Category: guérilla en france…

Regular

“Selon
nos informations, c’est une voiture-bélier qui a été balancée vers 21
heures contre le bâtiment avant d’être incendiée
. Selon une source
policière, le véhicule était signalé volé.

(…)
L’équipement
d’1,5 M€ avait été inauguré en septembre 2015.
En décembre dernier, un
premier sinistre, accidentel alors, avait déjà endommagé le centre.

(…)
Ce mercredi d’ailleurs, une voiture de police a été caillassée, selon
une source policière par une vingtaine d’individus. Les fonctionnaires
pour se dégager avaient dû lancer deux grenades de désencerclement.

(…) Deux individus avaient été interpellés. (…). L’incendie de ce jeudi soir a-t-il été organisé en représailles ?(…)”

(Aussi sur mon Fb, 30/03/19)
Article du Parisien : “Val-de-Marne : le centre socio-culturel de Limeil victime d’un incendie criminel”

Regular

Une
grande première, en tout cas depuis très très longtemps, en France.
Griveaux a accumulé les déclarations délirantes, mensongères et
insultantes, tant sur les Gilets Jaunes que sur les Français : ce n’est
pas pour rien qu’il est visé.

Basile Pesso, FreeLand, 5 janvier 2 019, aussi sur mon Fb
Article du Parisien : “Benjamin Griveaux évacué de son ministère après une intrusion violente“

Regular

“"On
passe un cran (…) vous vous demandez jusqu’où ça va aller”,
a
poursuivi l’élu, se disant néanmoins “terriblement combatif parce qu’on
ne peut pas baisser les bras”. Le député comptait porter plainte samedi.

Depuis le début du mouvement des “gilets jaunes”, des permanences de
députés de la majorité ont été vandalisées et quelques domiciles
approchés par des manifestants, une élue affirmant ne pouvoir sortir
sans un gendarme à ses côtés.

La voiture de l’élue LREM de
Dordogne Jacqueline Dubois a aussi été incendiée, tandis que son
collègue Benoît Potterie (Pas-de-Calais) a reçu une balle dans une
enveloppe, avec ce message : “La prochaine fois, tu la prends entre les
deux yeux”.“

(Aussi sur mon Fb, 16/12/18)
Article de L’Obs : “"Gilets jaunes” : des coups de feu tirés devant le domicile d’un député LREM“

(Voir autres faits en lien, comme cette balle avec menace de mort envoyée à un autre député / et cette intrusion menaçante à 40 personnes avec feu allumé dans le jardin d’une autre députée).

Regular

“Matériel
de protection confisqué par les forces de l’ordre, dégradation et
destruction du matériel, «faits de violences avec arme par dépositaire
de l’autorité publique
», etc.

Une vingtaine de journalistes –
dont deux photographes de Libération (Nicolas Decottes, en photo
ci-dessus) –
ont annoncé ce vendredi soir leur intention de porter
plainte avec constitution de partie civile pour des «violences» commises
par les forces de l’ordre samedi 8 décembre lors de la mobilisation des «gilets jaunes».

Dans une lettre adressée au ministre de l’Intérieur, au préfet de
police et au procureur de Paris, leur avocat, Me Jérémie Assous, estime
que «ces témoignages provenant de tous les points du territoire national
sont trop nombreux, les méfaits trop répétés, les blessures trop vives

pour que puissent être opposés les excuses que l’action fournit
habituellement aux autorités chargées de l’ordre public tels "le
contexte violent” et “l’absence totale d’organisation” des récentes
manifestations»".

(Aussi sur mon Fb, 15/12/18)
Article de Libération : Violences policières : une vingtaine de journalistes vont porter plainte, un courrier envoyé à Castaner

A Fiorina.

Oui, je sais, on vous a dit que Conversano était très
méchant, donc vous allez me punir parce que je partage depuis sa page.
Je ne trouve le portrait de la jeune victime qu’ici.

Cette
superbe jeune femme maintenant borgne (voir plus bas ce qui lui est
arrivé, soit flash-ball de CRS soit éclats de grenade de CRS) a-t-elle
l’air d’une fasciste selon vos critères ?

Ou ne se bat-elle pas contre le génocide et le féminicide par le viol
et l’agression sexuelle sur les blancs en cours avec la bénédiction du
pouvoir français (entre autres pouvoirs) ?

Le fait qu’elle
estime, en se basant sur des faits évidents et quotidiens, que les
blancs sont en extrême danger dans de nombreux pays et en particulier en
France vous mènera-t-il à rire de son calvaire physique puis moral
bientôt ?

Etes-vous des humains ou des robots ignorants,
masochistes et bourrés de haine ? Oui, je sais, en général c’est la 2e
solution. Je rêve, parfois.

Basile Pesso, FreeLand, 10 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Avec une image du beau visage de Fiorina.

Regular

Vous
avez pu voir avant-hier dans une très longue discussion avec une amie
en commentaires (Fb), que le tabassage du jeune Mehdi samedi dernier près des
Champs-Elysées était couplé à un autre aussi barbare par les CRS
(apparemment sur un blanc), et que Libération commençait à faire son
boulot, c’est-à-dire pas de chasser des nazis imaginaires et de chier
sur sa population, mais de faire du réel boulot d’investigation et de
“débunkage” de fake news, sans manipulations.

Changement drastique,
phénoménal, pour un des pires journaux mondiaux des dernières
décennies, qui a pris la mauvaise pente il y a facile 15 ans. La
transformation partielle, de Hyde à Jekyll, correspond “curieusement”
aux menaces et agressions des Gilets Jaunes sur des journalistes dans
plusieurs endroits de France, de l’extrême-nord à l’extrême-sud.

