chicago, et qui venait
de sortir de prison. L’homme de 58 ans a reçu une éraflure au bras lors
de la fusillade
(…). «Nous n’avons pas de raisons de penser qu’elles
étaient les cibles», ajoute mardi le porte-parole, indiquant que la
police était toujours à la recherche de pistes. Aucune arrestation n’a
eu lieu
. Les deux femmes ont été trouvées gisant sur le trottoir suite à
une rafale de balles venue d’un 4X4 bleu, explique la police.

La
mort de Chantel Grant, 26 ans, mère de quatre enfants, et d’Andrea
Stoudemire, 35 ans, mère de trois enfants
, est un sinistre rappel de la
raison qui les a poussées à rejoindre Mères Contre les Meurtres Gratuits
[Mothers Against Senseless Killings, MASK
]. L’association anti-violence
avait été fondée il y a cinq ans, après le meurtre d’une autre jeune
mère sur le même coin de ru
e.

«C’est pour ça qu’on est là,
sept jours sur sept… on essaie de créer un lieu sûr où les gens
apprendront à être des voisins et à ne pas s’entretuer»,
déclare la
fondatrice de l’association, Tamar Manasseh.

Chicago est la ville
des Etats-Unis qui compte le plus de tués par balle (…). 48 personnes
se sont fait tirer dessus durant ce même week-end, huit d’entre elles
sont décédées”.

Article de USA Today : “Two moms were working to end gun violence in Chicago. Then they were fatally shot”
 
  

Les victimes : Andrea Stoudemire
Chantel Grant

…les Mongols, maintenant…Place de la Libération…
On note
l’incroyable célérité avec laquelle Ouest-France donne l’origine des
belligérants, très étonnant, peut-être parce que, exception, il y a des
Asiatiques dedans.

Cela dit évidemment, le titre ne permet en rien de comprendre le problème.

…los Mongoles, ahora…plaza de la Liberación…en Caen en Normandia.
Batalla de calle muy violenta, con objetos como barras de hierro y
botellas rotas. Algunos heridos, solo entre los Mongoles (no es una
sorpresa !!). Los Afganos declaran que “Los Mongoles han rechazado
darles cigarrillos con insultos”, lo que los Mongoles niegan.

Hay
que saber que esta cosa de los cigarrillos causan desde aprox. dos
décadas en Francia une gran parte de las agresiones, muchas veces
barbaras, siempre sobre los autóctonos (los franceses blancos. Los
criminales en esos casos son o negros o árabes (árabes la mayor parte
del tiempo)).

El titulo de Ouest-France no permite,
evidentemente, entender el problema real. Pero notamos, sorpresa, que el
origen de los oponentes está dado muy rápidamente, quizás porque hay
Asiáticos dentro. La única cosa que los medios franceses (y muchos
otros) esconden es la criminalidad árabe (o pakistaní en Inglaterra,
etc) y negra.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 21 de agosto de 2 019, 1era difusión este día (Fb)

>>>>

“Une rixe entre
plusieurs hommes alcoolisés a eu lieu, lundi 19 août 2019, vers 23 h 30,
en centre-ville de Caen. L’un des protagonistes a été blessé par un
tesson, un autre a reçu un coup de barre de fer.

Lundi, vers 23 h
30, une bagarre éclate avenue de la Libération à Caen. Face-à-face, au
milieu de la rue, huit puis neuf hommes, d’origine afghane d’un côté,
mongole de l’autre
. Les premiers affirment que leur demande de cigarette
aux Mongols avait été reçue par des injures.
Les seconds assurent que
les Afghans les avaient insultés.

Si le prétexte semble évanescent, sur fond d’alcool pour plusieurs protagonistes, les coups se sont révélés bien tangibles.

L’un des participants à la rixe reçoit un coup de tesson de bouteille
dans le dos
(et non de couteau comme la police l’a d’abord cru), un
autre est blessé, au niveau du cou, par une barre de fer, issue d’un
échafaudage.

L’intervention de la police déclenche une
course-poursuite qui se prolonge jusqu’à la rue Saint-Pierre
. Trois
hommes sont interpellés et placés en garde à vue au commissariat. Des
ressortissants afghans de 26, 29 et 39 ans.

