Category: sujets de société

yeswearemagazine:

3e et dernière page de l’interview de Jarri Mimram par Basile Pesso, design graphique Anne Pangolin Guéno aka The Soft Pangolin
Interview en un morceau sur ISSUU,

9e interview écrite de Yes We Are Magazine, 1e en français. Merci à Jarri !!

Galerie YWAMag de Jarri : 58 images (cliquer sur le rectangle gris en bas de page pour accéder aux pages qui suivent la 1e).

yeswearemagazine:

2e page de l’interview de Jarri Mimram par Basile Pesso, design graphique Anne Pangolin Guéno aka The Soft Pangolin
Interview complète sur ISSUU, dernière page ici bientôt…

9e interview écrite de Yes We Are Magazine, 1e en français.

(Rediffusion).

Un des hits de rock les plus célèbres des 35 dernières années, en plein
coeur d’une des plus grandes périodes de l’Histoire du rock (1 994).

A cette époque et dans les années suivantes, la grande question était
“Green Day et Offspring sont ils des vrais groupes de punk ou
commercialisent-ils le punk, l’embourgoisent-ils ?”
. Ceci demandé en
opposition aux “vrais” de The Clash, Sex Pistols, etc. Ce qui posait
surtout problème aux vieux de la
vieille, c’était…la supériorité indiscutable, à des années-lumière,
des deux groupes de jeunots en termes compositionnels…et pas que
d’ailleurs.

Ligne de
guitare sur la gamme arabe, mixé avec un riff de guitare étouffé,
martial et ultra-efficace, une batterie superbement placée dans les
trous, et une composition impeccable, sans compter évidemment la force
des paroles sur la violence débile, notamment raciale (“if one guy’s
color and the other’s dont mix, they’re gonna bash it up, bash it up”
),
entre jeunes, en particulier dans les collèges et lycées. Gotta keep’em
separated.

Basile Pesso, FreeLand, 9 novembre 2 019
The Offspring, Come out and Play

“Des
tags, du fumier et une enveloppe avec de la poudre
: deux députés LREM
du Val-d’Oise ont de nouveau vu leurs permanences vandalisées quinze
jours après de premières dégradations
, a appris l’AFP jeudi de sources
concordantes.

Mardi, la députée Cécile Rilhac a reçu à sa
permanence de Herblay-sur-Seine une enveloppe contenant une poudre
suspecte,
explique une source policière. C’est son collaborateur
parlementaire, Karim Boulkhoubz, qui a découvert l’enveloppe. A
l’intérieur, un mot menaçant : «Cécile, démissionne avant la catastrophe» et «une quantité minime de poudre grise», raconte-t-il. «

Il n’y a rien de dangereux, c’est de la poudre de pyrotechnie, utilisée
dans les pétards»
, a-t-il toutefois précisé après avoir reçu jeudi les
résultats du laboratoire.

Du fumier a également été déposé à
l’entrée de la permanence de la députée mercredi, et des tags inscrits
sur le bâtiment : «GJ» (pour «gilets jaunes») et «Ceta de merde», en
référence au traité de libre échange entre l’Union européenne et le
Canada.

Les mêmes inscriptions ont été taguées sur la permanence
de Guillaume Vuilletet, à Méry-sur-Oise
dans la nuit de mercredi à
jeudi, indique la gendarmerie, en précisant que 30 kilos de fumier de
cheval ont été déversés devant la porte.”

(Aussi sur mon Fb, 23/08/19)
Article du Figaro : “Val-d’Oise: les permanences de deux députés LREM de nouveau dégradées”

Comme
très souvent, les fakes abondent avec l’émotion. IIs sont souvent
lancés à dessein, parfois ce sont des erreurs. Malgré la gravité de ces
incendies brésiliens, ce n’est pas la peine d’en rajouter.

Surtout que je n’accorde que peu de crédit aux gens qui se taisent
systématiquement face aux massacres et vagues de viols racistes en
France, Espagne, Allemagne, Suède, Angleterre, Belgique, etc, et qui ne
se réveillent que pour des animaux et des arbres…

Basile Pesso, Free/ChristLand, 23 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Sud-Ouest : “Photos des incendies en Amazonie : attention aux fake news sur les réseaux sociaux”

On arrête pas le progrès, ni la maladie mentale “humaine”.
Des “sites spécialisés dans les castrés”.

Une affaire qui rappellera notamment l’histoire du taré qui avait payé
pour se faire bouffer/et se bouffer la bite
après cuisson au four en
Allemagne, avant dévoration complète de la
personne.

Logiquement, quand les noirs et les arabes, ou les
“gauchistes” blancs, ce qui revient exactement au même, voient ce genre
d’infos, ils éructent “ahah !!! Vous voyez !!! Regardez ce que font les
blancs !!! Et après vous dites que l’Islam est le danger !!!”
(Bave aux
lèvres). Ben non. C’est pas le sujet. La criminologie n’est PAS les
émotions. C’est BEAUCOUP de travail, des statistiques, et une grande
concentration. JE fais ce travail quotidien. PAS VOUS.

