Category: nantes

Regular

Il ne faut attendre que…6 lignes pour découvrir que les faits se sont passés “non loin d’un bar à chicha” (pipe à eau arabe).

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Un homme de 27 ans a été blessé par balle et transporté aux Nouvelles
cliniques, avant d’être transféré au CHU de Nantes la nuit dernière,
apprend ce vendredi Presse Océan,  après que l’information a été révélée
par nos confrères de 20 minutes.

Des coups de feu avaient été tirés, peu avant, vers 1h30, dans la nuit
de jeudi à vendredi, rue du docteur Zamenhof, dans le quartier Beaulieu,
non loin d’un bar à chicha. A l’arrivée des policiers sur les lieux,
l’établissement était fermé et le blessé avait disparu. Il avait été
transporté aux Nouvelles Cliniques par des proches ou des témoins avant
même l’arrivée des pompiers.

La nuit dernière, le pronostic vital du blessé – connu des services de police – était engagé.”

Article de Presse-Océan : Nantes : Un homme de 27 ans blessé par balle cette nuit quartier Beaulieu”     

Regular

Il y a plusieurs fois que je dis, dont très récemment ici, que
Nantes, une des anciennes villes moyennes/grandes de France les plus
douces à vivre, est en train de devenir dangereuse à vitesse grand V.
Nouvel exemple avec ce viol doublé de violences en particulier par
menaces au couteau, sur une jeune femme qui voulait juste aller chercher
des habits chez elle puis revenir chez son petit ami. Elle a fait comme
si elle vivait dans un pays normal alors que le pays est en guerre.

Comment est-ce possible ? Quel niveau de désinformation peut-il pousser
un couple à laisser une jeune femme en pleine nuit, seule dehors, dans
n’importe quelle ville de ce cloaque de pays ?

Une des raisons
est que la fausse gauche et les médias bon teint ont diffusé la fake
news diffamatoire depuis quasiment 15 ans que ceux qui disent la vérité
sont soit des paranoïaques, soit des fascistes. Conséquence : les
moutons ont gobé, et n’ont eu de cesse d’attaquer les alerteurs, ainsi
que de défendre les bourreaux.

En France, une grande majorité de
jeunes est sous la coupe des médias fripons. A l’opposé, en Pologne, la
quasi-totalité des jeunes, comme au Japon, est contre ces fake news, et
serait considérée fasciste par les premiers nommés. Mais comme ces
premiers nommés n’ont aucune curiosité, ils ne connaissent pas les
points de vue des Polonais, des Japonais, des Hongrois, et j’en passe.

Basile Pesso, FreeLand, 15 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : pour voir la glissade de Nantes racontée par des habitants, voir le post Fb d’Actu 17 sur ce viol.

>>>>

“Cet adolescent, âgé de 17 ans, est soupçonné d’avoir violé une jeune femme, le week-end dernier, sur l’Ile de Nantes.


Après lui avoir demandé de l’argent et l’avoir frappée, cette nuit-là,
vers 3 h, un inconnu avait abusé d’elle boulevard Babin-Chevaye.

Article de Presse-Océan : “Nantes : Viol sur l’Ile de Nantes ce week-end : un adolescent interpellé”

Regular

Vous
vous souvenez peut-être de ce meurtre à Nantes, ici relaté l’autre
jour.
J’avais fait remarquer que 20 Minutes avait transformé son titre
dans la journée, passant de “coup de couteau à la gorge” à “coup de
couteau”
, et j’avais expliqué pourquoi (ne pas terrifier/ne pas orienter
vers une piste musulmane).

Surprise…le meurtrier est un mineur
tunisien. Comme déjà dit d’autres fois, en particulier suite à une
agression à Clermont-Ferrand il y a quelques mois
, (version avec l’identité (albanaise, kosovare, musulmane à chaque fois) des criminels ici) en France, c’est
“à tous les coups l’on gagne”. Il faut, cela dit, attendre, comme la
plupart du temps, la fin de l’article pour découvrir la “surprise”, bien
planquée dans un paragraphe.