Trois Mongols, âgés de 19, 20 et 22 ans, sont transportés au CHU de Caen. Sans être grièvement touchés.

Mardi soir, l’un des Afghans, auteur présumé du coup de tesson, a vu sa garde à vue prolongée.”

Article de Ouest-France : “Caen. Trois blessés et trois autres personnes interpellées dans une bagarre nocturne en centre-ville”

Une
touriste de…92 ans (!!!) agressée pour la voler à l’arraché par 2
arabes mineurs maghrébins, dans un de leurs fiefs centraux de Barcelone,
le Gotic. La dame est tombée au sol sur la tête, et eût pu aisément
mourir (imaginez, à cet âge-là…).

Les dirigeants
immigrationnistes, ainsi que les citoyens, sont bien évidemment aussi
coupables que leurs idoles, qui ruinent littéralement l’Europe.

Douce après-midi à tous les collabos, et au trou qui leur sert de coeur. Répugnance.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 20 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Brutal ataque en Barcelona: dos menas atacan y roban a una anciana de 92 años”

Addendum 23 août : la dame est une touriste française.

(Hombre de aprox 40 años de Beauvais en el norte de Francia,
atacado al azar con un cuchillo de noche, en Grenoble en el sureste de
Francia. Está entre vida y muerte. Francia…)

Basile Pesso, Free/ChristLand, 21 août 2 019, 1e difusión este día (Fb)

>>>>>

“La victime, domiciliée à Beauvais, rejoignait le domicile d’un ami en
compagnie de ce dernier lorsqu’elle a été attaquée en sortant d’une
soirée. L’homme de 40 ans est toujours dans un état très critique.”

Article du Dauphiné : “Un jeune homme dans un état désespéré après une agression gratuite au couteau“

“Il
était 21h10, mardi, lorsque des habitants de la rue Marcero, en
centre-ville, ont signalé aux policiers qu’une bagarre avait éclaté dans
un appartement situé non loin du commissariat.

Quand les forces
de l’ordre sont intervenues dans le logement, ils ont constaté que la
victime, un homme 39 ans, présentait une plaie à la tête
. Ils ont pu
interpeller l’auteur des faits, âgé de 35 ans, au deuxième étage de la
bâtisse.

Son alcoolémie : 1,64 gramme. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et en répondra le 26 novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Narbonne.

Les deux protagonistes se connaissaient et venaient de partager quelques verres ensemble…La victime a été hospitalisée.”

(Aussi sur mon Fb, 22/08/19)
Article de Midi-Libre : “Narbonne : quand l’apéro dégénère…”

Les
féministes ou pseudo-féministes espagnol(e)s obligés, maintenant, de
réagir. On ne connaît pas l’origine du criminel, mais il sera difficile
aux mouvements de défense des femmes de continuer à mentir s’il s’avère
que le violeur n’est pas un blanc.

Gràcia, quartier central habituellement très calme, je veux dire, même s’il est souvent très bruyant, il reste bon enfant.

On note cela dit des slogans débilissimes, comme d’habitude, genre “action directe contre le patriarcat”. Par
exemple, la violence machiste et sexiste noire et arabe, ce n’est pas
exactement ce que les féministes de gauche appellent le “patriarcat”.
C’est juste du machisme, du sexisme, et de l’imposition culturelle
barbare.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 21 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article d’El Nacional : “Centenares de personas claman en Gràcia contra la violación durante la Fiesta Mayor“

Espérons que ce ne soit pas un attentat…

Esperamos que no sea un atentado. Nîmes en el sur de Francia, alguien
(mujer, hombre ?) ha sido apuñalado en la estacion de tren.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 21 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Une personne a été victime d’un coup de couteau dans l’enceinte de la gare. Un suspect a été interpellé.

Ses jours ne seraient pas en danger. Les sapeurs-pompiers étaient
néanmoins en train de lui prodiguer les premiers soins vers 20 heures ce
mardi soir.

La brigade anti criminalité et les services de la
surveillance générale de la SNCF ont procédé à l’interpellation d’un
suspect. Les motivations du passage à l’acte seront analysées par les
investigations du commissariat de Nîmes.”