Douce journée.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 22 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

"Cette affaire fait froid dans le dos.
Gary Van Ryswyk, un paisible retraité de 74 ans, a fait la connaissance
d’un homme volontaire pour la castration sur un site internet
sadomasochiste,
un site web fétichiste spécialisé dans les eunuques.

L’homme, dont l’identité est inconnu, s’est rendu dimanche soir chez le retraité pour se faire émasculer.

Plus tard dans la nuit, les policiers ont débarqué au domicile du septuagénaire situé au nord-ouest de Miami, en Floride.
Lorsque ils ont frappé à sa porte, Gary leur a expliqué qu’il venait de pratiquer une castration sur un homme.

Les forces de l’ordre sont entrées dans une pièce aménagée comme un
bloc opératoire
, avec tout l’équipement médical et traitements contre la
douleur.
La victime volontaire saignait abondamment sur un lit, une
serviette sur son bas-ventre, avec à côté un récipient rose contenait
ses deux parties.

L’homme émasculé a été transporté à l’hôpital.
Ses jours ne sont pas en danger. Quant à Gary Van Ryswyk, il a été
interpellé puis inculpé pour exercice illégal de la médecine ayant
provoqué des blessures.”

Article du Progrès : “Un homme arrêté pour avoir castré un volontaire rencontré sur un site fétichiste”
           

Oui,
comme promis hier ailleurs, voici l’explication du retrait du choix du
jour de Yes We Are Magazine version Facebook, car je me suis rendu
compte que la photo avait été prise non par la photographe-modèle
allemande, mais par un photographe français activiste de pseudo
extrême-gauche, une des rares personnes que nous ayons “unfriendée” au
fil des années (et là, je ne parle pas des harceleurs de Tumblr etc,
qu’on bloque).

Durant la campagne présidentielle, qu’ai-je fait ? Ce
Fb n’existait pas, et j’écrivais soit dans le magazine Fb, ce qui
faisait un mélange qui faisait crès crès peur aux bonnes âmes ™, soit
sur le Fb que je partageais avec ma femme, soit sur mon Tumblr
personnel.

J’essayais de
voir les forces en présence, de dégager les points forts et faibles des
uns et des autres. On me dit lepéniste, on me dit macroniste, on me
harcela et boycotta pour les 2. Bande de blaireaux.
Lors de
l’interview de ManuMac par Delahousse, je vis la folie du
pseudo-président. Je l’analysai, et cela recoupait l’analyse d’un
psychiatre italien, vidéo aujourd’hui célèbre. J’osai exprimer le “tout
sauf Macron et Mélenchon”, qui étaient pour moi de très loin les deux
pires dangers pour la sécurité des gens, notamment eu égard à leur
caractère terrifiant.

En même temps arrivait tout le temps sur
notre “mur” Fb les textes de ce photographe, en français assez
exécrable, comme la plupart du temps avec les Français, qui
s’illettrisent ; mais lui est un cas de type qui se croit bon en
écriture, ce qui est, évidemment, bien pire. Ce qu’il dégoisait sous les
vivats d’une foule de lèche-bottes ? Je le narrerai plus tard. Je ne
sais pas s’il en a aujourd’hui honte, je pense que non, malgré le délire
exposé.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 20 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

De
la mafia italienne auparavant aux gangs noirs qui passent leur temps à
s’entretuer (voir compte ahurissant en fin de citation), Chicago reste
un lieu “très particulier”…

Ici, deux fleurons de la lutte
contre la violence, deux pertes gigantesques pour l’humanité, ces deux
jeunes femmes noires qui donnaient tout pour les autres.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 1e diffusion ce jour-là (Fb) (ai perdu le lien, désolé…)

P.S : remarquez la manipulation hallucinante du journal amerloque,
infoutu de s’empêcher de faire croire que la violence entre gangs noirs
qui ravage les USA est un problème de “gun violence” sans origine. Comme
les camions, les kalach, les flingues et les couteaux fous en Europe !!
Pareil !!

>>>>

“Deux femmes appartenant à
l’association Mères Contre les Meurtres Gratuits, qui tente de mettre
fin à la violence armée dans le quartier South Side (Chicago), ont été
tuées par balles sur le même coin de rue où elles avaient l’habitude de
distribuer de la nourriture et de faire jouer les enfants du quartier.

D’après le porte-parole de la police, la fusillade de vendredi soir
visait en fait un homme lié à un gang de rue de Chicago, et qui venait
de sortir de prison. L’homme de 58 ans a reçu une éraflure au bras lors
de la fusillade
(…). «Nous n’avons pas de raisons de penser qu’elles
étaient les cibles», ajoute mardi le porte-parole, indiquant que la
police était toujours à la recherche de pistes. Aucune arrestation n’a
eu lieu
. Les deux femmes ont été trouvées gisant sur le trottoir suite à
une rafale de balles venue d’un 4X4 bleu, explique la police.

