Category: yes we are magazine

Regular

Ben quoi, une simple et légitime envie de bouffer les couilles d’un homme en uniforme, un fantasme connu.

A noter (j’ai corrigé la faute), que l’article contient “déferrer”
(comme “enlever les fers”) au lieu de déférer (de “être déféré au
Parquet”
).

Basile Pesso, FreeLand, 23 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“Le contrôle s’est très mal passé jeudi soir vers 19 h, sur la ligne 1
du tram, à l’arrêt Blandan-Artem. Un voyageur dépourvu de titre de
transport a mordu le contrôleur à deux reprises, au bras et… aux
testicules !

Cet homme de 25 ans, qui a visiblement une dent très
dure contre la compagnie de transports, a été interpellé et placé en
garde à vue. Il devrait être déféré ce samedi. Le parquet a demandé une
expertise psychiatrique pour décider de la suite à donner.”

Article de L’Est Républicain : “Nancy : il mord les testicules du contrôleur dans le tram“

The New Reflections go on #158

The New Reflections go on #158

Joanna Brouk, Majesty Suite : Entrance Of The Queen Of Winter Dawn
Basile Pesso-my BCN © September 2 017
(Same place than One Yellow Van)

My web magazine : Yes We Are (link – Fb version here) with a striking double monochromatic portrait of the Belarusian Alex Veledzimovitch as The Side Look of a Barcelonese #520/Fb Era3

My main photo site is now on Instagram / My Tumblr photo (exclusively) archive here

Llibertat Presos Polítics(Come, Clouds, Caress…

Llibertat Presos Polítics

(Come, Clouds, Caress My Sky #72 / On the Other Side of the Wall #37)
Low,
Words
Basile Pesso-my BCN © July 2 018

Reminder
: I don’t have to support any of the street inscriptions which are
included in my compositions. If you have read me before on this topic of
the “political prisoners” in Catalonia, Spain, and all related topics,
you know what I think, which is confirmed by the current evolution of
the situation (trial against the “political prisoners”).

My web magazine : Yes We Are (link – Fb version here) with a very efficient ‘n clever image by the excellent French Karine Martins as The Side Look of a Barcelonese #711/Fb Era3

My main photo site is now on Instagram / My Tumblr photo (exclusively) archive here

Regular

Erdogan, islamiste soft, est strictement sur la même ligne que les
“de gauche”, en particulier amerloques, sur tous les points de ces
déclarations, sauf pour les menaces directes, qui sont jumelles des
menaces et actions antifa, mais pas des “de gauche” en général qui
emploient plus la “passive-agressiveness” par boycott, diffamation,
harcèlement internet, etc.

Il y a bien longtemps que je dis que ces deux forces sont des jumeaux, des amants. Une force par idéologie et bigoterie, l’autre par fayotage, flemme de faire des recherches, et ignorance crasse.

Basile Pesso, FreeLand, 23 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>

“De la même manière qu’elle a combattu l’antisémitisme après la
catastrophe de l’Holocauste, l’humanité doit combattre avec la même
détermination la haine de l’islam qui est en hausse”, a déclaré M.
Erdogan.“

(…)

"Ils ont estimé que ce carnage, et plus
généralement les attaques visant des mosquées ou des musulmans, étaient
"des conséquences "brutales, inhumaines et horribles” de
l’islamophobie.“

(…)

"En campagne pour des élections
locales le 31 mars qui s’annoncent serrées, M. Erdogan s’est saisi de
l’attaque en Nouvelle-Zélande pour la présenter comme un événement
faisant partie d’un plan plus large visant la Turquie.

Malgré les critiques, il a plusieurs fois projeté des extraits floutés de la vidéo de l’attaque pendant ses meetings.”

(…)

“Dans une référence à la participation de contingents australiens et
néo-zélandais face aux forces ottomanes pendant la Première Guerre
mondiale, M. Erdogan avait menacé lundi de renvoyer "dans des cercueils”
leurs descendants qui serait hostiles à la Turquie.“

Article d’Orange Actu : “Erdogan appelle à combattre l’islamophobie au même titre que l’antisémitisme

Regular

Un
jeune Marocain de 19 ans, multi-récidiviste (vols avec violences,
agressions graves, mais…en liberté, ce qui prouve que le système
judiciaire espagnol est aussi terrifiant que le français), traîne une
femme sur le sol à Gijón (région Asturies, région calme du nord du pays)
pour lui voler son sac à main…

Preuve que l’Espagne n’est pas
la France, un témoin poursuit l’ordure, jusqu’à ce que les flics
arrivent. Il l’a poursuivie non jusque dans les chiottes, mais dans…le bus.

