Category: madness

Regular

Ca
s’arrête strictement jamais, depuis la vague des nouveaux “migrants”.
(2 014). Mais puisque il n’y a pas de problème, laissons donc les
victimes à leur calvaire, et regardons, COMME D’HABITUDE, ailleurs, le
tout en harcelant les gens qui ont le coeur minimal de ne pas supporter
ces faits.

>>>>

“La victime, âgée entre 20 et 30 ans, rentrait chez elle lorsque deux
individus l’ont suivie et ont commencé à l’importuner avant de
l’agresser et de la violer collectivement dans une allée.

Les deux hommes sont de nationalité somalienne et vivent dans la région en tant que demandeurs d’asile.”

Basile Pesso, FreeLand, 16 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Antenne Bayern : “Nach Vergewaltigung in Rosenheim: Zwei Verdächtige festgenommen”
 
             

Regular

Je connais très bien ce quartier et en ai déjà parlé, un des pires quartiers de Paris. Je connais aussi la boucherie.
Encore une fois, le journal titre “bagarre à coups de pics à brochette”.
Or, que nous disent les éléments de l’article ? Qu’il y a eu une
“dispute”,
et que l’agresseur a attaqué la victime à coups de pic. Où y
a-t-il des coups de pic échangés ? Absolument nulle part. Alors,
pourquoi diable titrer ainsi ? Comme d’habitude et comme expliqué ici
récemment pour la nième fois : pour diluer les faits, qui apparaissent comme beaucoup moins graves à torts partagés.

Niveau ethnique, ce quartier est blanc-arabe-noir.

Basile Pesso, Freeland, 18 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Une trentaine de clients faisaient la queue dans une boucherie située
rue Riquet, dans le 18e arrondissement de Paris, lorsqu’une dispute
éclate entre deux hommes. L’un d’entre eux saisit un pic à brochette et
poursuit le deuxième dans la rue.

Il le rattrape, et lui assène
plusieurs coups sur le torse. Les employés de la boucherie interviennent
et réussissent à le désarmer. La victime, gravement blessée, traverse
la rue et s’écroule dans la boulangerie située juste en face. Il est
conduit à l’hôpital Bichat, son pronostic vital est engagé.
L’agresseur,
lui, a pris la fuite.”

Article de France-Bleu : “Paris : bagarre à coups de pic à brochette dans une boucherie, un homme gravement blessé“

Regular

Une
erreur, un coup de chance, la lutte anti-terroriste et des massacres
évités, ça tient parfois à des hasards et à des ratages. On voit en tout
cas que des centres commerciaux de petites villes peuvent être visés (ici dans le Val d’Oise, région parisienne),
comme lors du carnage du Sud-Ouest de la France il y a 5 mois, au cours
duquel, notamment, un homme avait été égorgé.

Basile Pesso, FreeLand, 17 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Une voiture volée avec à l’intérieur un dispositif de mise à feu a été
retrouvée ce jeudi matin sur le parking d’un centre commercial près de
la gare d’Arnouville. La voiture contenait des « bidons d’essence d’où
partaient des fils électriques reliés à la batterie ». Le dispositif «
artisanal » était « défectueux »

La découverte fortuite du
véhicule a eu lieu vers 5 heures par les pompiers, qui étaient
intervenus pour l’incendie de deux autres voitures stationnées à
proximité (…)”

Article du Dauphiné : “Une voiture avec un dispositif de mise à feu retrouvée sur un parking” 

Regular

“Dans
la nuit du mardi 14 au mercredi 15 août, des voleurs se sont introduits
à l’évêché de Liège et ont agressé l’évêque Jean-Pierre Delville et son
filleul, annonce le diocèse de Liège jeudi dans un communiqué.

«
Ils ont exigé de manière menaçante de l’argent liquide, croyant que
l’argent des collectes dans les églises était concentré à l’évêché »,
précise le diocèse. « L’évêque, n’ayant pas d’argent liquide dans la
maison, a dû donner une somme déposée chez lui par son filleul
en vue d’un voyage à l’étranger. Ils ont ensuite demandé de l’or :
l’évêque n’a pu que donner les trois calices conservés dans l’oratoire
et la chapelle de l’évêché. Ensuite ils ont demandé des peintures de
valeur et exigeaient des Picasso. L’évêque leur a indiqué quatre
albâtres du 17e siècle, qui décoraient la salle du conseil. »

« Ils parlaient allemand ainsi qu’une langue étrangère non identifiée
et s’exprimaient mal en français. Après avoir frappé une des victimes et
avoir menacé de la tuer
, ils n’ont pas commis d’autre violence
physique. Ils ont alors enfermé l’évêque et son filleul dans une salle
de bain, où ceux-ci ont été retrouvés, sains et saufs le lendemain
matin. »”

(Aussi sur mon Fb, 17/08/18)
Article du Vif : “L’évêque de Liège agressé chez lui en pleine nuit”

Regular

A
la limite de l’attentat…on verra avec de plus amples infos, s’il y en
a. Ces massacres permanents, par le viol, le meurtre, l’attentat,
l’agression, ne peuvent pas être invisibles pour Christine Lagarde,
Soros, Sanchez, Colau, Macron, etc. C’est donc qu’ils s’en branlent
complètement car ça ne rentre pas dans leurs calculs économiques (voir
texte du post précédent sur mon Fb).