La
mort de Chantel Grant, 26 ans, mère de quatre enfants, et d’Andrea
Stoudemire, 35 ans, mère de trois enfants
, est un sinistre rappel de la
raison qui les a poussées à rejoindre Mères Contre les Meurtres Gratuits
[Mothers Against Senseless Killings, MASK
]. L’association anti-violence
avait été fondée il y a cinq ans, après le meurtre d’une autre jeune
mère sur le même coin de ru
e.

«C’est pour ça qu’on est là,
sept jours sur sept… on essaie de créer un lieu sûr où les gens
apprendront à être des voisins et à ne pas s’entretuer»,
déclare la
fondatrice de l’association, Tamar Manasseh.

Chicago est la ville
des Etats-Unis qui compte le plus de tués par balle (…). 48 personnes
se sont fait tirer dessus durant ce même week-end, huit d’entre elles
sont décédées”.

Article de USA Today : “Two moms were working to end gun violence in Chicago. Then they were fatally shot”
 
  

Les victimes : Andrea Stoudemire
Chantel Grant

…les Mongols, maintenant…Place de la Libération…
On note
l’incroyable célérité avec laquelle Ouest-France donne l’origine des
belligérants, très étonnant, peut-être parce que, exception, il y a des
Asiatiques dedans.

Cela dit évidemment, le titre ne permet en rien de comprendre le problème.

…los Mongoles, ahora…plaza de la Liberación…en Caen en Normandia.
Batalla de calle muy violenta, con objetos como barras de hierro y
botellas rotas. Algunos heridos, solo entre los Mongoles (no es una
sorpresa !!). Los Afganos declaran que “Los Mongoles han rechazado
darles cigarrillos con insultos”, lo que los Mongoles niegan.

Hay
que saber que esta cosa de los cigarrillos causan desde aprox. dos
décadas en Francia une gran parte de las agresiones, muchas veces
barbaras, siempre sobre los autóctonos (los franceses blancos. Los
criminales en esos casos son o negros o árabes (árabes la mayor parte
del tiempo)).

El titulo de Ouest-France no permite,
evidentemente, entender el problema real. Pero notamos, sorpresa, que el
origen de los oponentes está dado muy rápidamente, quizás porque hay
Asiáticos dentro. La única cosa que los medios franceses (y muchos
otros) esconden es la criminalidad árabe (o pakistaní en Inglaterra,
etc) y negra.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 21 de agosto de 2 019, 1era difusión este día (Fb)

>>>>

“Une rixe entre
plusieurs hommes alcoolisés a eu lieu, lundi 19 août 2019, vers 23 h 30,
en centre-ville de Caen. L’un des protagonistes a été blessé par un
tesson, un autre a reçu un coup de barre de fer.

Lundi, vers 23 h
30, une bagarre éclate avenue de la Libération à Caen. Face-à-face, au
milieu de la rue, huit puis neuf hommes, d’origine afghane d’un côté,
mongole de l’autre
. Les premiers affirment que leur demande de cigarette
aux Mongols avait été reçue par des injures.
Les seconds assurent que
les Afghans les avaient insultés.

Si le prétexte semble évanescent, sur fond d’alcool pour plusieurs protagonistes, les coups se sont révélés bien tangibles.

L’un des participants à la rixe reçoit un coup de tesson de bouteille
dans le dos
(et non de couteau comme la police l’a d’abord cru), un
autre est blessé, au niveau du cou, par une barre de fer, issue d’un
échafaudage.

L’intervention de la police déclenche une
course-poursuite qui se prolonge jusqu’à la rue Saint-Pierre
. Trois
hommes sont interpellés et placés en garde à vue au commissariat. Des
ressortissants afghans de 26, 29 et 39 ans.

Trois Mongols, âgés de 19, 20 et 22 ans, sont transportés au CHU de Caen. Sans être grièvement touchés.

Mardi soir, l’un des Afghans, auteur présumé du coup de tesson, a vu sa garde à vue prolongée.”

Article de Ouest-France : “Caen. Trois blessés et trois autres personnes interpellées dans une bagarre nocturne en centre-ville”

Une
touriste de…92 ans (!!!) agressée pour la voler à l’arraché par 2
arabes mineurs maghrébins, dans un de leurs fiefs centraux de Barcelone,
le Gotic. La dame est tombée au sol sur la tête, et eût pu aisément
mourir (imaginez, à cet âge-là…).

Les dirigeants
immigrationnistes, ainsi que les citoyens, sont bien évidemment aussi
coupables que leurs idoles, qui ruinent littéralement l’Europe.

Douce après-midi à tous les collabos, et au trou qui leur sert de coeur. Répugnance.

Basile Pesso, Free/ChristLand, 20 août 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : “Brutal ataque en Barcelona: dos menas atacan y roban a una anciana de 92 años”

Addendum 23 août : la dame est une touriste française.