Article de Midi-Libre : “Nîmes : un coup de couteau dans l’enceinte de la gare”

“Lui”
refuse ?? A qui ?? Heureusement que faitsdivers. org met la photo de
l’ordure pour remplacer son origine et/ou son nom en titre. L’article
anglais original
(lien également en bas de l’article de faitsdivers. org) ne met
aucun indice avant le texte, qui mène vers l’origine du barbare, qui
sera, cette fois, condamné par une sentence tout à fait juste, ce qui
est un signe d’espoir. Belle, et douce journée à tous les collabos !

Basile Pesso, Free/ChristLand, 18 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

(Voir également additions et discussions essentielles en commentaires, notamment sur les erreurs judiciaires, qui sont la principale, et rédibhitoire, opposition de ma part à la peine de mort).

Ningún de los dos artículos (el de faitsdivers. org, y el original
inglés) ponen la origen y/o el nombre de la basura en titulo.
faitsdivers pone su foto, lo que es bueno.

Podemos notar, esta vez, que la justicia inglés está justa, lo que es un señal de esperanza.

Los hechos : un hombre en Leeds, Inglaterra, Karar al Karar, no está
contento que una joven blanca no quiera tener relaciones sexuales con
él, púes la mata de 15 golpes de cuchillo en la cabeza y el cuerpo.

Buenos días a todos los colaboracionistas !!

BP.

>>>>

“Karar Ali Karar, 29 ans, a comparu devant une cour de justice pour le
meurtre abominable de Jodi Miller, 21 ans, à Leeds, au Royaume-Uni.

Les faits se sont déroulés le 26 février dernier dans l’appartement
d’un certain Abdi Dhoobe,
un ami de Jodi, alors que Karar vivait dans le
logement situé au-dessus.

Ce n’était pas la première fois que
Karar et Miller se rencontraient et, à chaque visite, il harcelait
sexuellement la jeune femme.

Mais Jodi refusait systématiquement ses avances.

"Il devenait de plus en plus désespéré, frustré et finalement mécontent
de ses efforts, allant même jusqu’à lui proposer de l’argent pour avoir
des relations sexuelles avec elle”
a déclaré le procureur.

En vain. La jeune femme n’avait aucune attirance pour Karar.

Ce jour là, devant un nouveau rejet, le jeune homme est devenu fou de
rage et a voulu lui “donner une bonne leçon”. Il a poignardé Jodi Miller
avec un couteau de cuisine 15 fois à la tête et au corps.

La
jeune femme n’a pas survécu à ses blessures. Karar a été condamné cette
semaine à la réclusion criminelle à perpétuité avec une peine de sûreté
de 25 ans.“

Article de Faits Divers. org traduisant The Yorkshire Evening Post : “Jodi, 21 ans, lui refuse un rapport sexuel : il la tue de 15 coups de couteau pour «lui donner une leçon»”

Un des très nombreux visages détruits par les attaques à l’acide. Ici, une jeune Africaine, la moitié du visage ravagé.

Aussi sur mon Fb, 17 août 2 019, avec le post de Non aux violences faites aux femmes
Leur texte :

“Chaque jour, des centaines de femmes sont défigurées en Afghanistan,
Inde, Ouganda, Iran, Pakistan, Bangladesh, Cambodge…Victimes d’attaques
à l’acide.
Qui en parle?
Qui ça choque?
Qui ça dérange ? Se taire c’est cautionner.
Cautionner c’est être COUPABLE”

Plus
de précisions sur l’agression d’un touriste hier dans le centre de
Barcelone. En scrollant un peu, vous pouvez voir que je précisais de
nouveau que cet endroit est un des fiefs des arabes mineurs isolés
(“MENAS”).

L’article ici présent nous spécifie que les criminels
étaient un…groupe de 5 arabes maghrébins, qu’ils ont dérobé une montre
de 8 000 Euro au touriste, puis l’ont grièvement blessé à l’épaule au
couteau.

Il s’est encore passé d’autres choses, qui sont dans l’article. J’en reparlerai, ainsi que de l’origine de 2 belligérants lors d’une rixe récente et mortelle dans un appartement.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 16 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article d’El Periódico : “Otras dos reyertas con arma blanca en Ciutat Vella y Horta“