Category: fight politically correct

Regular

Je
ne comprends pas, comment diable eût-il fallu qu’il la dessinât ? Pas
énervée, pas capricieuse, avec la représentation exacte de son corps et
de son visage ? Je rappelle à tous les tarés le principe de la
caricature : grossir les traits. Prenez n’importe quelle caricature, si
vous avez un gros nez, il sera triplé, etc, etc. Cultivez-vous. Allez
voir les caricaturistes de rue dans les endroits touristiques. Tapez
“caricatures” sur le net. Apprendre avant de chouiner comme des putain
de chiards.

Basile Pesso, FreeLand, 11 septembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

(Développements essentiels en commentaires, sur d’autres sujets (mécanismes punitifs transgénérationnels, mécanismes de revanche, boycott dans l’art, “passive-agressiveness”, internet, transformation de l’humain à l’heure du web, porno, films d’horreur, jeux vidéo violents, addictions, foot, et j’en passe).

Comme d’habitude avec moi c’est large et les développements en commentaires sont aussi importants que les textes.

Il y a de très, très nombreuses années que je vais en profondeur dans les mécanismes humains, y compris ceux qui vous sont inconscients mais qui vous guident et vous rongent de l’intérieur.
Si vous voulez me juger en quelques secondes ou minutes comme vous aimez le faire, vous n’êtes PAS sur la bonne piste. Les mots-clefs sont temps, connaissance, découverte, patience, ouverture d’esprit, travail. Y en a qu’ont essayé, vies changées. mais restez sur vos stimuli si vous le préférez : “c’est vous qui voyez”).

Les échanges sur mon Fb ont souvent lieu avec d’autres spécialistes, comme ici (psychologue). Contrairement aux autres Fb, il n’y a quasiment jamais de pugilat chez moi mais de l’enrichissement mutuel, de la politesse, du calme et de l’intelligence. Pourquoi que ça ? Écrémage. Les gens ont peur d’apparaître chez moi pour différentes raisons (peur du politiquement correct, et peur de se confronter à un lourd niveau : moralité : seule la crème reste).

Article de CNews : “Une caricature de Serena Williams jugée raciste et sexiste crée la polémique”

Regular

Pour
tous les abrutis, de ma mairesse Ada Colau à tous les Amerloques
soi-disant “de gauche”, sans oublier l’inénarrable “anti-raciste”
harceleur du web, l’Edimbourgeois Cabillaud Fudge (pseudo), qui sont
persuadés que l’alpha et l’omega de la femme en terre musulmane est un
voile, éventuellement quasi-intégral, voire pourquoi pas une burqa pour
pousser la “tolérance” à son paroxysme, une exposition et un projet qui
permettront de s’instruire.

Basile Pesso, FreeLand, 9 septembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article du HuffPost Maghreb : “Shoot your Face: Quand 1001 visages racontent la ville de Rabat“

Regular

Oh,
the article doesn’t piss on South Koreans with the usual terms
(“xenophobic”, “racist”, “fascist”, “far right”). May I know why, please
? No need to tell me, I know : because Asians can’t be pissed upon as
white people by the US masters who consider Asians like “minorities”.
Stupid, as usual.

The problem comes from a policy allowing some Middle-East migrants to come to a region of South Korea.

Basile Pesso, FreeLand, 1st July 2 018, first broadcast then (Fb)
Article of Bloomberg : “‘Fake Refugees Get Out’: How South Koreans Are Channeling Trump“

>>

“An online petition calling for their dismissal has been signed by more than half a million people over the past 15 days.”

Iggy Pop, Mixin’ the Colors, 1 993

Excellent song with easy and absolutely stupid politically correct
lyrics, even before the tragical wave of this “PC” shit hit France at
first, coming right from the lobbies of LA and NY.

20 years
later, master iguana is friends with Michel Houellebecq, considered as “islamophobic” by plenty of “Nobel Prizes” like Cabillaud Fudge, many French collaborationnists, and almost all the fantastic “left-wingers” in the USA, when they “know” or think they know who Michel is ; and Josh Homme
from Queens of the Stone Age and Eagles of Death Metal.
Iggy was I saying, absolutely knows
what’s happening, but keeps his contracts with huge brands like
Galeries Lafayette and so many others.