Ah, au fait, par rapport à une accusation d’antisémitisme que j’ai reçue hier sur un autre Fb, aucun
des cités plus haut n’est juif sauf l’ineffable George S. Les criminels
qui détruisent les gens pluri-quotidiennement dans les rues, et y font
régner la terreur machiste, ne sont évidemment pas juifs non plus.
Marre de vos obsessions et de votre aveuglement, de vos interdictions
faites aux chercheurs, aux écrivains et aux philosophes. Marre de votre
apathie, de votre débilité.

Basile Pesso, FreeLand, 17 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Offenbourg, Allemagne : un demandeur d’asile somalien de 26 ans a tué
un médecin de plusieurs coups de couteau, après s’être invité sans
rendez-vous à son cabinet.

L’assistante du médecin, également
poignardée, a été transportée à l’hôpital dans un état grave.
Les motifs
de l’attaque sont inconnus. L’assassin a été arrêté par la police après
avoir tenté de prendre la fuite. La victime laisse derrière elle une
épouse et un enfant.”

Article de Die Welt : “Arzt erstochen und Helferin verletzt – Angreifer identifiziert”

Regular

“Les
policiers sont intervenus juste à temps pour éviter le pire. Un homme,
qui se dirigeait vers le commissariat de Creil (Oise) armé d’une hache, a
été interpellé. Âgé d’une quarantaine d’années, cet agent de
surveillance de la voie publique (ASVP) à la ville de Paris espérait
retrouver sa femme sur place. Cette dernière avait porté plainte contre
lui samedi 5 août pour violences et il pensait qu’elle se trouvait
toujours au commissariat.

Heureusement, les enfants du couple ont
prévenu la police après le départ de leur père. Les fonctionnaires ont
alors pu l’interpeller. « Il était particulièrement virulent, il a fallu
six hommes et du gaz lacrymogène pour parvenir à le maîtriser », a
indiqué un commissaire au quotidien francilien.”

(Aussi sur mon Fb, 11/08/2 018)
Article d’Ouest-France : “Oise. Sa femme porte plainte, il va au commissariat armé d’une hache“

Regular

Absolument.
Critiques fondées dans leur quasi-totalité, en particulier au niveau de
la coordination entre services policiers catalans et espagnols
“centraux”. De la gestion des victimes ou des personnes se considérant
victimes à la responsabilité des polices, en passant par la meilleure
prévention de l’islamisme en Espagne jusqu’au manque de réaction des
pouvoirs après les attentats, de nombreuses bonnes questions sont ici
abordées. Ne manquent que…l’Islam, l’immigration, et l’islamisation considérée plus globalement que sous le prisme “radicalisation”.

Basile Pesso, FreeLand, 16 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Asimismo, el Síndic ha criticado que “continúa faltando una
explicación oficial sobre los atentados en sede parlamentaria o
gubernamental” y ha añadido que “el Gobierno del Estado y las Cortes
Generales deberían haber abordado el tema públicamente con celeridad y
transparencia institucional”.

Entre otras actuaciones, la
institución se ha quejado de la falta de coordinación entre los cuerpos
policiales y las medidas para prevenir ataques terroristas.
Además,
también ha criticado que los programas de prevención de la
radicalización extremista, sobre todo en el ámbito escolar, “contienen
más elementos de detección e intervención en situaciones ya
radicalizadas que medidas para evitar que se produzca la
radicalización”.

Article de La Vanguardia : “El Síndic pide que el Estado y la Generalitat expliquen “qué falló en la prevención” del 17-A“

Regular

L’absence
d’émeute pour l’instant suite à la mort de ce jeune homme à Paris
est-elle due au fait que les faits se soient déroulés hors zone
d’origine du poursuivi, ou est-elle due au fait que le jeune, dont cette
fois-ci, et curieusement, le nom est donné par Le Parisien, semble
blanc ?

Nous verrons ce qu’il se passera dans les prochaines
heures…on notera, une fois de plus, que la voiture a tenté de foncer
sur les policiers, avant que l’un d’eux la prenne en chasse.

Comme à
Nantes récemment, une marche arrière en catastrophe de la part du
poursuivi est en cause, ce fait étant couplé avec le “fonçage” sur la
police. De tout cela, le père de Romain n’a cure, n’y voyant qu’une
“haine sans nom”, et portant plainte pour homicide, pourquoi pas
“assassinat en bande organisée”
tant qu’on y est.

