Category: sadness

Regular

“Une Renault Megane de couleur grise venait de surgir en face de la
place Micoulaud. À son bord, deux individus. Une source proche du
dossier indiquait dimanche matin à Actu Toulouse que le passager avait
ouvert le feu au fusil d’assaut, a priori une kalachnikov, sur les deux
victimes, qui se trouvaient à bord d’une Volkswagen Golf noire,
stationnée devant la pharmacie des Izards, face à la station de métro.

Une Golf criblée d’impacts, une trentaine de balles au moins ayant été
tirée. Confirmant « qu’un grand nombre de douilles » a été récupéré sur
place, le parquet de Toulouse précise que les enquêteurs ont relevé «
des tirs de plusieurs calibres, notamment de type kalachnikov ».

(…)

L’un, âgé de 23 ans, a été grièvement touché au thorax. Transporté en
urgence absolue à l’hôpital Rangueil, son pronostic vital était encore
engagé dimanche soir. L’autre, âgé de 21 ans, a été plus légèrement
blessé. Touché à l’abdomen, il a été hospitalisé à Purpan.

Le parquet précise que les deux victimes ont un casier judiciaire, l’une des deux pour des affaires de stupéfiants.

(…)

Concernant les auteurs de la fusillade, ils seraient au moins deux, et
ont pris la fuite. Quant à la Megane avec laquelle ils ont opéré,
rappelons qu’elle a été retrouvée incendiée peu de temps après au niveau
de la Forêt de Bouconne.

D’après nos informations, les
enquêteurs font d’ores et déjà un lien avec d’autres règlements de
comptes
survenus récemment, notamment celui du mois de novembre devant
une pizzeria,
à quelques dizaines de mètres de là… Le tout probablement
sur fond de trafic de drogue.

(Aussi sur mon Fb, 18/03/19)
Article d’Actu.fr : “Toulouse. Deux blessés, dont un grave, dans une fusillade aux Izards : la piste du règlement de comptes“

Regular

“Claire Colebourn a comparu devant un Tribunal en
Grande-Bretagne pour avoir tué sa fille de 3 ans. Les faits se sont
déroulés le 19 octobre 2017 à Fordingbridge, dans le Hampshire.

Ce jour là, cette maman de 36 ans a tué son enfant pour se venger de son
mari infidèle. Ce dernier venait de lui annoncer son intention de
divorcer, après 16 ans de vie commune.

Claire a réveillé Bethan, 3
ans, puis l’a noyée volontairement pendant qu’elle lui donnait son
bain. Elle a ensuite tenté à plusieurs reprises de mettre fin à ses
jours.
En vain.

Au début, elle a essayé de faire croire aux enquêteurs qu’il s’agissait d’une noyade accidentelle, avant d’avouer le meurtre.

Une lettre écrite par l’accusée a été retrouvée sur les lieux. Elle
déclare avoir voulu sauver sa fille des griffes de son père infidèle :
"À mes yeux, je l’ai sauvée, car tout était devenu flou pour nous, ces
derniers jours”.

Sur son ordinateur, plusieurs recherches sur le suicide ont été retrouvées avant son infanticide.

Cette semaine, elle a finalement été reconnue coupable d’infanticide
avec préméditation.
Le verdict sera connu dans quelques jours.“


(Aussi sur mon Fb, 17/03/19)

(Voir aussi échange très intéressant en commentaires)
Article de Closer repris par Faits-divers.org : “Pour se venger de son mari infidèle, elle noie sa fille de 3 ans“

Regular

“Les faits se sont déroulés dans la ville de Vinnytsia, en Ukraine.

Une jeune femme de 26 ans s’est filmée en train d’abuser sexuellement
de son fils de 4 ans puis a vendu les vidéos sur internet, pour près de
100 euros chacune.

Elle en a vendu une trentaine avant de se
faire repérer par la brigade de la cybercriminalité. La mère de famille a
été interpellée cette semaine et a avoué les faits en garde à vue.

Cette actrice porno a expliqué qu’une personne l’avait contactée il y a
quelques mois par mail et lui avait proposé de se faire de l’argent en
recrutant sur internet des enfants qui voudraient poser pour des
shootings pornographiques.

"Je devais les filmer chez eux lorsque leurs parents n’étaient pas là ou les inviter chez moi” a-t-elle ajouté.

Cette personne a proposé à la maman de commencer avec son fils, afin
qu’elle mesure combien d’argent elle pouvait se faire grâce à ces
vidéos.

