Category: fight media manipulation

Regular

Deux
ans après…je ne sais même pas si les origines de l’ agresseur (arabe,
quelle surprise, revoir lien en commentaires.…) ont été données lors
de la cérémonie, je ne pense pas d’ailleurs…

Voir ce couple
“présidentiel” qui est incapable de défendre son peuple, et qui accentue
l’invasion et la violence sans origine ni religion, tout en attaquant
ses citoyens qui disent la vérité, voir ce couple sourire en face d’une
des victimes de leur système, tout en se souvenant que ManuMac s’est rué sur le fake Mamoudou grimpeur d’immeubles pour le décorer…

Couple dirigeant vomitif.
Marin semble heureux, j’aimerais qu’il sache qu’il se fait enculer.

Basile Pesso, FreeLand, 2 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : le prénom (Yannis, arabe, pas grec), est maintenant quasi introuvable sur internet, sauf principalement dans l’article de Contre-Info en lien en début de texte.

Article du Figaro : “Agressé en 2016, Marin a reçu la Légion d’honneur des mains de Macron”

Regular

Vous
vous souvenez peut-être de ce meurtre à Nantes, ici relaté l’autre
jour.
J’avais fait remarquer que 20 Minutes avait transformé son titre
dans la journée, passant de “coup de couteau à la gorge” à “coup de
couteau”
, et j’avais expliqué pourquoi (ne pas terrifier/ne pas orienter
vers une piste musulmane).

Surprise…le meurtrier est un mineur
tunisien. Comme déjà dit d’autres fois, en particulier suite à une
agression à Clermont-Ferrand il y a quelques mois
, (version avec l’identité (albanaise, kosovare, musulmane à chaque fois) des criminels ici) en France, c’est
“à tous les coups l’on gagne”. Il faut, cela dit, attendre, comme la
plupart du temps, la fin de l’article pour découvrir la “surprise”, bien
planquée dans un paragraphe.

>>>

“L’homme suspecté d’avoir porté le coup fatal avait également été
blessé au bras. La police était parvenue à l’interpeller sur place. Ce
mineur de nationalité tunisienne
avait ensuite été transféré au CHU de
Nantes”.

Basile Pesso, FreeLand, 3 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de 20 Minutes : “Nantes : Homme tué d’un coup de couteau mercredi, un ado mis en examen pour assassinat”

Regular

Le
soi-disant “parti d’extrême-droite” VOX, qui est autant
d’extrême-droite que je suis un cochon violet, doit réunir un million
d’Euro pour la campagne qui commence dans moins de deux mois.

Ils
ont déjà réuni 100 000 Euro en quelques heures. Abascal, le chef du
parti, explique qu’il a honte de demander de l’argent, mais qu’il est
obligé étant donné que VOX sont les seuls à ne pas recevoir de
subventions. VOX qui se bat d’ailleurs contre la corruption politique,
que vous êtes nombreux à savoir endémique en Espagne.

Le succès gigantesque de VOX s’explique par de nombreux facteurs que
j’ai souvent analysés ici. Toutes les explications que vous trouvez dans
les médias usuels sont de la grosse merde, avec des ficelles
habituelles qui ne marchent que très peu en Espagne, comparativement aux
pays pleins de lobotomisés comme la France, la Suède, etc.

Basile Pesso, FreeLand, 4 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “VOX consigue en unas pocas horas más de 100.000€ en donaciones para la campaña electoral”

Regular

Comme
déjà dit ici plusieurs fois, la dégringolade de Nantes est
spectaculaire, en un court laps de temps. Passée d’une des grandes
villes françaises les plus calmes, à une ville dangereuse, en environ un
an et demi.

A noter qu’encore une fois, le titre ne parle pas de la gorge
comme partie du corps visée, pour ne pas terrifier, voire orienter sur
une piste musulmane.

Basile Pesso, FreeLand, aujourd’hui 28 février 2 019, aussi sur Fb

>>>>

“Le drame, mercredi soir, quartier Bout des Landes, au nord de Nantes.
Pour une raison encore inconnue, une rixe a éclaté entre deux hommes
vers 18h, rue de Douarnenez, non loin de l’arrêt de tramway René-Cassin.

Elle s’est terminée dans le sang. L’un des deux protagonistes a reçu un coup de couteau au niveau de la gorge.”