>>>

“L’homme suspecté d’avoir porté le coup fatal avait également été
blessé au bras. La police était parvenue à l’interpeller sur place. Ce
mineur de nationalité tunisienne
avait ensuite été transféré au CHU de
Nantes”.

Basile Pesso, FreeLand, 3 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de 20 Minutes : “Nantes : Homme tué d’un coup de couteau mercredi, un ado mis en examen pour assassinat”

Regular

Comme
déjà dit ici plusieurs fois, la dégringolade de Nantes est
spectaculaire, en un court laps de temps. Passée d’une des grandes
villes françaises les plus calmes, à une ville dangereuse, en environ un
an et demi.

A noter qu’encore une fois, le titre ne parle pas de la gorge
comme partie du corps visée, pour ne pas terrifier, voire orienter sur
une piste musulmane.

Basile Pesso, FreeLand, aujourd’hui 28 février 2 019, aussi sur Fb

>>>>

“Le drame, mercredi soir, quartier Bout des Landes, au nord de Nantes.
Pour une raison encore inconnue, une rixe a éclaté entre deux hommes
vers 18h, rue de Douarnenez, non loin de l’arrêt de tramway René-Cassin.

Elle s’est terminée dans le sang. L’un des deux protagonistes a reçu un coup de couteau au niveau de la gorge.”

Article de 20 Minutes : “Nantes : Un homme mortellement poignardé au cours d’une bagarre”

Regular

Les
coups de pied à la tête maintenant si usuels, et Nantes, un des
ex-grandes villes de France les plus paisibles, qui glisse, glisse,
comme déjà dit ici plusieurs fois.

De nouveau, il va falloir que
les journalistes apprennent le français, molester ne signifie pas
tabasser à coups de pied à la tête, l’euphémisme est voulu, mensonger,
propagandiste, protecteur des barbares.

Molester vient du latin molestare : ennuyer. Par extension, il a également pris avec le temps le sens de “malmener légèrement physiquement” (ex : pousser à l’épaule).

Basile Pesso, FreeLand, 1er janvier 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Vers 2 h 30, dans la nuit de dimanche à lundi, un jeune homme a été
pris à partie et molesté à Nantes à la sortie d’un kebab par quatre
jeunes qui lui ont dérobé notamment son téléphone portable et sa carte
professionnelle. En effet, la victime exerce comme gendarme adjoint
volontaire.

Le jeune homme, touché au visage par des coups de
poing et de pied, a été transporté aux urgences du CHU de Nantes, dont
il a pu ressortir ce lundi.

Deux des quatre suspects ont été
interpellés. Ils étaient encore en possession du téléphone et de la
carte de la victime. Âgés de 16 et 17 ans, ils ont été placés en garde à
vue pour vols avec violence en réunion.”

Article de Presse-Océan : “Un gendarme en civil molesté pour son portable à la sortie d’un kebab”

Regular

Je
l’ai déjà dit, Nantes ÉTAIT une des villes moyennes/grandes les plus
calmes de France. C’est en train de changer depuis plusieurs années, et
de s’accélérer très nettement depuis les derniers mois.

Basile Pesso, FreeLand, 13 octobre 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>>

“Une agression semble-t-il gratuite. Selon la police, deux amis âgés de
22 ans ont été l’objet de violences, vendredi vers 1h30, sur l’île de
Nantes.

Ces jeunes hommes se trouvaient aux abords du Hangar à
Bananes, du côté de la grue jaune, quand ils auraient été apostrophés
par deux individus. Selon leurs déclarations, et sans raison apparente,
l’un des agresseurs aurait alors fait usage de gaz lacrymogène et
l’autre aurait sorti un couteau.

L’une des victimes a été
aspergée de gaz et la deuxième a été blessée à l’arme blanche à deux
reprises, à la cuisse et à l’avant-bras.”