La jeune femme de 26 ans a été inculpée pour viol,
corruption de mineurs, production et distribution de matériel
pédo-pornographique. Elle risque 10 ans de prison. Quant à son enfant,
il a été pris en charge par un orphelinat.“

(Aussi sur mon Fb, 16/03/19)
Article de Closer repris par Faits-divers.org : “Elle se filme en train d’abuser de son fils de 4 ans puis vend les vidéos sur le net”

Regular

Ne vous demandez pas si j’ai “réagi ou pas réagi” au double massacre de Christchurch, car la grande question est “cet islamophobe de Pesso soutient-il Tarrant ?” Passionnant.

Je diffuse mes textes et les compte-rendus d’actualité d’abord sur Fb. Puis, en fonction de ce que je peux faire, je les reposte ici, et donc, certains ne sont pas rapatriés ici. Si vous voulez voir ce que j’ai écrit sur ces attentats, vous allez sur mon Fb, Sinon, vous attendez que je reposte les 2 textes/posts sur le sujet, qui contiennent des pages de développements sous les posts.

Des attentats sont des attentats. Les gens qui soutiennent la mort et la barbarie sont des gens qui soutiennent la mort et la barbarie, et ce n’est pas franchement mon cas, pour quiconque me connaît.

Basile Pesso, FreeLand, 18 mars 2 019.

Regular

Une sorte d’attentat, en fait.

On note d’autre part un changement drastique dans le traitement du cas,
considéré comme non psychiatrique alors que des dizaines d’autres ont
été considérés comme tels par des experts plus ou moins fiables, et par
les médias en général, ce sans aucune information sérieuse allant dans
le sens d’un cas psychiatrique plus que d’un cas criminalo-religieux.

Basile Pesso, FreeLand, 14 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : Laure, si vous me lisez, faites passer le message : j’ai corrigé
dans les citations, mais c’est “Allahu akbar”. Je vous recontacte
bientôt pour le dossier que vous savez.

>>>

“«
Allahu akbar ». Une expression censée exprimer la dévotion du croyant
envers Dieu mais devenue, par la mauvaise grâce de l’islam radical, une
source de peur et d’effroi. Aussi, lorsqu’un individu a été aperçu mardi
soir dans le centre de Lézignan, déambulant en criant « Allahu akbar »,
la chose n’a pas été négligée. D’autant que ce jeune homme, très
agressif dans son comportement, ne s’est pas privé de reprocher à une
femme de ne pas être voilée, avant de menacer de s’en prendre à d’autres
personn
es.

(…)

L’homme va même jusqu’à agresser
physiquement les militaires, provoquant une lutte au cours de laquelle
tous se retrouveront au sol.
Dans le feu de l’action, l’arme de poing et
le chargeur de l’un des gendarmes se détachent : l’individu tentera de
s’en emparer,
mais sera heureusement maîtrisé et menotté avant d’y
parvenir. Au moment de partir en garde à vue, il réitérera des menaces
de mort à l’encontre des policiers, des gendarmes, du procureur, mais
aussi de ses concitoyens.

(…)

Selon le parquet, ce
Lézignanais de 21 ans présenterait des signes évidents de «
radicalisation » au regard de sa « lecture de la religion ». Sa famille
aurait évoqué des troubles psychiatriques, toutefois contredits par deux
examens arrivant à la conclusion que l’homme n’était « ni altéré, ni
aboli » au moment des faits, pas plus qu’il n’était en état d’ébriété.

(…)
Seule certitude à ce stade : son casier judiciaire affiche déjà différentes condamnations.”

Article de L’Indépendant : “Lézignan : Il crie “Allahu akbar” et s’en prend aux gendarmes”

Regular

Plus de précisions sur le double infanticide barbare de la région de Valence (Espagne), dont j’ai ici parlé récemment.

Le couple ne semble finalement pas belge, mais espagnol, et Okupa (squatteurs).

On donnerait particulièrement le bon Dieu sans confession au beau et souriant papa.

Les enfants, dont un bébé, ont semble-t-il été…jetés la tête la
première sur un sol en ciment….d’où leurs nombreuses fractures au
crâne…

Caso Aislado met l’accent sur le silence féministe sur
ce cas, en particulier si c’est la mère qui a tué. Rien ne prouve, cela
dit, que ce soit elle, car ce peut être le père, ou les deux.

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Ni rastro de las feministas: el feminismo supremacista ignora la muerte de los niños de Godella a manos de su madre”

Regular

“Les faits se sont déroulés vendredi soir à Rotterdam, aux Pays-Bas.
Un homme, âgé de 41 ans, est soupçonné d’avoir poignardé à mort sa fille, âgée de 8 ans.
Plus tôt dans la soirée, le père et sa fille s’étaient présentés à l’hôpital Maasstad, avant de soudainement disparaître.