Article de 20 Minutes : “Nantes : Un homme mortellement poignardé au cours d’une bagarre”

Regular

Il
faut que vous sachiez que vous pouvez arriver dans un pays, terrifier
les gens dans les rues avec un couteau, tabasser une jeune femme au
hasard, le tout dans une interminable vague de violence musulmane, vous
écoperez de…6 mois. La France, ou l’encouragement au crime.

A
noter, ÉVIDEMMENT, que le titre de l’article parle de “violence et de
folie”
de façon indéterminée, une violence, une folie n’ayant rien à
voir avec l’Afghanistan, ni avec le monde musulman.

Beau week-end…

Basile Pesso, FreeLand, aujourd’hui 23 février 2 019, aussi sur Fb

>>>>

“Dimanche après-midi, plusieurs appels au 17 signalent un homme,
déambulant rue Nationale. Armé d’un couteau, il menace les passants,
tape sur des voitures. Quand les policiers le trouvent, il vient de
frapper une jeune femme près du bois de Boulogne.
L’homme était jugé ce
mercredi en comparution immédiate.

(…)

"Assise sur le
banc de la partie civile, la victime, âgée de 22 ans, est trop
tremblante pour s’exprimer.
Elle laissera son avocate raconter au
tribunal comment, dimanche après-midi, alors qu’elle attendait le bus à
l’arrêt Champ-de-Mars, un homme s’est approché, lui a donné un coup
d’épaule puis des coups de poing dans le ventre.
Son agresseur est Hotak
Pakhtoon
, elle n’ose même pas le regarder.

Vers 14 h 30, le
jeune homme fluet avait d’abord tenté de voler des sacs à main à des
passantes et a semé la zizanie rue Nationale en marchant au milieu de la
route
. La procureure Cyndra Celino retient « une escalade de violence
». Malgré un casier judiciaire vierge, pour répondre à la gravité des
faits, elle requiert six mois de prison et un mandat de dépôt.”

Article de La Voix du Nord : “Lille :

Une demi-heure de violence et de folie, dimanche, de la rue Nationale au Champ-de-Mars”

Regular

Il faut, comme bien souvent, attendre une 20aine de lignes pour découvrir la divine surprise : les criminels sont arabes.

BP.

>>>

“Deux hommes ont été jugés ce mardi soir par le tribunal correctionnel
pour avoir cambriolé une résidence de Persan (Val-d’Oise), vidée de ses
habitants depuis l’incendie du parking souterrain, il y a trois mois.

Cela ressemble à du pillage. […] C’est dans la nuit de samedi à
dimanche que des passants ont alerté les gendarmes vers 4h30 du matin,
après avoir repéré des personnes quittant la résidence avec des
téléviseurs sous le bras. Les militaires ont retrouvé quatre personnes
qui remplissent le coffre d’une 206.

Deux fuient, deux sont
interpellés. L’un jette au sol une arme, l’autre des bijoux et des gants
ensanglantés.
Sur eux, les gendarmes retrouvent des bijoux, une
télécommande et, dans la 206, des ordinateurs, des appareils photo, des
sacs à main, des portefeuilles. Plus loin, ils découvrent d’autres sacs à
main, encore des bijoux, des téléphones…

A l’issue de leur garde
à vue, Hocine H., 38 ans et Faysal B., 33 ans, ce dernier en récidive
légale,
ont été jugés ce mardi soir en comparution immédiate pour trois
cambriolages et une tentative commis dans l’immeuble, malgré les
protections mises en place par la mairie.

Hocine H. a reconnu à
l’audience avoir vidé deux appartements sous l’effet de l’alcool, en
suivant les complices qui ont fui. Faysal B. a quant à lui nié sa
participation. Le procureur a requis cinq et six mois de prison à leur
encontre.
La décision était attendue dans la nuit.”

(Aussi sur mon Fb, 09/01/19)
Article du Parisien : “Persan : vidée de ses habitants après un incendie, une résidence en proie au pillage”

Regular

Vous noterez, ÉVIDEMMENT, que la lame de rasoir a été “oubliée” dans le titre.

>>>

“Un détenu de la maison centrale de Valence, dans la Drôme, a jeté de
l’huile bouillante sur trois surveillants, avant de les attaquer avec
une lame de rasoir,
mardi 1er janvier vers 10h30, indique mardi un
communiqué du syndicat SNP-FO. Deux agents pénitentiaires ont été
transportés à l’hôpital.