Basile Pesso, FreeLand, 8 décembre 2 018 (aussi sur Fb)

>>>>

“Pourtant, selon le proviseur du lycée en question, cette information
est fausse. Il s’agirait, en réalité, d’un accident, comme le raconte
aujourd’hui le quotidien régional Le Progrès (…)
« Le proviseur est
tombé, entraînant dans sa chute un jeune qui transportait une bouteille
contenant de l’essence avec laquelle il venait d’incendier une poubelle.
»

(…)

Contacté par le journaliste, le proviseur du lycée en
question affirme : « Il n’y a jamais eu volonté de me viser, j’ai reçu
quelques gouttes d’essence dans ma chute. » (…)”

Article de Libération : “Un proviseur a-t-il été aspergé d’essence par des lycéens près de Lyon ?”

Regular

No, hundreds of thousands.

“French army seen headed towards Paris as major yellow vest protests
have been planned for Saturday. Tens of thousands of people are expected
to participate. President Macron expressed his concern, saying he fears
serious violence on Saturday.”

(Also on my Fb, today 07/12/18)
Twitt of Breaking News Live

Regular

4 morts ? Alors listons-les, produisons des articles avec les circonstances de leur mort !!!

P.S : attention, traduisez cette phrase du “bien sous tous rapports”
Griveaux : “Les Gilets jaunes sincères ne peuvent pas servir de
boucliers humains.”
: cela signifie : “nous tirerons, et si vous, les
innocents, êtes sur la trajectoire des balles, vous l’aurez cherché – je
vous demande donc de ne pas venir, car NOUS TIRERONS ET TUERONS”.

Basile Pesso, FreeLand, aujourd’hui 7 décembre 2 018 (aussi sur Fb)

>>>>

“À l’approche de l’acte IV des Gilets jaunes, et de manifestations
périlleuses, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, en appelle
«à la responsabilité de chacun». Dans le Parisien, Benjamin Griveaux
s’en défend, donnant comme conseil de ne pas se rendre à Paris.

[…]

Les services de renseignement craignent-ils la présence d’armes à feu ?

Oui, nous savons que de telles armes peuvent circuler. Depuis le début
de ces événements, nous déplorons quatre morts et des centaines de
blessés, y compris des lycéens. Les Gilets jaunes sincères ne peuvent
pas servir de boucliers humains.
Ceux qui se trouvent dans ces
manifestations ne permettront pas aux forces de l’ordre de procéder aux
interpellations. Nous en appelons donc à la responsabilité de chacun.

… C’est-à-dire à ne pas se rendre à Paris ?

C’est le conseil que je donnerais. […]

Les points de rassemblements se concentrent autour de l’Élysée. Y voyez-vous une stratégie ?

Évidemment c’est organisé. Des éléments politisés et radicalisés
essaient d’instrumentaliser le mouvement. Ceux-là veulent renverser le
pouvoir.”

Article du Parisien : “Benjamin Griveaux  : «Certains éléments veulent renverser le pouvoir»”

Regular

De
nombreux/ses témoignages, photos, vidéos, paraissent, les CRS ont tiré
dans la tête, parfois À BOUT PORTANT, mutilant (et je pèse mes mots) des
gens comme un homme à Bordeaux qui a la bouche comme une gueule cassée
de la 1e guerre mondiale.

Les règles sont : flash ball utilisables en l’air ou dans les jambes.

Je l’ai déjà dit : soit Macron et son équipe ont donné des ordres, soit les CRS, ou certains d’entre eux, se “font plaisir”.

Ce matin, ManuMac parade, va féliciter des CRS dont certains sont
peut-être des criminels. C’est un criminel en bas de soie, toujours
policé, toujours accusant l’autre, en l’occurrence les victimes. Cet
homme est fou, dangereux, et à arrêter AU PLUS VITE. Mais je le dis
souvent.

Basile Pesso, FreeLand, 2 décembre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb) avec visuel des effets du flash-ball sur la tête d’un jeune homme breton, Romain le Flohic

P.S : imaginez le tollé mondial et l’état de la France si les victimes étaient noires et/ou arabes.

Regular

“Les
casseurs étaient maintenant incontrôlables et dangereux, fichant la
paix, Dieu merci, aux détenteurs d’appareils photo et de caméras. Ces
pouvoirs successifs, vendus au seul capital, sans autre horizon à nous
offrir que produire et consommer, avaient fabriqué ce chaos, ayant tué à
la fois la spiritualité et l’identité du peuple français. Résultat :
des fauves déstructurés, cédant à leurs pires instincts.

(…)

"Le mouvement va-t-il se poursuivre ? Je ne suis pas devin, je
l’ignore. Une chose est sûre, c’est que, pour autant que je condamne
les dégradations et défends l’ordre juste et nécessaire sans lequel il
n’est pas de société viable, ce spectacle de désolation était le fait
d’une société dépouillée de ses racines profondes, dirigée par des
individus apatrides dans l’âme et dont l’amour charnel de la France leur
semblait un extrémisme.
Tels sont les vrais coupables.


Je suis rentré, en laissant derrière moi cet enfer. À cet instant,
j’avais la certitude que la démocratie, telle qu’elle était proposée,
agonisait.

Quelle sera la suite ? Je l’ignorais mais, au moins, j’en rendrais compte.”

Charles Demassieux

(Aussi sur mon Fb, aujourd’hui 02/12/18)