Le frère de la racaille est également un oiseau du même genre (voleur
multirécidiviste, fonctionnant en binôme avec son frère…).

Basile Pesso, FreeLand, 23 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de Caso Aislado : Un marroquí con numerosos antecedentes arrastra varios metros a una mujer para robarle el bolso en Gijón“

Regular

On
remarque la “positive attitude” : ce qui compte pour faire titre, ce
n’est pas l’attaque au couteau, mais que la soutane protège.

Basile Pesso, FreeLand, 23 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)

>>>>

“Une dizaine de minutes après le début de la cérémonie, un homme de
forte stature avec une casquette blanche enfoncée sur les yeux s’est
dirigé d’un pas rapide et déterminé depuis son banc à l’arrière de la
crypte vers l’autel. Selon nos informations, il s’agirait de Vlad
Cristian Eremia, un Montréalais de 26 ans.

Le religieux de 77 ans
a tenté de fuir l’assaillant avant d’être atteint au thorax et au flanc
par le « couteau de cuisine » de 15 centimètres
. Le père Grou s’est
débattu avec son agresseur, l’entraînant même au sol, avant que la foule
ne s’en mêle.

Les motifs de cette violente attaque n’étaient toujours pas connus en fin de journée.
"C’est un geste isolé d’une seule personne”, a toutefois confirmé l’agente Caroline Chèvrefils, de la police de Montréal.

Eremia doit comparaître cet après-midi au palais de justice de Montréal.
Il avait obtenu une absolution inconditionnelle en 2017 en lien avec
une affaire de harcèlement criminel.
L’individu qui était sans emploi a
déclaré faillite en 2016 avec plus de 16 000 $ de dettes.“

Article du Journal de Montréal : “La soutane d’un prêtre l’a protégé”

Llibertat Presos Polítics

Llibertat Presos Polítics

(Come, Clouds, Caress My Sky #72 / On the Other Side of the Wall #37)
Low,
Words
Basile Pesso-my BCN © July 2 018

Reminder : I don’t have to support any of the street inscriptions which are included in my compositions. If you have read me before on this topic of the “political prisoners” in Catalonia, Spain, and all related topics, you know what I think, which is confirmed by the current evolution of the situation (trial against the “political prisoners”).

My web magazine : Yes We Are (link – Fb version here) with a very efficient ‘n clever image by the excellent French Karine Martins as The Side Look of a Barcelonese #711/Fb Era3

My main photo site is now on Instagram / My Tumblr photo (exclusively) archive here

The New Untitled #310

The New Untitled #310

The Temper Trap, Love Lost
Basile Pesso-my BCN © November 2 018

My web magazine : Yes We Are (link – Fb version here) with a superb drawing by the excellent English RatBerry as The Side Look of a Barcelonese #710/Fb Era3

My main photo site is now on Instagram / My Tumblr photo (exclusively) archive here

Regular

Délire
absolu…un article savoureux de surréalisme avec en vedette idiote un
Juif soudainement antisémite, qui ne comprend pas ce qu’il fait, et qui
était…ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de…Villejuif.
L’article n’est pas que drôle car il parle en creux du mélange
psychotropes/alcool.

Des infos comme ça, on en trouve très rarement…profitez !

Basile Pesso, FreeLand, 21 mars 2 019, 1e diffusion ce jour-là (Fb)
Article de La Dépêche : “Toulouse : un homme de 64 ans condamné pour des tags antisémites et racistes”

Regular

“De
nombreux hommages et messages de soutien ont afflué sur les réseaux
sociaux. Sa petite amie, Marie Meyer, lui a envoyé un message d’amour
sur Facebook :

« L’amour de ma vie nous a quitté, quelques
secondes ont suffi pour t’enlever à nos vies. Mais Bastien, n’oublie
jamais que je t’aime, je t’aimais et je t’aimerai toute ma vie »”

(Aussi sur mon Fb, 13/03/19)
Article de Sud-info repris par Faits-divers.org : “La petite-amie de Bastien, battu à mort, lui rend hommage: «Je t’aimerai toute ma vie» “