Les policiers, alertés par le personnel de l’hôpital, se sont rendus
sur les lieux et se sont mis à la recherche du père et de sa fille.

Quelques heures plus tard, l’homme est revenu à l’hôpital et a indiqué
où se trouvait sa fille qui était également dans l’établissement.
Lorsque les secours l’ont retrouvée, elle était toujours vivante mais
grièvement blessée.

Les secours ont tenté en vain de la sauver mais elle a succombé quelques minutes plus tard à ses blessures.

Le quadragénaire, qui est soupçonné de l’avoir poignardée, a été interpellé et placé en garde à vue.”

(Aussi sur mon Fb, 16/03/19)
Article de Sud-Info Belgique : “Une fillette de 8 ans mortellement poignardée à Rotterdam, son père interpellé”

Regular

Il ne faut attendre que…6 lignes pour découvrir que les faits se sont passés “non loin d’un bar à chicha” (pipe à eau arabe).

Basile Pesso, FreeLand, 16 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Un homme de 27 ans a été blessé par balle et transporté aux Nouvelles
cliniques, avant d’être transféré au CHU de Nantes la nuit dernière,
apprend ce vendredi Presse Océan,  après que l’information a été révélée
par nos confrères de 20 minutes.

Des coups de feu avaient été tirés, peu avant, vers 1h30, dans la nuit
de jeudi à vendredi, rue du docteur Zamenhof, dans le quartier Beaulieu,
non loin d’un bar à chicha. A l’arrivée des policiers sur les lieux,
l’établissement était fermé et le blessé avait disparu. Il avait été
transporté aux Nouvelles Cliniques par des proches ou des témoins avant
même l’arrivée des pompiers.

La nuit dernière, le pronostic vital du blessé – connu des services de police – était engagé.”

Article de Presse-Océan : Nantes : Un homme de 27 ans blessé par balle cette nuit quartier Beaulieu”     

Regular

Il y a plusieurs fois que je dis, dont très récemment ici, que
Nantes, une des anciennes villes moyennes/grandes de France les plus
douces à vivre, est en train de devenir dangereuse à vitesse grand V.
Nouvel exemple avec ce viol doublé de violences en particulier par
menaces au couteau, sur une jeune femme qui voulait juste aller chercher
des habits chez elle puis revenir chez son petit ami. Elle a fait comme
si elle vivait dans un pays normal alors que le pays est en guerre.

Comment est-ce possible ? Quel niveau de désinformation peut-il pousser
un couple à laisser une jeune femme en pleine nuit, seule dehors, dans
n’importe quelle ville de ce cloaque de pays ?

Une des raisons
est que la fausse gauche et les médias bon teint ont diffusé la fake
news diffamatoire depuis quasiment 15 ans que ceux qui disent la vérité
sont soit des paranoïaques, soit des fascistes. Conséquence : les
moutons ont gobé, et n’ont eu de cesse d’attaquer les alerteurs, ainsi
que de défendre les bourreaux.

En France, une grande majorité de
jeunes est sous la coupe des médias fripons. A l’opposé, en Pologne, la
quasi-totalité des jeunes, comme au Japon, est contre ces fake news, et
serait considérée fasciste par les premiers nommés. Mais comme ces
premiers nommés n’ont aucune curiosité, ils ne connaissent pas les
points de vue des Polonais, des Japonais, des Hongrois, et j’en passe.

Basile Pesso, FreeLand, 15 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

P.S : pour voir la glissade de Nantes racontée par des habitants, voir le post Fb d’Actu 17 sur ce viol.

>>>>

“Cet adolescent, âgé de 17 ans, est soupçonné d’avoir violé une jeune femme, le week-end dernier, sur l’Ile de Nantes.


Après lui avoir demandé de l’argent et l’avoir frappée, cette nuit-là,
vers 3 h, un inconnu avait abusé d’elle boulevard Babin-Chevaye.

Article de Presse-Océan : “Nantes : Viol sur l’Ile de Nantes ce week-end : un adolescent interpellé”

Regular

Un
couple belge fortement soupçonné d’avoir assassiné leurs deux enfants
en bas âge (3 ans / 5 mois…), et d’avoir enterré les corps dans un
champ d’herbes hautes, près de Valence en Espagne.

Basile Pesso, FreeLand, aujourd’hui 15 mars 2 019, aussi sur Fb
Article de Caso Aislado : “Detienen a la madre de los dos niños encontrados muertos cerca de Valencia”