Article de 20 Minutes : “Nantes: Deux passants agressés au couteau et à la lacrymogène”

Puzzle House / Mabire Reich

Puzzle House / Mabire Reich

Photos © Guillaume Satre

Regular

Nantes,
une des villes moyennes/grandes les plus calmes dans une des régions
les plus calmes de France…jusqu’à il y a 2 ans environ. Les faits
violents s’y multiplient depuis quelques mois, y compris les émeutes
récentes dont beaucoup d’entre vous se souviennent.

La brutalité
de cette agression sur un travailleur qui ne roule pas sur l’or est très
inquiétante, ainsi, encore une fois, que l’âge des agresseurs…leur
origine n’est pas donnée, faites-vous une idée.

Basile Pesso, FreeLand, 31 août 2 018, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
(Développement absolument essentiel en commentaire)

>>>>>

“Sa tournée ne s’est pas déroulée comme prévu. Dimanche soir, un
livreur de pizzas s’est fait violemment agresser alors qu’il arrivait
avec une commande au domicile d’un client, rue Paul-Eluard quartier
Bellevue à Nantes. Selon la police, ce jeune homme venait de garer son
scooter quand une dizaine de personnes, cachées derrière des voitures en
stationnement, se seraient ruées sur lui.

(…)

Là, le
livreur aurait été frappé plusieurs fois sur le corps, et aurait perdu
connaissance à la suite d’un coup porté avec son casque.
La victime, qui
souffre de douleurs au crâne et aux côtes, s’est aussi fait dérober les
clés de son scooter, son téléphone portable, sa machine à carte
bancaire, et sa sacoche contenant la caisse, détaille la police ce
mardi.

Trois jeunes gens, entre 15 et 17 ans, ont été interpellés
après les faits. Deux d’entre eux ont été déféré devant le parquet des
mineurs ce mardi après-midi. Le dernier, remis à ses parents, sera
convoqué plus tard devant le juge des enfants.”

Article de 20 Minutes : “Nantes : Un livreur de pizzas dépouillé et frappé par une dizaine de jeunes”

Regular

Les
morsures sur flics, ici aussi (voir dernier post (addendum : Fb) d’hier soir), dans un
contexte bien plus primesautier, bien plus bite au cul. Tout est normal.

BP.

P.S : il est très étonnant de constater que le titre
ne dit pas que le couple a attaqué les policiers, mais juste que “ça
s’est mal terminé”.

>>>>

“La police est intervenue pour calmer un couple de quadragénaires qui
n’a pas apprécié être dérangé dans ses ébats en plein air sur l’Ile de
Nantes, tôt ce vendredi matin.

Monsieur et madame s’ébattent, en
bord de Loire, juste de l’autre côte de la barrière qui jouxte la
promenade. En cette nuit d’été il y a du monde qui passe par là, ça créé
quelques désagréments. Quatre agents de sécurité de la ville
interviennent donc.
Courroux des amoureux : « On fait ce qu’on veut
où on veut »
, disent-ils. Lui a 39 ans elle 41 ans. Et c’est la femme
qui vit le plus mal cette intervention. Elle menace, elle crache. La
police arrive à son tour : la violence monte d’un ton : rébellion, gifle
et tentative de morsure sur agent.

Les deux amoureux sont
emmenés au poste. (…) une fois dégrisés, ils ont été placés en garde à
vue, chacun dans une cellule différente.”

(Aussi sur mon Fb, 12 août 2 018)
Article de France Bleu : “Nantes : en bord de Loire, un couple se livre à des ébats sous le regard des passants et ça se termine mal “

Regular

“La
tension est toujours palpable dans le quartier du Breil, à Nantes, ce
vendredi soir. Le député de La République en Marche (LREM) de la 1ère
circonscription de Nantes a été « viré » du Breil. Alors que le
président de l’Assemblée nationale voulait rendre visite aux habitants
du quartier où le jeune Aboubacar Fofana a été tué, les jeunes l’ont
encerclé.”

(Aussi sur mon Fb, 07/07)
Citation de l’article de France Bleu : “Violences urbaines à Nantes : le député François de Rugy indésirable au Breil”