Basile Pesso, Freeland, 30 June 2 018, 1st broadcast then (Fb)
Iggy Pop, Mixing the Colors
Lyrics

Regular

Vous
ne rêvez pas, il s’agit bien d’un journal de “droite”. Lorsqu’un
artiste, un des seuls, ose, et ce, alors qu’il a vécu l’enfer absolu,
dire des choses absolument évidentes et confirmées, notamment le fait
que de nombreux Musulmans fêtent les attentats (ou les soutiennent, voir article de France TV Info ici, après les attentats fin mars à Trèbes et Carcassonne), aussi barbares
soient-ils ; et que les Français se laissent marcher dessus, sans rien
dire sur l’Islam, eh bien, ce chanteur est automatiquement boycotté, en
de nombreux endroits majeurs (autre exemple : le festival de Eurockéennes de Belfort, Nord-Est de la France…). Le chanteur-guitariste, donc, mais aussi son groupe et sa régie.

Pendant ce temps, Médine et d’autres, quelles que soient leurs
éventuelles qualités (voir textes précédents  – Fb principalement), sont adoubés, invités
avec les honneurs, sans tenir compte des choses éminemment douteuses de
leur comportement ultra-religieux, et de certaines de leurs paroles
appelant au meurtre par égorgement (signe fait dans “Don’t Laïk” (paroles ici),
présenté ensuite sans succès comme une “satire”), à la crucifixion ; ou
d’autres appelant au racisme clair, au refus de métissage avec les
“kuffars” (voir chanson “Grand Paris” – paroles en lien sur le titre), ainsi qu’à la prise de l’Elysée et à son hack. La gerbe.
Boycottez le Bataclan, qui devrait, de toute façon, comme je l’ai écrit
plusieurs fois depuis sa réouverture, ne plus exister. Il y a des
endroits où on ne s’amuse plus.

Basile Pesso, FreeLand, 11 juin 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de mai 2 016 du Figaro : “Jesse Hughes dérape à nouveau sur les attaques du 13 novembre“

Regular

(They
REALLY have to stop with this way of calling Pakistanis “Asians”,
which, I’m reminding it again, is used in order not to “discriminate”
Pakistanis which are by very very far the most involved in crime in the
UK and in particular in GB. I’m saying it…again, to systematically
name those criminals “Asians” is a HUGE problem for the image of Asians
in general.
Politically correct is so incredibly dumb that in order not to “discriminate” a country, they choose…to discriminate….the whole continent in which this country is…)

Basile Pesso, Freeland, 29 May 2 018, 1st broadcast then (Fb)

>>>

“Between 7.45pm and 8.15pm on Thursday 15 March this year, the victim a
girl in her late teens was standing in an alleyway that links Barley
Way and Beechfield Way.

She was approached by a man who was not known to her who grabbed her and then raped her.

The offender is described as an Asian man, around thirty to fourty
years-old, short and of large build, with a tattoo on his forearm.”

Document : Thames Valley Police : “E-fit released in connection with rape – High Wycombe”

Regular

Film
à voir ou revoir…des personnages magnifiques, dont Berry et Victoria
Abril, et un Bohringer au top du vice et de la rance attitude, plus
Farid Chopel
en taulard ultra-violent.

Au fait, déjà, à l’époque,
donc, il y a 35 ans, si t’avais l’audace extrême de mettre un
personnage négatif arabe, tu changeais son prénom : Farid Chopel
s’appelle ici José, ce qui est une discrimination débile envers les
Espagnols, Portugais, Brésiliens, etc. Même principe que pour “Asians”
employé par les médias et hommes politiques en Grande-Bretagne pour nommer les criminels pakistanais.

Cela dit, la règle n’est pas toujours vraie, voir, notamment, Tchao Pantin, ou La Balance.