>>>

“Tout commence un peu plus tôt dans le quartier des Halles, où trois
fonctionnaires à pied effectuent un « contrôle routier ». Ils
aperçoivent une Renault Modus, « avec un feu défectueux ». Mais son
conducteur refuse, semble-t-il, de s’arrêter, accélérant même pour «
renverser la patrouille »
. Un jeune gardien de la paix âgé de 23 ans,
Kévin, demande alors au conducteur d’un scooter de prendre le véhicule
en chasse”.

(…)
“« Je viens de perdre une partie de moi »,
dit-elle, dévastée. « Romain, insiste la jeune fille aux yeux rougis,
était une personne toujours là pour sa famille. Une personne aimante,
gentille, drôle. Avec mes parents, on voulait qu’il aille de l’avant
qu’il arrête d’avoir des problèmes avec la police. »”

Basile Pesso, FreeLand, 16 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article du Parisien : “Un jeune homme tué par un policier lors d’une course-poursuite à Paris”

Regular

When
you’re a journalist, the best is not to spread too much bullshit. Today
an article of the Catalan newspaper La Republica
speaks about the
possibility of the terror attacks of August 2 017 in Catalonia to be
“false flags”
.

False flags are the favorite sweet of REAL
conspirationnists. I’m not saying that false flags NEVER exist. It’s
hard to conceive, but it seems that some of the worst terror attacks in
the world have been false flags. I’m saying this without any certainty,
but unfortunately, the researches I have led about the attacks of
September 2 011 in the USA, the ones about the attacks of November 2 015
in Paris lead to extremely bothering elements and facts. All this
doesn’t say “THIS IS THIS” or THIS IS THAT". But there is more than
something strange.

For the
attacks in Catalonia last year, the last fashion in the independentist
world is to say that…the Spanish government did the attacks, or at
least let them happen, in order to “prevent the referendum for a free
Catalonia”
. In spite of the fact that it’s really quite ridiculous, here
is this, babies. The Catalan police refused to consider the CIA alerts 3
fucking months before, as well as…the Catalan generalitat (regional
government).

But…the Spanish police, also present in Catalonia
with its Guardia Civil, also received them…and the article doesn’t
focus on this, not more than on the fact that even the Spanish secret
services also received them. Conclusion : TOTAL INCOMPETENCE. Consequences
: many victims, population traumatized.

To crown this fucking
whole, we have to keep in mind that the catastrophic mayor Ada Colau had
refused to place bollards of safety in the most targeted places, as for
one of the most (now also tragically) famous examples Las Ramblas de
Catalunya, in order “not to make the city unfriendly and closed”.

Yet, as you know, it could have been way way worse, and the authorities
keep on doing excellent work in jugulating islamists in Spain and
Catalonia.

Basile Pesso, FreeLand, 16 August 2 018, 1st broadcast then (Fb)

Article of El País (August 2 017) : EE UU avisó en mayo de un posible atentado del ISIS “específicamente en la Rambla” de Barcelona“

Addition en français en commentaires Fb, avec citation de l’article en espagnol : “No
obstante, el Gobierno catalán ha negado que recibiese la comunicación y
ha insistido en que el aviso no vino de la CIA, pero se ha negado a
precisar el origen.”
(Article d’El Pais).
Le gouvernement catalan a une
nouvelle fois menti. A reçu la note de
la CIA, l’a balancée, occupé par ses obsessions usuelles de haine
anti-“castillane”, et a ensuite déclaré que “ça ne venait pas de la
CIA”,
sans préciser d’où ça venait. Or, ça vient effectivement de la
CIA. Et la Guardia Civil (flics espagnols)…ont aussi reçu cette
note…de même que les services secrets….

Regular

C’est
vraiment très étonnant, ça, un bouledogue qui attaque quelqu’un…la
photo d’illustration est d’ailleurs…un boxer ! Les faits se sont
passés en Suisse, et mettent en cause 5 jeunes sri-lankais.

BP.

>>>

“Le 11 août dernier, un homme de 33 ans a été attaqué par plusieurs
personnes et un chien. Il a été blessé. L’homme a été soudainement
attaqué et blessé par cinq individus, ainsi que par un chien de combat,

un bouledogue au pelage noir et blanc.

Par la suite, les assaillants ont fui. La police recherche toujours:

– Un inconnu, âgé entre 28-32 ans, couleur de peau brune, stature moyenne, crâne rasé, visage ovale arrondi, haut gris
– Un inconnu, âgé entre 25-30 ans, crâne rasé
– Un inconnu, âgé entre 25-30 ans, couleur de peau brune, stature
moyenne, parle français, couleur de cheveux bruns foncés, coiffure
mi-longue, barbe, blouson de training jaune-noir

Pour les autres
participants, aucune information ne serait disponible. Selon la victime,
les auteurs présumés seraient des ressortissants Sri-Lankais
.”

(Aussi sur mon Fb, 16 août 2 018)
Article de Polizei Thicker : “Stadt Basel – Mann von mehreren Personen mit Hund attackiert”