Les
agents ont pu ensuite maîtriser le détenu en attendant l’arrivée des
renforts, via les équipes locales d’appui et de contrôle (ELAC). Le
détenu a été ensuite placé au quartier disciplinaire.

Le bureau
local Force Ouvrière du centre pénitentiaire de Valence « condamne de
tels actes de violence et exige une sanction à la hauteur des dommages
causés »
envers les agents blessés. Le syndicat demande « le transfert
de ce détenu à l’issue de sa peine au quartier disciplinaire« .”

(Aussi sur mon Fb, 1er janvier 2 019)
Article de France Info : “Drôme : à Valence, un détenu jette de l’huile brûlante sur des surveillants”

Regular

Pour connaître la population de ce quartier, faire les recherches,
et/ou déjà voir l’article en lien ici avec ses photos
d’illustration.

France-Bleu connaît très bien cette population,
mais choisit de ne pas en parler, et de titrer sur des “personnes”.
Genre quoi  ? Des Indiens ? Des Russes ?

Basile Pesso, FreeLand, 2 janvier 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Un médecin a été contraint de donner 200 Euro sous la menace à des
jeunes de la cité du Petit Bard à Montpellier
ce dimanche. Un racket
bien organisé.

(…) Le médecin vient de terminer sa tournée et
s’apprête à rentrer chez lui lorsqu’il est percuté par une voiture qui
grille un stop
. Le conducteur refuse de signer un constat et prend la
fuite.
Mais il revient très rapidement accompagné cette fois d’une
dizaine de personnes très menaçantes.

« Ici tout se règle cash.
Si tu fais ce qu’on te dit on ne cherchera pas à te retrouver »
. Le
médecin est contraint d’aller retirer 200 Euro au distributeur, les
agresseurs satisfaits se retirent.”

Article de France-Bleu : “Un médecin de Montpellier racketté en plein jour par une dizaine de personnes”

Regular

(Petit
“oubli” en titre et chapeau : le conducteur et les passagers de la
voiture sont des immigrés irréguliers. Attendre, comme souvent, la 16e
ligne pour l’apprendre).

>>>

“Vers 14h30, une
voiture sans plaque d’immatriculation est repérée sur l’autoroute A 11
entre Le Mans (Sarthe) et Paris. Vers 15h10, cette voiture arrive au
péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines) où les gendarmes du
peloton autoroutier lui font signe de s’arrêter.

Mais le conducteur continue sa route et roule quelques kilomètres suivis par les gendarmes.
Il fait brusquement demi-tour et roule à contresens sur environ 100
mètres avant de percuter volontairement un second véhicule de
gendarmerie sur la bande d’arrêt d’urgence.

Les quatre occupants
de la voiture, en situation irrégulière
sur le territoire français, ont
été placés en garde à vue dans les locaux du peloton autoroutier de
Saint-Arnoult. Les deux militaires blessés souffrent de douleurs et
devaient subir des examens complémentaires à l’hôpital.”

(Aussi sur mon Fb, 07/01/19)
Article du Parisien : “Course-poursuite et contresens sur l’autoroute A10 : deux gendarmes blessés“

Regular

(Je précise que la fin est une fake news : les tensions ont commencé
sérieusement après les 1ers crimes commis par les migrants, et se sont
accentuées quand la barbarie est devenue pluri-quotidienne (revoir
l’article et sa liste impressionnante ici)
).

Basile Pesso, FreeLand, 6 janvier 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“La police allemande annonce avoir interpellé trois suspects après une
explosion jeudi soir devant des bureaux du parti anti-immigration
Alternative für Deutschland (AfD).

L’incident a eu lieu dans la petite ville de Doebeln, dans le land de Saxe, à l’est de l’Allemagne.


La police estime que l’explosion s’inscrit dans une série d’attaques
visant l’AfD mais que pour la première fois l’objectif était de faire
des victimes.

La déflagration n’a en fin de compte fait aucun blessé, mais les dégâts matériels sont importants.

Dans un tweet, le vice-ministre-président de Saxe Martin Dulig estime
que l’« AfD doit être combattue politiquement et non avec des explosifs.
»

En août dernier, des révoltes anti-migrants avaient éclaté dans la ville de Chemnitz, là encore en Saxe.

Depuis 2015, de vives tensions politiques sont apparues en Allemagne
après la décision d’Angela Merkel d’accueillir près d’un million de
réfugiés.”

Article d’Euronews : “Allemagne : un siège de l’AfD visé à l’explosif”