Basile Pesso, FreeLand, 1er juin 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

Extrait de la BO du Film L’addition de Denis Amar, par Jean-Claude Petit

Voir commentaires Fb pour 3 extraits d’autres célèbres films français de l’époque, plus citations marquantes, et mes commentaires qui montrent que l’époque n’est plus du tout la même…: Tchao Pantin de Claude Berri, La Balance de Bob Swaim, Peur sur la Ville d’Henri Verneuil.

Regular

Suite du texte précédent.

Faits :
1. Meurtre “au hasard”
d’un vendeur de rue sénégalais par un vieil Italien suicidaire, qui dit
avoir tiré au hasard, mais qui,“comme par hasard”, toucha un noir dans
la rue, comme le nazi de Macerata il y a quelques semaines.
2.
Manifestation pacifique dans la ville en question, Florence, des Sénégalais du lieu, d’autres Africains aussi j’imagine, et d’Italiens
blancs ou non.
3. Pacifique au
départ, la manif dégénère peu après en vandalisme de grands pots de
fleurs en terre, en série, le long d’une rue piétonne du centre. Oh,
surprise, voyez-vous mention de ces faits dans le reportage de France 24
? Négatif. Raison ? Volonté de mensonge, fake news par sélection des
infos à donner et de celles à cacher.
4. De l’autre côté, que
fait-on ? On diffuse EXCLUSIVEMENT la fin de manif vandalisante, sans
donner le début de l’histoire. Bref, camps opposés, tactiques
manipulatoires identiques. Nowhere some real journalism.

Allez, je continuerai peut-être après sur les interviews du reportage,
et sur Macerata, puisque les procédés sont les mêmes, en miroir immonde.

Basile Pesso, Barcelona, 12 mars 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Vidéo de France 24 : “Italie : mobilisation contre le racisme après la mort d’un vendeur sénégalais” (1 minute)

Regular

Qu’est
devenu le journalisme avec la nouvelle donne ? La nouvelle donne, vous
savez ce que c’est. 1. terrorisme permanent. 2. Migrations  exagérées,
incontrôlables, trop souvent criminelles (tout le temps, en fait),
parfois barbares.

Un journaliste, ça s’adapte. Ca agit selon sa morale. Selon la justice, la vérité. Ca, c’est ce qu’il devrait se passer.
Et ce qu’il se passe, vous le savez maintenant (sauf ceux qui refusent le réel), c’est que le journalisme est globalement devenu
une rééducation et une falsification. La plupart des articles, des
reportages et des émissions sur les sujets sus-nommés en début d’article
ici sont faux. Faux car tronqués, et quand ils ne mentent pas
sciemment, ils mentent par omission sur les points les plus importants.

Exemple, encore, ici, en une minute et quelques, ils arrivent à
accumuler tellement de tronquages et de mensonges que l’exaspération
montera chez tous ceux qui savent quels sont les vrais faits, leur
enchaînement, ainsi que les mécanismes sociologico-politico-émotionnels.
Regardez cette vidéo, je continue l’analyse dans le texte suivant.

Basile Pesso, Barcelona, 12 mars 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Vidéo de France 24 : “Italie : mobilisation contre le racisme” (1 minute)

Regular

On
dit le Texas être un des Etats des USA les plus racistes envers les
non-blancs, pourtant regardez le délire absolu qui est en train de se
passer, on dépasse toutes les limites de l’hallu : un gorille, en cage
dans un parc pour enfants, pour éviter qu’il tombe sur les enfants
(probablement un problème de maintien, de conception de la statue), est
soudainement jugé raciste, allez savoir pourquoi, tout ce que je vois
c’est que le simple fait d’être un singe est raciste, étonnant
n’est-il pas ; la statue est enlevée, et à présent, des gens font un
sit-in dans la cage pour que le gorille puisse faire son come-back.

USA, prix du pays le plus malade du monde ? Je plaisante, y a pire et
plus violent, mais niveau connerie, là, c’est vraiment de plus en plus
incroyable.

2 minutes de vidéo.

Basile Pesso, FreeLand, 13 mars 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article et vidéo de CBS Local